Déclaration

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

À dix jours du scrutin du 21 octobre 2019, la Conférence religieuse canadienne (CRC) déplore que certains sujets aient été trop peu discutés par les différents candidats et candidates.

L'association nationale invite les aspirants députés et leurs chefs «à proposer un projet de société juste et équitable et à éviter toute attaque personnelle qui au final détourne l’attention des véritables enjeux de cette élection».

Un de ces sujets, c'est l'immigration, précise la déclaration émise le vendredi 11 octobre par la CRC, le regroupement des responsables de quelque 250 congrégations de religieuses et de religieux.

«Que ce soit à cause des changements climatiques ou des conflits, notre monde connaît des phénomènes migratoires majeurs qui influencent la réalité canadienne. Nous devons agir face à la souffrance et à la pauvreté des réfugiés et des migrants», indique la déclaration de deux pages.

Chaque fois qu'il a été question d'immigration durant la présente campagne électorale, «on en a parlé surtout en termes pratiques», observe Alain Ambeault, le directeur général de la CRC. La question que les électeurs entendent le plus, c'est celle-ci: «Combien ça coûte?»

«L'immigration, faut-il le rappeler, est à la base même de notre pays. Et c'est aussi au cœur de nos valeurs. On aurait avantage à élargir le débat, comme on le dit dans notre déclaration, aux notions d'accueil et de justice», ajoute le père Ambeault.

Il observe que d'autres sujets n’ont guère occupé plus de temps durant les débats télévisés auxquels ont participé les chefs des différents partis politiques. C'est le cas de l'aide internationale. «C'est pourtant un sujet important, non?», lance-t-il.

«Quant à la traite humaine, on n'en entend jamais parler. Tout comme la vente d'armes canadiennes ou la crise actuelle en Haïti. Personne ne parle de cela. On trouve que, dans une campagne électorale saine, ces enjeux devraient avoir leur place», ajoute le directeur général de la CRC.

L'élection probable d'un gouvernement minoritaire semble modifier les tactiques des stratèges des partis politiques. «On verse facilement dans des attaques personnelles au détriment d'une discussion sur des thèmes importants», dit le religieux, membre des Clercs de Saint-Viateur.

Les membres de la CRC expriment leur reconnaissance à chacun des candidats et des candidates. Ils leur demandent toutefois, le soir du 21 octobre, «d'accepter le verdict populaire avec humilité et sérénité, et œuvrer avec détermination pour le service public».

La déclaration de la CRC comporte aussi un conseil pour ceux et celles qui seront élus.

«Au moment de préparer et voter des projets de loi, que nos élus de 2019 puissent œuvrer pour le bonheur de tous les Canadiens et Canadiennes, plus spécialement celles et ceux qui sont laissés-pour-compte par notre système.»

***

 

 

du même auteur

À gauche, Mgr Thomas Dowd. Photo prise lors de l'ordination épiscopale de Mgr Alain Faubert, nouvel évêque auxiliaire à Montréal, le 15 juin 2016.
2020-10-22 07:52 || Canada Canada

Un nouvel évêque pour Sault-Sainte-Marie

Arrêté en 2019 par le Service de police de Laval pour des gestes à caractère sexuel, le père Henri Paradis, a reconnu, au mois de septembre, sa culpabilité à deux chefs d’agression sexuelle et d’attentat à la pudeur.
2020-10-20 15:26 || Québec Québec

Le père Henri Paradis condamné à huit mois de détention à domicile

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

articles récents

Les deux pasteurs évangéliques à l'origine de la manifestation-concert gospel du dimanche 11 octobre 2020 au parc Jarry de Montréal viennent d'annuler cet événement auquel devaient participer des leaders du mouvement antimasque dont la comédienne Lucie Laurier et le militant Alexis Cossette-Trudel.
2020-10-02 09:19 || Québec Québec

Des pasteurs évangéliques annulent la manifestation du 11 octobre

Plus de 1000 catholiques ont participé à la manifestation «Libérez la messe» de l'archidiocèse de San Francisco le 20 septembre 2020.
2020-09-29 10:23 || Monde Monde

Lieux de culte: limites «draconiennes» à San Francisco

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge