Réfugiés juifs fuyant le nazisme refoulés en 1939

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.   (CNS photo/United States Holocaust Memorial Museum, courtesy National Archives and Records Administration, College Park, Md.)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Le Canada a officiellement présenté ses excuses aux passagers, à leurs familles et aux communautés juives au Canada et à travers le monde pour avoir refoulé le MS Saint Louis, un navire transportant plus de 900 juifs qui cherchaient à fuir l’Allemagne nazie, en 1939.

Le premier ministre Justin Trudeau a présenté ces excuses le 7 novembre à la Chambres des communes, à Ottawa. «Il y a plus de 70 ans, le Canada vous a tourné le dos. Mais aujourd’hui, les Canadiens disent, maintenant et pour toujours, plus jamais», a-t-il déclaré.

Ces excuses avaient été promises le 8 mai dernier, dans le cadre d'un gala soulignant le 30e anniversaire de la Marche des vivants, un programme éducatif annuel qui permet aux étudiants de se rendre au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

«J'espère sincèrement qu'en présentant ces excuses, nous pourrons mettre en lumière ce douloureux chapitre de notre histoire et nous assurer de ne jamais oublier ses leçons», a-t-il indiqué. Il a dit regretter les politiques canadiennes migratoires antisémites qui prévalaient à l’époque.

Justin Trudeau a aussi offert ses excuses aux juifs injustement emprisonnés pendant la Deuxième Guerre mondiale.

«L'antisémitisme, la xénophobie et la haine n'ont pas leur place dans notre pays, ni ailleurs dans le monde. Les récents attentats visant la communauté juive témoignent du travail qu'il nous reste à faire. Nous devons toujours nous dresser contre les attitudes xénophobes et antisémites et contre la haine sous toutes ses formes», a-t-il ajouté, en référence à l’attentat antisémite de la synagogue Tree of Life de Pittsburgh où onze personnes ont perdu la vie à fin du mois d’octobre.

Les passagers du MS Saint Louis s’étaient d’abord vu refuser l’entrée à Cuba et aux États-Unis avant d’être également rejetés par le Canada. Ils ont dû rebrousser chemin vers l’Europe, où 254 passagers finiront par être tués lors de la Shoah.

«Chaque année, des milliers de personnes des quatre coins du monde choisissent de s'établir au Canada où elles sont chaleureusement accueillies par un pays dynamique, inclusif et ouvert», a renchéri le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez. «Le souvenir du MS Saint Louis nous rappelle le chemin que nous avons parcouru depuis 1939 et renforce notre détermination à lutter contre la discrimination où qu'elle se manifeste. Les atrocités qui ont été perpétrées et qui continuent d'être perpétrées contre la communauté juive ne doivent pas tomber dans l'oubli. Ensemble, nous devons continuer à nous dresser contre la haine et la discrimination.»

Ces excuses officielles surviennent alors que plusieurs rapports ont indiqué une recrudescence des incidents haineux visant les juifs au Canada depuis quelques années. Les juifs restent d’ailleurs le groupe religieux le plus visé par les crimes haineux – souvent des méfaits – au pays.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.

Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Sous la gouverne de Luc Bouchard, le diocèse de Trois-Rivières a connu plusieurs changements au cours des dernières années, faisant même figure de pionnier dans les transformations organisationnelles.
2021-02-05 18:17 || Québec Québec

Luc Bouchard, collaborer sans s'imposer

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations

articles récents

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

En zone orange, 25 personnes pourront être accueillies dans un lieu de culte. La limite de 10 est maintenue pour les zones rouges.
2021-02-02 19:19 || Québec Québec

Zones oranges: jusqu'à 25 personnes pour les lieux de culte