COVID-19

L’Ontario annonce la réouverture des lieux de culte

Le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, lors d'un banquet à Toronto le 8 novembre 2018. L'Ontario a annoncé le déconfinement des lieux de culte pour le 12 juin 2020.
Le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, lors d'un banquet à Toronto le 8 novembre 2018. L'Ontario a annoncé le déconfinement des lieux de culte pour le 12 juin 2020.   (CNS photo/courtoisie Emanuel Pires)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2020-06-08 17:50 || Canada Canada

Le gouvernement ontarien a annoncé le lundi 8 juin que les lieux de culte de la province pourront rouvrir le vendredi 12 juin, eux qui avaient été fermés pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

«En consultation avec le médecin hygiéniste en chef et les autorités locales de la santé, l'Ontario assouplit les restrictions dans les collectivités qui sont prêtes pour une relance sécuritaire. Cette décision s'appuie sur les tendances des indicateurs de santé publique clés comme la baisse des taux de transmission, l'augmentation de la capacité des hôpitaux et les progrès réalisés en matière de dépistage», a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Cette deuxième étape du cadre de déconfinement de l’Ontario entrera à vigueur à minuit une le 12 juin.

«Tous les lieux de culte de l'Ontario pourront rouvrir leurs portes, moyennant des mesures d'écart sanitaire et une fréquentation limitée à 30 % de la capacité du bâtiment, afin d'assurer la sécurité des fidèles», a-t-il précisé.

Les restrictions aux rassemblements sociaux seront aussi assouplies, alors que le nombre maximal de personnes pouvant se rassembler passera de cinq à dix.

L’annonce a été faite à la mi-journée par le premier ministre Doug Ford, accompagné de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre des Finances, Rod Phillips, du ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Vic Fedeli, et du ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, Monte McNaughton.

«Bien que cela soit très encourageant, j'invite chacun et chacune à continuer d'agir avec prudence et de respecter les conseils de santé publique, car l'Ontario n'est pas encore hors de danger», a déclaré le premier ministre Doug Ford.

Cette phase prévoit aussi le déconfinement de plusieurs secteurs économiques. Cela comprend essentiellement les services de restauration sur place en plein air, les salons de tatouage, les salons de coiffure et les salons de beauté, les centres commerciaux, les services touristiques, les installations de jeux d'eau extérieures, les plages, le camping, les installations récréatives et d'entraînement pour les sports d'équipe en plein air, les théâtres, espaces de concert, attractions animalières et installations artistiques et culturelles à ciel ouvert et accessibles en voiture, les productions cinématographiques et télévisuelles et les mariages et les enterrements, avec une limite de dix participants.

Le document de 24 pages apportant les détails sur cette étape de déconfinement reconnait que «la foi est une source de réconfort et a beaucoup d’importance pour un grand nombre d’Ontariennes et d’Ontariens». Il dit aussi que des directives seront fournies aux chefs spirituels et à leurs employés.

Remerciements du cardinal de Toronto

Le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, a remercié le gouvernement ontarien pour cette initiative.

«Nous remercions le premier ministre Ford et le ministre Monte McNaughton (qui a coordonné et assuré la liaison avec les communautés religieuses pendant cette période de pandémie), pour les efforts qu'ils ont déployés afin de reconnaître l'importance des lieux de culte pour un si grand nombre d'Ontariens», a-t-il déclaré.

«Nous apprécions également l'opportunité d'un dialogue constructif au cours des dernières semaines concernant nos préoccupations et nos suggestions pour aller de l'avant», a-t-il ajouté.

Le cardinal torontois a aussi remercié les catholiques de son archidiocèse, soulignant leur patience et leur compréhension.

«Je suis également très conscient que la fermeture de nos plus de 200 églises catholiques dans l'archidiocèse de Toronto a été une période douloureuse et difficile pour nous tous», a déclaré le cardinal.

Il a assuré que son archidiocèse prendrait toutes les mesures nécessaires pour assurer la sûreté et la santé de ceux qui fréquenteront les églises. Un plan de réouverture complète et le calendrier de sa mise en œuvre seront rendus publics pour Toronto au cours de la semaine.

«Nous sommes très impatients de retourner à la célébration des sacrements dans nos églises alors que nous continuons à prier pour tous ceux qui sont malades, ceux qui sont morts et pour tous les travailleurs de première ligne qui servent si fidèlement», a ajouté le cardinal Collins.

***

 

 

du même auteur

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-27 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID»

Lyne Robichaud sauve des statues religieuses appartenant à des particuliers et les restaure. Un passe-temps qui l’amène à réfléchir sur notre rapport à ces objets de piété qui finissent trop souvent à la poubelle.
2020-11-26 14:15 || Québec Québec

Une autodidacte sauve des statues religieuses

Bibliste féru de musique rock et heavy metal, Francis Daoust est directeur général de la Société catholique de la Bible (SOCABI). Il prépare un livre qui portera sur la figure du diable dans l’Ancien Testament.
2020-10-27 09:57 || Monde Monde

Diable! Ce que ses représentations populaires doivent à la Bible

articles récents

Plus de 400 manifestants se sont rassemblés devant le Capitole de l'Oregon le 28 novembre pour faire pression contre les limites imposées par l'État sur la fréquentation des églises.
2020-12-01 10:37 || Monde Monde

En Oregon, des catholiques se disent «persécutés» par les mesures sanitaires

Les deux pasteurs évangéliques à l'origine de la manifestation-concert gospel du dimanche 11 octobre 2020 au parc Jarry de Montréal viennent d'annuler cet événement auquel devaient participer des leaders du mouvement antimasque dont la comédienne Lucie Laurier et le militant Alexis Cossette-Trudel.
2020-10-02 09:19 || Québec Québec

Des pasteurs évangéliques annulent la manifestation du 11 octobre

Plus de 1000 catholiques ont participé à la manifestation «Libérez la messe» de l'archidiocèse de San Francisco le 20 septembre 2020.
2020-09-29 10:23 || Monde Monde

Lieux de culte: limites «draconiennes» à San Francisco