Hôtel de Ville

Attentat de Pittsburgh: événement commémoratif à Québec dimanche

Des étudiants prient devant la synagogue Tree of Life de Pittsburgh le 29 octobre 2018, deux jours après l'attentat qui a tué onze personnes. Un rassemblement de solidarité se tiendra à Québec le dimanche 4 novembre.
Des étudiants prient devant la synagogue Tree of Life de Pittsburgh le 29 octobre 2018, deux jours après l'attentat qui a tué onze personnes. Un rassemblement de solidarité se tiendra à Québec le dimanche 4 novembre.   (CNS photo/Jared Wickerham, EPA)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-11-01 16:33 || Québec Québec

Les onze victimes de l’attentat du 27 octobre à la synagogue Tree of Life de Pittsburgh feront l’objet d’un événement commémoratif le dimanche 4 novembre à Québec. Le rassemblement se tiendra de 13 h 30 à 15 h 30 à l’hôtel de ville.

«Québec est plus que jamais unie dans sa diversité et solidaire dans l’adversité», a déclaré le maire Régis Labeaume, dont la ville vit encore avec le spectre de l’attentat de janvier 2017 à la grande mosquée de Québec.

«Avec cette cérémonie, nous tenons à donner à la population l’occasion de témoigner sa sympathie aux victimes, à la communauté juive et à la ville de Pittsburgh», a ajouté le maire.

L’événement est organisé par la Ville de Québec et le regroupement Unité Québec, qui regroupe la Congrégation Beth Israël Ohev Sholem, le Centre culturel islamique de Québec, l’archidiocèse catholique de Québec, le diocèse anglican de Québec et des citoyens.

De nombreux dignitaires seront présents et les citoyens pourront signer un livre de condoléances qui sera ensuite remis à la communauté juive de Pittsburgh touchée par cette tragédie. Ils pourront également accrocher des messages à deux «arbres-de-paix» installés pour l’occasion.

Pour David Weiser, président de la Congrégation Beth Israel Ohev Sholem, l’attentat de Pittsburgh est «complètement horrifiant».

«Nous voulons exprimer nos sympathies les plus chaleureuses aux familles des victimes ainsi qu’à la communauté de Pittsburgh. La communauté juive de Québec a été extrêmement réconfortée par le soutien démontré par la population», a-t-il assuré.

Il croit que le rassemblement prévu dimanche sera non seulement une occasion de se rassembler, mais aussi le témoignage d’un engagement à combattre ensemble «toute forme de haine et de racisme».

Outre M. Weiser, trois autres leaders religieux de Québec ont pris part à une conférence de presse entourant l’annonce de cet événement le 31 octobre. Il s’agit de Boufeldja Benabdallah, président du Centre culturel islamique de Québec, Pierre Lefebvre, diacre, répondant de l’archidiocèse catholique de Québec pour le dialogue interreligieux, et le révérend Pierre Voyer du diocèse anglican de Québec.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Détail d'une église de Turin, en Italie. Les évêques italiens ont approuvé cette semaine une nouvelle traduction de la prière du Notre Père.
2018-11-16 15:12 || Monde Monde

Nouvelle traduction du Notre Père approuvée en Italie

Détail du dépliant promotionnel pour la 16e édition de Noël en Lumière qui se tiendra du 21 décembre au 6 janvier au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2018-11-13 17:35 || Québec Québec

Un Noël en Lumière pensé pour les familles

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

articles récents

Des catholiques chinois prient à l'intérieur de la cathédrale de l'Immaculée-Conception à Pékin en janvier 2018.
2018-11-12 10:58 || Monde Monde

En Chine, une persécution alimentée par les fonctionnaires locaux?

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

L'archevêque de Montréal, Christian Lépine, s'oppose à toute discrimination basée sur des signes religieux.
2018-10-10 11:07 || Québec Québec

Signes religieux : «On aura des citoyens de seconde zone», craint Mgr Lépine