Louisiane

La Fête-Dieu du Teche sous le signe de la COVID-19

Photo prise lors de la Fête-Dieu du Teche en 2017 en Lousiane.
Photo prise lors de la Fête-Dieu du Teche en 2017 en Lousiane.   (CNS photo/courtesy Chris Lancon)
2020-08-10 11:37 || Monde Monde

Le 15 août, la sixième édition de la Fête-Dieu du Teche, une procession eucharistique de 6 kilomètres en bateau et à pied le long du Bayou Teche, dans le diocèse de Lafayette, soulignera la fête de l'Assomption et sera l’occasion de prier pour la fin de la pandémie de COVID-19.

Le père Michael Champagne, prêtre de la Communauté de Jésus Crucifié, qui est l'organisateur de cette journée, a déclaré que la procession de cette année est spéciale pour d'autres raisons: elle marque le 255e anniversaire de l'arrivée des immigrants canadiens-français, «qui ont apporté la foi catholique en Acadie après avoir enduré de grandes épreuves et souffrances».

«Par mesure de précaution» pour se prémunir contre la COVID-19, le prêtre a déclaré que tous les participants de 8 ans ou plus doivent porter un masque – que ce soit sur l’eau ou sur terre – et tous doivent observer une distance physique, y compris les prêtres, les séminaristes et les laïcs. Ceux dont l'état de santé leur interdit de porter un masque sont priés de ne pas assister à l'événement.

Une équipe sera sur place pour assurer la mise en œuvre des mesures sanitaires sur tous les sites, a déclaré le père Champagne.

Toute personne malade ou dont le système immunitaire est affaibli est priée de rester chez elle et de participer à la procession sur Internet.

«La Fête-Dieu du Teche en la fête de l'Assomption rappelle notre riche histoire acadienne et, d'une certaine manière, reconstitue le voyage effectué par les Acadiens il y a plus de 250 ans», a déclaré le père Champagne en annonçant l'événement de cette année.

«Les Acadiens ont été persécutés pour leur foi catholique et envoyés en exil de la Nouvelle-Écosse. Beaucoup ont fini par s'installer en Louisiane.»

«Avoir une procession en bateau avec le Saint-Sacrement et une statue de l'Assomption impliquant des prêtres, des religieux et des laïcs est essentiellement ce qui s'est passé en 1765», a-t-il expliqué. «Afin de servir les colons acadiens dans le district d'Attakapas, le père Jean-Louis de Civrey a accompagné les Acadiens dans leur descente du Bayou Teche», une voie navigable de 200 kilomètres dans le centre-sud de la Louisiane.

«Le fait que le prêtre catholique accompagne les Acadiens dans leur voyage [ici] est révélateur de la grande allégeance de nos ancêtres à leur foi catholique, en particulier à l'Eucharistie et à la Vierge Marie», a-t-il ajouté. «La Fête-Dieu du Teche revit aujourd'hui cette expérience originale des Acadiens.»

Des stations

La procession s'arrêtera et débarquera sur des autels de fortune le long du Bayou Teche pour la récitation du chapelet et la bénédiction, a déclaré le père Champagne. La confession sera disponible à tous les arrêts dans des unités mobiles le long du parcours. En outre, le pape François a accordé l'indulgence plénière aux participants de la Fête-Dieu du Teche.

«Le Saint-Sacrement sera fixé sur un autel sur le bateau de tête sous un auvent, avec une paire d'adorateurs entre les villes visitées. Une autre barque portera la statue de l'Assomption de la sainte Vierge Marie», a-t-il déclaré. «Cette année, il y aura une barque Saint-Joseph, avec une statue de l'époux de Marie.»

Ce dernier bateau est un hommage à l'Année de Saint-Joseph qui est célébrée dans le diocèse de Lafayette. La procession de cette année a lieu la veille de l'ouverture de cette célébration.

Le diocèse compte 13 paroisses portant le nom de Saint-Joseph – 14 si on compte le nom original de l'église mère des Acadiens avant le changement de nom en Saint-Martin-de-Tours à Saint-Martinville.

Messe en français

Le point de départ de la procession est l'église Saint-Léon-le-Grand à Leonville, où une messe sera célébrée en français à 8 h par l'évêque de Lafayette, J. Douglas Deshotel, lui-même de descendance francophone.

L'assistance à la messe sera limitée à environ 315 personnes. Pour ceux qui ne pourront pas entrer dans l'église pour la messe, un système de sonorisation sera mis en place afin qu'ils puissent la suivre de l'extérieur. La distanciation physique sera observée par tous les fidèles.

À la fin de la messe, il y aura une procession avec le Saint-Sacrement et une statue de Marie et de saint Joseph jusqu'au débarcadère de bateaux tout proche. Une double procession, à 2 mètres d'intervalle, sera mise en place.

La procession en bateau partira ensuite pour le premier arrêt, Arnaudville, où les participants débarqueront pour le chapelet et la bénédiction. Les arrêts suivants sont Cecilia, Breaux Bridge et Parks; les participants débarqueront à chaque endroit pour le chapelet et la bénédiction.

Saint-Martinville, où les participants se rendront à pied à Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours pour la bénédiction, puis à l'église Saint-Martin-de-Tours pour la bénédiction. La journée se terminera par les vêpres solennelles et la bénédiction du Saint-Sacrement à la chapelle Mater Dolorosa à 18 h.

Cinquante bateaux participeront à la flottille pour former une procession de plus d’un kilomètre. Ils sont priés de disposer d'une radio FM afin de pouvoir participer aux prières continues en direct. Les participants qui se déplacent d'un point à l'autre ou ceux qui se trouveront sur les rives du bayou peuvent suivre les prières et les dévotions par vidéo.

***

 

 

du même auteur

S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré le 19 septembre que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutiqu
2020-09-22 10:44 || Monde Monde

Le pape appelle à une distribution éthique du futur vaccin

Le cardinal Antonio Cañizares Llovera (photo) de Valence a déclaré que le gouvernement était devenu l'ennemi de la société au lieu d'être son protecteur.
2020-09-17 15:01 || Monde Monde

Les évêques espagnols fustigent le projet de loi sur l'aide à mourir

Des jeunes manifestent contre la brutalité policière à Bogota, en Colombie, le 13 septembre 2020.
2020-09-14 16:00 || Monde Monde

Violences policières en Colombie: calme et justice souhaités

articles récents

Le député de Longueuil-Saint-Hubert, Denis Trudel, lors du dévoilement de la programmation de l'édition 2020 des Journées du patrimoine religieux à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue de Longueuil.
2020-09-03 15:13 || Québec Québec

138 lieux de culte à visiter les 12 et 13 septembre

Le Festival de l’Assomption qui se tient du 7 au 15 août au sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap devient le premier événement religieux majeur à pouvoir accueillir un nombre un peu plus élevé de personnes en cette année marquée par la pandémie.
2020-08-06 18:27 || Québec Québec

Le Festival de l’Assomption, l’événement religieux de l’année au Québec

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été