Programme de restauration

La cathédrale d'Amos obtient 5 M$ de plus

Ce sont 5,6 M$ que versera cette année le ministère de la Culture et des Communications à la cathédrale Sainte-Thérère-d'Avila d'Amos.
Ce sont 5,6 M$ que versera cette année le ministère de la Culture et des Communications à la cathédrale Sainte-Thérère-d'Avila d'Amos.   (Domaine public/F. Maltais, via Wiki Commons)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-03-18 00:00 || Québec Québec

En juillet 2020, la ministre de la Culture et des Communications annonçait qu'une somme de 600 000 $ serait allouée pour la restauration de la cathédrale Sainte-Thérèse-d'Avila d'Amos. Les responsables des travaux de réfection que nécessitent cette église patrimoniale viennent tout juste d'apprendre par la députée d'Abitibi-Ouest Suzanne Blais que la ministre Nathalie Roy a accepté de leur accorder une somme additionnelle particulièrement importante, soit 5 M$.

Ce sont donc 5,6 M$ que versera cette année le ministère de la Culture et des Communications à ce «un joyau patrimonial intimement lié à l'histoire et à l'identité des citoyens d'Amos et d'Abitibi-Témiscamingue».

«C'est vraiment une somme significative qui a été annoncée hier», se réjouissait Jocelyn Groulx, le directeur du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ).

En poste depuis l'an 2000, le directeur dit qu'il faut remonter à 2008 pour trouver un lieu de culte qui ait obtenu une aide financière aussi importante de la part du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, un des deux programmes de subventions annuelles que gère le CPRQ au nom du ministère de la Culture et des Communications.

Durant l'été 2020, la ministre Roy avait annoncé qu'une somme de 15 M$ serait allouée à la restaurations de 62 églises et de 3 orgues. Avec la subvention annoncée hier, c'est donc une somme de 20 M $ qu'obtient la protection du patrimoine religieux québécois.

Le CPRQ administre aussi le Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux, un programme doté d'une enveloppe de 5 M$.

***

 

 

du même auteur

Simon Lepage-Fournier, en 2019, lors de la manifestation pour le climat à laquelle participait la militante Greta Thunberg.
2021-04-13 15:57 || Canada Canada

Après la crise, à nous de faire les bons choix, dit Simon Lepage-Fournier

La rabbin Sherril Gilbert à l'Église Unie de Montréal-Ouest lors de la 42e Commémoration chrétienne de la Shoah.
2021-04-13 12:45 || Québec Québec

42e Commémoration chrétienne de la Shoah

La maison de distribution Les Films Opale vient tout juste d'annoncer «à contrecœur» qu’elle va retirer des salles de cinéma dès le jeudi 15 avril au soir Le Club Vinland, le long-métrage de Benoit Pilon qui avait pris l'affiche deux semaines plus tôt.
2021-04-13 10:03 || Québec Québec

Le Club Vinland retiré des écrans

articles récents

Le gouvernement et les autorités sanitaires québécoises se sont ravisées. À partir de ce vendredi 26 mars, ce ne sont pas 25 ou 50 personnes qui pourront entrer dans un lieu de culte mais bien un maximum de 250 personnes.
2021-03-26 08:43 || Québec Québec

250 personnes maximum par lieu de culte au Québec

«On est facilement porté à y voir de l’incompréhension, sinon de la discrimination à l’égard des Québécoises et des Québécois dans la vie desquels la religion joue un rôle essentiel», estiment des leaders chrétiens, juifs et musulmans au sujet des mesures visant les lieux de culte.
2021-03-18 18:15 || Québec Québec

Lieux de culte: «discrimination» et «incohérence», déplorent les leaders religieux

En vertu des règles sanitaires actuelles, les églises sont autorisées à ouvrir leurs portes pour les mariages, les funérailles et la prière privée, avec un maximum de 10 participants au total. L'archevêque J. Michael Miller, de Vancouver, souhaite une ouverture plus grande pour les fêtes pascales.
2021-03-10 17:08 || Canada Canada

L'archevêque de Vancouver veut faire élargir l'accès aux églises à temps pour Pâques