Après l'attentat du 26 mai

Chrétiens et musulmans canadiens solidaires des coptes d'Égypte

Un autobus transportant des coptes a été pris pour cible par des hommes armés le 26 mai 2017, en Égypte.
Un autobus transportant des coptes a été pris pour cible par des hommes armés le 26 mai 2017, en Égypte.   (CNS photo/Mohamed And El Ghany, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-05-31 16:18 || Monde Monde

L’attentat du 26 mai contre la communauté copte d’Égypte qui a fait 29 morts a suscité plusieurs réactions d’indignation et de solidarité au Canada.

Vendredi dernier, des hommes armés ont pris pour cible un autobus de coptes qui rendaient au monastère de Saint-Samuel le Confesseur, dans le gouvernorat de Minya, en Égypte. Il s’agissait de la quatrième attaque majeure en six mois contre les chrétiens coptes. Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat le lendemain.

Depuis Taormine, en Sicile, où il participait au sommet du G7 le premier ministre du Canada a exprimé sa «consternation et [sa] colère» face au sort de la communauté copte «déjà ébranlée par des années de discrimination et de violence».

«Parmi les victimes d'aujourd'hui étaient des femmes et de nombreux enfants qui se rendaient au monastère pour prier, ainsi que des ouvriers qui s'apprêtaient à faire des travaux de jardinage et de construction», a déploré Justin Trudeau, qui a tenu a rappeler l’amitié du gouvernement canadien pour la population égyptienne et son soutien au gouvernement de l’Égypte.

«Comme le montrent les événements récents, les extrémistes violents ciblent souvent les plus vulnérables», a noté le premier ministre Trudeau. «En tant que membres de la communauté internationale, nous devons continuer de nous opposer aux responsables de ces actes de terrorisme et de lutter contre la haine en faisant la promotion des valeurs de diversité, d'inclusion et de paix.»

Le premier ministre a justement abordé la question de la liberté religieuse avec le pape François lors de leur audience privée le 29 mai, au Vatican. Ce thème avait également été abordé avec le président américain Donald Trump la semaine précédente.

Le pape François a visité l’Égypte les 29 et 29 avril. Il y a multiplié les gestes symboliques de paix et de dialogue, dans un contexte de menaces d’attentat.

Le directeur national de l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA Canada) a dénoncé ce nouveau «massacre».

«Comme l'ont affirmé le pape François et le grand imam d'al-Azhar lors d'une conférence tenue au Caire voilà seulement un mois, les dirigeants du monde doivent œuvrer ensemble pour la paix», a rappelé Carl Hétu. «La communauté internationale ne peut plus rester inactive face à l'extermination des chrétiens dans la région, alors que cela constitue un affront non seulement à la paix et à la liberté de religion, mais aussi aux droits de l'homme les plus élémentaires», a estimé M. Hétu.

Des musulmans canadiens ont aussi tenu à exprimer leur solidarité avec les coptes. Dans une lettre ouverte, ils ont dénoncé «un autre acte haineux et barbare qui n'a rien de commun avec l'islam». Ils qualifient d’«obscurantistes» ceux qui commettent ces gestes. Le Centre culturel islamique de Québec, l’Association Mosquée de la capitale, l’Association des musulmans et musulmanes de grand Lévis, l’Association musulmane du Canada (MAC-QUÉBEC) et l’Association Bel Agir-Québec ont offert conjointement leurs condoléances aux familles des victimes.

 

du même auteur

Le 26 juillet, le cardinal Gérald Lacroix de Québec a exprimé sa déception devant la manière dont les communautés de foi sont traitées par le gouvernement du Québec pendant la pandémie et le déconfinement. Quel impact la déclaration a-t-elle eu?
2020-08-07 18:34 || Québec Québec

Doléances du cardinal Lacroix: quel impact ?

Le Festival de l’Assomption qui se tient du 7 au 15 août au sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap devient le premier événement religieux majeur à pouvoir accueillir un nombre un peu plus élevé de personnes en cette année marquée par la pandémie.
2020-08-06 18:27 || Québec Québec

Le Festival de l’Assomption, l’événement religieux de l’année au Québec

Les dominicains du Canada se disent prêts à écouter toute allégation à l’encontre de leur confrère décédé, le père Benoît Lacroix.
2020-07-23 19:53 || Québec Québec

Allégations contre Benoît Lacroix: les dominicains en mode écoute

articles récents

Le 26 juillet, le cardinal Gérald Lacroix de Québec a exprimé sa déception devant la manière dont les communautés de foi sont traitées par le gouvernement du Québec pendant la pandémie et le déconfinement. Quel impact la déclaration a-t-elle eu?
2020-08-07 18:34 || Québec Québec

Doléances du cardinal Lacroix: quel impact ?

En pleine crise sanitaire, sociale et économique, Donald Trump et son adversaire démocrate se livrent déjà la bataille sur le terrain religieux afin de gagner le vote d’une portion de la population qui pourrait déterminer l’issue de l’élection présidentielle de novembre: les fidèles religieux.
2020-08-03 15:39 || Monde Monde

États-Unis: religion instrumentalisée pour période troublée

Un migrant se fait contrôler à Valletta, à Malte, le 27 juillet 2020. Le supérieur général des jésuites, le père Arturo Sosa, croit que la pandémie peut menacer la démocratie et la justice.
2020-08-03 10:25 || Vatican Vatican

La pandémie menace la démocratie, croit le supérieur des jésuites