COVID-19

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même de 25.

Le ministre Christian Dubé a aussi annoncé qu'«au cours des prochaines heures», il pourrait faire des «annonces importantes» concernant «certains rassemblements religieux, en autant que les règles de protection sont suivies».

C'est ce qu'il a répondu jeudi matin en chambre à une question du député libéral Carlos J. Leitão. Pour quelles raisons «la Santé publique traite nos lieux de culte de nos villes et villages de la même façon qu'on traite les bars?», a demandé le député Leitão.

Le ministre Dubé reconnaît que les gens, en situation de difficultés, «ont besoin de recueillement».

Il a ensuite révélé que «des discussions intensives dans les derniers jours» avec des représentants des groupes religieux ont eu lieu. «Je pense que, les prochaines heures, nous pourrons faire des annonces qui vont être très importantes pour nos citoyens», a-t-il déclaré jeudi matin, durant la période de questions à l'Assemblée nationale.

Jeudi, lors du pointt de presse sur l'état de propagation du virus, ni le ministre Dubé ni le directeur national de la santé publique n'ont annoncé quelque ajustement que ce soit aux nouvelles normes sur les rassemblements dans les lieux de culte.

Rencontre prévue vendredi

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) a confirmé que des membres de la Table interreligieuse doivent tenir vendredi une rencontre avec le Dr Horacio Arruda, le directeur national de la santé publique. C’est la première fois depuis le début de la pandémie qu’ils auront l’occasion de s’asseoir avec lui.

Cette rencontre est d’abord une réponse à une demande faite il y a trois semaines, précise le secrétaire général de l’AECQ, Mgr Pierre Murray. Le but initial de la rencontre est de parler des éventuelles mesures de reconfinement.

«Nous sommes très heureux de la rencontre», reconnait Mgr Murray. Il ajoute que les leaders religieux auraient bien aimé être consultés avant l’annonce surprise du resserrement des limites de personnes pour les lieux de culte dimanche dernier, des mesures qu’il qualifie «d’approximatives».

«La collaboration des différentes communautés religieuses pour la mise en place et le respect des mesures de la santé publique est essentielle pour protéger les membres de ces communautés et éviter des éclosions», a expliqué jeudi soir Marie-Louise Harvey, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux.

«Nous maintenons le dialogue avec les représentants des différentes communautés religieuses pour valider et, au besoin, ajuster l’application des différentes mesures recommandées pour les lieux de culte», ajoute-t-elle.

- Avec la collaboration de Philippe Vaillancourt

***

 

 

du même auteur

L'homme de 28 ans qui a peint des croix gammées sur les portes de la synagogue Shaar Hashomayim, située à Westmount, a rapidement été maîtrisé par les gardiens de sécurité de ce lieu de culte puis remis aux forces policières.
2021-01-14 07:52 || Québec Québec

Des croix gammées peintes sur les portes d'une synagogue de Westmount

Deux professeurs de l'Institut de pastorale des dominicains ont remis leur démission à la fin du mois de décembre, vient d'indiquer le frère Daniel Cadrin, un professeur de longue date auprès de ce centre de formation universitaire de Montréal.
2021-01-12 16:32 || Québec Québec

D'autres professeurs quittent l'Institut de pastorale des Dominicains

L'église catholique romaine Saint-Benoît-Abbé de Québec à l'automne 2020. La fermeture de tous les lieux de culte jusqu'au 8 février est une atteinte aux droits des fidèles catholiques, estiment les leaders de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
2021-01-12 10:31 || Québec Québec

Fermeture des lieux de culte: appuis et dissidences

articles récents

L’assaut du Capitole américain par des émeutiers le 6 janvier a provoqué une onde de choc dans le monde entier et a été dénoncé par plusieurs leaders chrétiens.
2021-01-07 11:03 || Monde Monde

Assaut du Capitole: réactions outrées de leaders chrétiens dans le monde

Cinq membres du comité de coordination de la Table interreligieuse ont rencontré pour la toute première fois le premier ministre du Québec le 1er décembre.
2020-12-04 07:06 || Québec Québec

Première rencontre de représentants de la Table interreligieuse avec François Legault

Plus de 400 manifestants se sont rassemblés devant le Capitole de l'Oregon le 28 novembre pour faire pression contre les limites imposées par l'État sur la fréquentation des églises.
2020-12-01 10:37 || Monde Monde

En Oregon, des catholiques se disent «persécutés» par les mesures sanitaires