Crise des migrants

Émue par le sort du petit Aylan, l’Église anglicane appelle à la mobilisation

  (CNS photo/Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-09-04 14:12 || Canada Canada

Le primat de l’Église anglicane canadienne et la directrice du Fonds d’aide et de développement du primat ont vivement réagi au décès du petit Aylan Kurdi, dont la photo du corps inanimé dans les bras d’un officier turc est devenue au cours ces derniers jours l’image du drame des réfugiés syriens et de la crise des migrants.

« Nous sommes le policier turc. Aylan Kurdi est notre enfant. Nous le savions dès que nous avons vu leur photo dans les quotidiens d’aujourd’hui », écrivent Mgr Fred Hiltz et Adele Finney dans une déclaration datée du 3 septembre. « Nous le savions dans nos tripes et quand notre cri du cœur nous est sorti en larmes. »
Ils lancent un appel à la mobilisation individuelle et collective face au drame des réfugiés syriens.

Fondé en 1959, le fonds d’aide du primat est l’agence officielle de développement et de soutien de l’Église anglicane du Canada. Depuis ses débuts, elle soutient des programmes de développement avec divers partenaires et apporte une aide d’urgence lorsqu’elle est nécessaire. Elle soutient déjà des programmes d’aide alimentaire pour les réfugiés syriens.

Mais le primat et la directrice du fonds vont plus loin dans leur appel conjoint et invitent les Églises et les communautés à parrainer des familles réfugiées.

« Par le passé, le Canada a pris des mesures extraordinaires pour accueillir des réfugiés en crise. Il est temps pour nous de le faire à nouveau », martèlent-ils.

L’Église anglicane a un programme de parrainage pour les réfugiés depuis 1979. Actuellement, quatorze diocèses anglicans canadiens ont des ententes de parrainage avec Immigration Canada.

« Appelons, écrivons et parlons aux leaders du gouvernement du Canada et les candidats », invitent-ils, afin d’exercer une pression politique visant à accueillir rapidement un plus grand nombre de réfugiés syriens au pays. Pour cela, ils demandent un assouplissement des règles habituelles.

Cet appel survient alors qu’on apprenait que la famille du petit Aylan avait entrepris des démarches pour venir s’établir au Canada.

 

du même auteur

Le clocher de la cathédrale anglicane Holy Trinity, à Québec. Contraintes de garder leurs portes fermées, les cathédrales anglicanes de Montréal et de Québec se demandent à quoi ressemblera leur été.
2020-06-01 15:23 || Québec Québec

Saison estivale incertaine pour les cathédrales anglicanes

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

articles récents

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Des ouvriers respectent des mesures sanitaires à Port-au-Prince, en Haïti, le 21 avril 2020.
2020-05-03 12:00 || Monde Monde

Solidarité internationale: les défis d'un virus sans frontières

La conférence des évêques italiens a accusé le gouvernement d'avoir adopté des plans pour assouplir les règles de confinement du pays d'une manière qui «exclut arbitrairement» la possibilité de célébrer la messe «avec le peuple».
2020-04-27 14:55 || Monde Monde

Les évêques italiens talonnent le gouvernement pour la reprise des messes