Réfugiés juifs fuyant le nazisme refoulés en 1939

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.   (CNS photo/United States Holocaust Memorial Museum, courtesy National Archives and Records Administration, College Park, Md.)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Le Canada a officiellement présenté ses excuses aux passagers, à leurs familles et aux communautés juives au Canada et à travers le monde pour avoir refoulé le MS Saint Louis, un navire transportant plus de 900 juifs qui cherchaient à fuir l’Allemagne nazie, en 1939.

Le premier ministre Justin Trudeau a présenté ces excuses le 7 novembre à la Chambres des communes, à Ottawa. «Il y a plus de 70 ans, le Canada vous a tourné le dos. Mais aujourd’hui, les Canadiens disent, maintenant et pour toujours, plus jamais», a-t-il déclaré.

Ces excuses avaient été promises le 8 mai dernier, dans le cadre d'un gala soulignant le 30e anniversaire de la Marche des vivants, un programme éducatif annuel qui permet aux étudiants de se rendre au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

«J'espère sincèrement qu'en présentant ces excuses, nous pourrons mettre en lumière ce douloureux chapitre de notre histoire et nous assurer de ne jamais oublier ses leçons», a-t-il indiqué. Il a dit regretter les politiques canadiennes migratoires antisémites qui prévalaient à l’époque.

Justin Trudeau a aussi offert ses excuses aux juifs injustement emprisonnés pendant la Deuxième Guerre mondiale.

«L'antisémitisme, la xénophobie et la haine n'ont pas leur place dans notre pays, ni ailleurs dans le monde. Les récents attentats visant la communauté juive témoignent du travail qu'il nous reste à faire. Nous devons toujours nous dresser contre les attitudes xénophobes et antisémites et contre la haine sous toutes ses formes», a-t-il ajouté, en référence à l’attentat antisémite de la synagogue Tree of Life de Pittsburgh où onze personnes ont perdu la vie à fin du mois d’octobre.

Les passagers du MS Saint Louis s’étaient d’abord vu refuser l’entrée à Cuba et aux États-Unis avant d’être également rejetés par le Canada. Ils ont dû rebrousser chemin vers l’Europe, où 254 passagers finiront par être tués lors de la Shoah.

«Chaque année, des milliers de personnes des quatre coins du monde choisissent de s'établir au Canada où elles sont chaleureusement accueillies par un pays dynamique, inclusif et ouvert», a renchéri le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez. «Le souvenir du MS Saint Louis nous rappelle le chemin que nous avons parcouru depuis 1939 et renforce notre détermination à lutter contre la discrimination où qu'elle se manifeste. Les atrocités qui ont été perpétrées et qui continuent d'être perpétrées contre la communauté juive ne doivent pas tomber dans l'oubli. Ensemble, nous devons continuer à nous dresser contre la haine et la discrimination.»

Ces excuses officielles surviennent alors que plusieurs rapports ont indiqué une recrudescence des incidents haineux visant les juifs au Canada depuis quelques années. Les juifs restent d’ailleurs le groupe religieux le plus visé par les crimes haineux – souvent des méfaits – au pays.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.

Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le clocher de la cathédrale anglicane Holy Trinity, à Québec. Contraintes de garder leurs portes fermées, les cathédrales anglicanes de Montréal et de Québec se demandent à quoi ressemblera leur été.
2020-06-01 15:23 || Québec Québec

Saison estivale incertaine pour les cathédrales anglicanes

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

articles récents

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Des ouvriers respectent des mesures sanitaires à Port-au-Prince, en Haïti, le 21 avril 2020.
2020-05-03 12:00 || Monde Monde

Solidarité internationale: les défis d'un virus sans frontières

La conférence des évêques italiens a accusé le gouvernement d'avoir adopté des plans pour assouplir les règles de confinement du pays d'une manière qui «exclut arbitrairement» la possibilité de célébrer la messe «avec le peuple».
2020-04-27 14:55 || Monde Monde

Les évêques italiens talonnent le gouvernement pour la reprise des messes