Pour le cardinal Jean-Louis Tauran

L'éducation et le dialogue pour contrer le terrorisme

Le cardinal Jean-Louis Tauran (à gauche), le sheikh Ahmed Mohamed al-Tayeb, grand imam de la mosquée d’al-Azhar, et l'archevêque Georg Gaenswein.
Le cardinal Jean-Louis Tauran (à gauche), le sheikh Ahmed Mohamed al-Tayeb, grand imam de la mosquée d’al-Azhar, et l'archevêque Georg Gaenswein.   (CNS photo/Reuters pool via EPA)
2016-08-18 22:12 || Vatican Vatican

Aux yeux du cardinal français Jean-Louis Tauran, les djihadistes n’ont qu’une idée en tête: amener les chrétiens et les musulmans les plus paisibles à croire qu’il leur est impossible de cohabiter pacifiquement. Il appartient donc aux chrétiens et aux musulmans de contrecarrer les germes de division et les desseins belliqueux des terroristes, soutient-il.

Président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal Tauran était de passage en France, le 26 juillet. lorsque le père Jacques Hamel a été égorgé par deux hommes armés dans l’église paroissiale de Saint-Étienne-du-Rouvray, en Normandie. Ce meurtre a été revendiqué par le groupe armé État islamique.

Dans une entrevue publiée le 12 août à l'Osservatore Romano, le cardinal Tauran se dit inquiet des effets pervers de ce genre d’attentat. «Ces crimes entachent la crédibilité du dialogue interreligieux. Nous devons néanmoins poursuivre nos initiatives en ce sens, et continuer de nous rencontrer, de dialoguer et d’unir nos efforts, afin que la haine n’ait pas le dernier mot.»

Aux yeux du prélat français, nos sociétés multiculturelles et pluralistes font face à un ennemi de taille: l’ignorance.

«Le vivre-ensemble et la coexistence pacifique supposent qu’on jette un regard favorable sur les personnes qui sont différentes de nous. Et qu’on soit animé d’une curiosité bienveillante à leur endroit et d’un désir de cheminer à leurs côtés.»

Évoquant la pensée de Benoît XVI, le cardinal Tauran soutient que le dialogue n’est réellement fécond que lorsque les partenaires connaissent intimement et pratiquent assidument leur propre religion.

Les chrétiens et les musulmans doivent «unir leurs forces afin de faire la promotion de l’éducation religieuse», note le cardinal. Plus encore, ajoute-t-il, lorsqu’ils sont eux-mêmes issus de sociétés qui s’efforcent de repousser la religion aux marges de la vie sociale.

«Ceux qui ont orchestré le meurtre sordide du père Jacques Hamel n’avaient qu’une idée en tête: faire la preuve que la cohabitation pacifique entre chrétiens et musulmans est impossible», ajoute le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

«Nous avons fait la preuve qu’il est possible et absolument nécessaire que les croyants [des deux religions] joignent leurs forces au nom de Dieu, afin de travailler ensemble à l’édification d’un monde où règnent l’harmonie, le respect mutuel, la sincérité et l’unité.»

Cindy Wooden, Catholic News Service
Trad. et adapt. F. Barriault, pour Présence

 

du même auteur

Des infirmières portant un masque se tiennent devant une statue du pape Jean-Paul II à Wadowice, en Pologne, à l'occasion d'une cérémonie soulignant le 100e anniversaire de naissance du saint le 18 mai 2020.
2020-05-22 15:09 || Monde Monde

Photo du jour - 22 mai 2020

Des gens marchent dans la ville d'Idlib, en Syrie, le 18 avril 2020.
2020-05-20 16:38 || Monde Monde || 1 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Soutenir d’autres travailleurs essentiels

Devant la COVID-19, l'auteur propose de «commencer à réfléchir à des gestes, à des lieux et à des temps de ritualisation, de guérison et d’apaisement».
2020-05-08 18:25 || Québec Québec || 7 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Un chantier de deuil collectif se dresse devant nous

articles récents

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Des ouvriers respectent des mesures sanitaires à Port-au-Prince, en Haïti, le 21 avril 2020.
2020-05-03 12:00 || Monde Monde

Solidarité internationale: les défis d'un virus sans frontières

La conférence des évêques italiens a accusé le gouvernement d'avoir adopté des plans pour assouplir les règles de confinement du pays d'une manière qui «exclut arbitrairement» la possibilité de célébrer la messe «avec le peuple».
2020-04-27 14:55 || Monde Monde

Les évêques italiens talonnent le gouvernement pour la reprise des messes