Crise des migrants

Émue par le sort du petit Aylan, l’Église anglicane appelle à la mobilisation

  (CNS photo/Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-09-04 14:12 || Canada Canada

Le primat de l’Église anglicane canadienne et la directrice du Fonds d’aide et de développement du primat ont vivement réagi au décès du petit Aylan Kurdi, dont la photo du corps inanimé dans les bras d’un officier turc est devenue au cours ces derniers jours l’image du drame des réfugiés syriens et de la crise des migrants.

« Nous sommes le policier turc. Aylan Kurdi est notre enfant. Nous le savions dès que nous avons vu leur photo dans les quotidiens d’aujourd’hui », écrivent Mgr Fred Hiltz et Adele Finney dans une déclaration datée du 3 septembre. « Nous le savions dans nos tripes et quand notre cri du cœur nous est sorti en larmes. »
Ils lancent un appel à la mobilisation individuelle et collective face au drame des réfugiés syriens.

Fondé en 1959, le fonds d’aide du primat est l’agence officielle de développement et de soutien de l’Église anglicane du Canada. Depuis ses débuts, elle soutient des programmes de développement avec divers partenaires et apporte une aide d’urgence lorsqu’elle est nécessaire. Elle soutient déjà des programmes d’aide alimentaire pour les réfugiés syriens.

Mais le primat et la directrice du fonds vont plus loin dans leur appel conjoint et invitent les Églises et les communautés à parrainer des familles réfugiées.

« Par le passé, le Canada a pris des mesures extraordinaires pour accueillir des réfugiés en crise. Il est temps pour nous de le faire à nouveau », martèlent-ils.

L’Église anglicane a un programme de parrainage pour les réfugiés depuis 1979. Actuellement, quatorze diocèses anglicans canadiens ont des ententes de parrainage avec Immigration Canada.

« Appelons, écrivons et parlons aux leaders du gouvernement du Canada et les candidats », invitent-ils, afin d’exercer une pression politique visant à accueillir rapidement un plus grand nombre de réfugiés syriens au pays. Pour cela, ils demandent un assouplissement des règles habituelles.

Cet appel survient alors qu’on apprenait que la famille du petit Aylan avait entrepris des démarches pour venir s’établir au Canada.

 

du même auteur

Sur cette photo prise par Neil Armstrong, Edwin 'Buzz' Aldrin se tient sur la surface de la Lune le 20 juillet 1969.
2019-06-26 16:59 || Canada Canada

Apollo 11, à la croisée de la science et du sens

Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.
2019-06-25 19:22 || Québec Québec

L’évêque de Rouyn-Noranda démissionne pour des raisons de santé

C'est en s'intéressant au concept de «paresse» que le théologien François Nault s'est penché sur notre rapport au temps et au travail.
2019-06-21 16:27 || Québec Québec

La paresse comme vertu

articles récents

Les photos du migrant salvadorien Oscar Alberto Martinez Ramirez et de sa fille Valeria, âgée de 23 mois, allongée sur le ventre dans les eaux peu profondes du Rio Grande, suscitent une vague d'indignation.
2019-06-26 09:48 || Monde Monde

Le pape «attristé» par le décès de deux migrants

«Nous pensons que le projet de loi 21, tel qu’il est rédigé actuellement, nourrira la crainte et l’intolérance, plutôt que de contribuer à la paix sociale», dit l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2019-06-14 12:23 || Québec Québec

Le projet de loi 21 nourrit «crainte et intolérance» selon les évêques

Détail de la page couverture du rapport de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées dévoilé le 3 juin 2019.
2019-06-03 15:14 || Canada Canada

Femmes autochtones: les Églises dans le tordeur de l'enquête nationale