Conseil Église et Société

Élections: les évêques du Québec invitent à s'engager pour la «Maison commune»

Le Parlement canadien, à Ottawa. Les élections fédérales auront lieu le lundi 21 octobre 2019.
Le Parlement canadien, à Ottawa. Les élections fédérales auront lieu le lundi 21 octobre 2019.   (Pixabay/Jack78)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-09-13 15:02 || Canada Canada

Dire non au désenchantement et exiger des partis politiques qu’ils s’engagent fermement en faveur de l’environnement: voilà le cœur de la déclaration publiée le 12 septembre par le conseil Église et Société de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec au sujet de la campagne électorale fédérale.

Le conseil estime que l’humanité est à un «moment charnière» de son histoire. «Notre Maison commune est plus que jamais mise en péril, et le cynisme, le populisme et l’intolérance contribuent à miner l’espérance de plusieurs quant aux possibilités de sauvegarder l’avenir de la Terre», écrit-il.

Loin de jeter l’éponge, et «face au désenchantement», le conseil souligne l’engagement de «vastes ensembles de la société civile», dont des jeunes.

«Le conseil Église et Société, au nom de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, invite toutes les chrétiennes et tous les chrétiens à étudier attentivement les propositions qui leur sont faites par les candidates et les candidats en lice, en les passant au crible des idéaux de l’Évangile et de l’enseignement social de l’Église», poursuit le conseil. «Il revient à chaque personne de discerner, par l’analyse et la prière, comment exprimer son souci de mieux vivre ensemble au sein de notre Maison commune.»

Reprenant à son compte la vision écologique intégrale du pape François, le conseil rappelle que l’idée même de « maison commune » nécessite d’accueillir les migrants touchés par des situations sur lesquelles ils n’ont pratiquement aucun contrôle.

«L’hospitalité n’est pas qu’un devoir individuel, c’est une responsabilité collective et solidaire», insiste le document. Il appelle également à porter une attention particulière aux citoyens qui «souffrent le plus durement de la répartition inégale des richesses».

«Au Canada, cela implique notamment de développer des relations véritablement respectueuses avec les peuples autochtones», estime le conseil.

La déclaration se garde toutefois de détailler davantage certains enjeux, notamment ceux qui peuvent concerner directement la religion ou les valeurs spirituelles ou éthiques, dont une éventuelle contestation de la loi québécoise sur la laïcité par le gouvernement fédéral ou la possibilité de rouvrir le débat sur l’avortement à la Chambre des communes.

Face aux enjeux significatifs, aucun programme politique n’est parfait, indique-t-il.

«Il faut donc déterminer nos priorités et agir en conséquence. C’est dans cet esprit que nous vous invitons à considérer cette image d’espoir d’une Maison commune réconciliée, dans laquelle nous pouvons cohabiter de manière pacifique et fraternelle.»

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

 

du même auteur

Sous la gouverne de Luc Bouchard, le diocèse de Trois-Rivières a connu plusieurs changements au cours des dernières années, faisant même figure de pionnier dans les transformations organisationnelles.
2021-02-05 18:17 || Québec Québec

Luc Bouchard, collaborer sans s'imposer

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations

articles récents

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

En zone orange, 25 personnes pourront être accueillies dans un lieu de culte. La limite de 10 est maintenue pour les zones rouges.
2021-02-02 19:19 || Québec Québec

Zones oranges: jusqu'à 25 personnes pour les lieux de culte