Emplois d'été Canada

Des demandes de paroisses ont été refusées, déplore le cardinal Lacroix

Le cardinal Gérald Lacroix, archevêque de Québec.
Le cardinal Gérald Lacroix, archevêque de Québec.   (Photothèque Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-03-02 22:31 || Canada Canada

Des paroisses de l'archidiocèse de Québec qui avaient soumis un projet au programme Emplois d'été Canada «ont vu leur demande [être] refusée» parce qu'elles n'ont pas signé la «nouvelle attestation controversée» imposée par le gouvernement, vient de révéler sur Facebook le cardinal Gérald Lacroix.

Le vendredi 2 mars en après-midi, dans la page Facebook qu'il anime, l'archevêque de Québec a réagi au débat tenu la veille à la Chambre des communes. Le programme Emplois d'été Canada mais surtout l'ajout par le gouvernement d'une clause à cocher ont été longuement discutés par les députés.

Au mois de décembre 2017, le gouvernement a inséré, dans le formulaire à compléter par l'organisme ou l'entreprise qui demande une subvention pour le financement d'emplois étudiants temporaires, une clause à cocher qui stipule que les emplois créés et le mandat de l'organisme respectent les droits de la personne ainsi que «les valeurs sous-jacentes à la Charte des droits et libertés et la jurisprudence qui en découle».

D'accord avec cette clause, le député néo-démocrate Alexandre Boulerice estimait toutefois «qu'il y a eu de la confusion dans la manière d'annoncer cette nouvelle». Il ajoutait que des gens et des groupes de sa circonscription «se sentent un peu menacés ou ciblés par l'approche du gouvernement alors que le travail qui serait fait par les étudiants va vraiment dans le sens du service public et de la communauté».

Le député d'Edmonton-Centre, le libéral Randy Boissonnault a répondu qu'«après avoir appris que le financement du programme avait déjà servi à porter atteinte aux droits de certains Canadiens et Canadiennes, nous avons pris les mesures appropriées pour que cela ne se reproduise pas».

«À titre de gouvernement, nous nous devions de tenir compte du fait que certains organismes refusaient l'accès à leur camp d'été aux jeunes issus de la communauté LGBTQ2 ou distribuaient des images de foetus avortés. Il fallait donc demander aux organismes de clarifier leur mandat et leurs activités principales avant de leur octroyer du financement dans le cadre d'Emplois d'été Canada.»

Discussion avec le premier ministre

Le député Randy Boissonnault indique alors que le premier ministre du Canada a discuté avec le cardinal Lacroix de cet enjeu. Celui qu'il appelle erronément «le cardinal de Montréal» aurait même «encouragé toutes les paroisses catholiques à présenter une demande de fonds».

«Voilà un exemple fantastique de dialogue constructif entre le gouvernement et des organisations religieuses», déclare le député.

Le cardinal Lacroix a indiqué sur Facebook que cette information était incomplète. Reprenant les propos du député, il reconnaît qu'il a bien invité les paroisses à présenter une demande de fonds, toutefois «sans signer la nouvelle attestation controversée», une précision que n'a pas mentionnée le député libéral.

C'est alors que l'archevêque de Québec révèle que toute cette affaire est une «injustice pour des centaines d'organismes de charité au pays qui ont vu leur demande refusée, dont des paroisses au sein de notre diocèse». 

Il ajoute enfin que les évêques du Québec entendent se doter «d'un plan d’action dès la semaine prochaine» dans ce dossier. Du lundi 5 mars au jeudi 8 mars, les membres de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec seront réunis en assemblée plénière à Trois-Rivières.

 

du même auteur

Un juge de la Cour supérieure du Québec vient d'ordonner la nomination d'un administrateur provisoire à la direction de la Mutuelle d'assurance en Église.
2020-02-27 10:40 || Québec Québec

L'AMF met la Mutuelle d'assurance en Église sous tutelle

Les quelque 650 membres de la Mutuelle d'assurance en Église ne décideront pas si Alfonso Graceffa, un des cinq membres du conseil d'administration de la compagnie d'assurances, peut toujours en faire partie.
2020-02-26 11:48 || Québec Québec

Mutuelle: pas d'assemblée générale sur le sort d'un administrateur

Développement et Paix n'est toujours pas en mesure d'indiquer si les sommes de Carême de partage seront versées aux partenaires soupçonnés par des évêques de ne pas respecter l'enseignement moral et social de l'Église catholique.
2020-02-26 10:04 || Canada Canada

Des incertitudes planent sur la campagne Carême de partage

articles récents

Une manifestation de solidarité avec la Première Nation des Wet'suwet'en à Toronto le 15 février 2020.
2020-02-20 19:05 || Canada Canada

Wet'suwet'en: des leaders chrétiens réclament un règlement pacifique

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, le 14 janvier 2020 à Madrid.
2020-02-17 17:16 || Monde Monde

Les évêques d'Espagne et du Portugal s'opposent à l'euthanasie

Asia Bibi, la femme catholique acquittée de blasphème après avoir passé huit ans dans le couloir de la mort au Pakistan, se décrit comme «une prisonnière du fanatisme» dans son autobiographie récemment publiée. Sur cette photo de 2018, sa famille rencontrait le pape François au Vatican.
2020-02-04 16:58 || Monde Monde

«Je suis devenue une prisonnière du fanatisme» - Asia Bibi