Après l'attentat du 26 mai

Chrétiens et musulmans canadiens solidaires des coptes d'Égypte

Un autobus transportant des coptes a été pris pour cible par des hommes armés le 26 mai 2017, en Égypte.
Un autobus transportant des coptes a été pris pour cible par des hommes armés le 26 mai 2017, en Égypte.   (CNS photo/Mohamed And El Ghany, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-05-31 16:18 || Monde Monde

L’attentat du 26 mai contre la communauté copte d’Égypte qui a fait 29 morts a suscité plusieurs réactions d’indignation et de solidarité au Canada.

Vendredi dernier, des hommes armés ont pris pour cible un autobus de coptes qui rendaient au monastère de Saint-Samuel le Confesseur, dans le gouvernorat de Minya, en Égypte. Il s’agissait de la quatrième attaque majeure en six mois contre les chrétiens coptes. Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat le lendemain.

Depuis Taormine, en Sicile, où il participait au sommet du G7 le premier ministre du Canada a exprimé sa «consternation et [sa] colère» face au sort de la communauté copte «déjà ébranlée par des années de discrimination et de violence».

«Parmi les victimes d'aujourd'hui étaient des femmes et de nombreux enfants qui se rendaient au monastère pour prier, ainsi que des ouvriers qui s'apprêtaient à faire des travaux de jardinage et de construction», a déploré Justin Trudeau, qui a tenu a rappeler l’amitié du gouvernement canadien pour la population égyptienne et son soutien au gouvernement de l’Égypte.

«Comme le montrent les événements récents, les extrémistes violents ciblent souvent les plus vulnérables», a noté le premier ministre Trudeau. «En tant que membres de la communauté internationale, nous devons continuer de nous opposer aux responsables de ces actes de terrorisme et de lutter contre la haine en faisant la promotion des valeurs de diversité, d'inclusion et de paix.»

Le premier ministre a justement abordé la question de la liberté religieuse avec le pape François lors de leur audience privée le 29 mai, au Vatican. Ce thème avait également été abordé avec le président américain Donald Trump la semaine précédente.

Le pape François a visité l’Égypte les 29 et 29 avril. Il y a multiplié les gestes symboliques de paix et de dialogue, dans un contexte de menaces d’attentat.

Le directeur national de l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA Canada) a dénoncé ce nouveau «massacre».

«Comme l'ont affirmé le pape François et le grand imam d'al-Azhar lors d'une conférence tenue au Caire voilà seulement un mois, les dirigeants du monde doivent œuvrer ensemble pour la paix», a rappelé Carl Hétu. «La communauté internationale ne peut plus rester inactive face à l'extermination des chrétiens dans la région, alors que cela constitue un affront non seulement à la paix et à la liberté de religion, mais aussi aux droits de l'homme les plus élémentaires», a estimé M. Hétu.

Des musulmans canadiens ont aussi tenu à exprimer leur solidarité avec les coptes. Dans une lettre ouverte, ils ont dénoncé «un autre acte haineux et barbare qui n'a rien de commun avec l'islam». Ils qualifient d’«obscurantistes» ceux qui commettent ces gestes. Le Centre culturel islamique de Québec, l’Association Mosquée de la capitale, l’Association des musulmans et musulmanes de grand Lévis, l’Association musulmane du Canada (MAC-QUÉBEC) et l’Association Bel Agir-Québec ont offert conjointement leurs condoléances aux familles des victimes.

 

du même auteur

«Le célibat a son sens, mais sans formation, qui va le vivre? demande Marie-Paul Ross, une religieuse sexologue.
2020-01-16 12:26 || Monde Monde

Célibat: «Finalement, on défend quoi?», demande une religieuse sexologue

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

Photo prise lors d'une vigile à Paris le 8 janvier 2015 après l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo.
2020-01-07 11:30 || Québec Québec || Aucun commentaire

Le religieux, marqueur incontournable de l'actualité des dernières années

articles récents

Le pape salue l'ambassadeur de l'Iran près le Saint-Siège, Seyed Taha Hashemi, le 9 janvier 2020 au Vatican.
2020-01-09 17:26 || Vatican Vatican

Malgré le spectre d'un conflit, le monde ne doit pas perdre espoir, dit le pape aux diplomates

Des citoyennes libanaises manifestent à Nabatieh le 24 octobre 2019.
2019-10-24 17:36 || Monde Monde

Au Liban, les dirigeants religieux se rangent derrière le peuple

L’évêque à la retraite Dennis Paul Drainville n’a pas réussi à se faire élire député à la Chambre des communes lors du scrutin du 21 octobre 2019.
2019-10-22 16:51 || Canada Canada

Défaite électorale pour l'ancien évêque anglican de Québec