"/>

Responsabilité sociale des entreprises

Ottawa crée un poste d'ombudsman pour les entreprises canadiennes à l'étranger

Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a approuvé le mercredi 17 janvier la création d'un poste d'ombudsman pour la responsabilité sociale des entreprises.
Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a approuvé le mercredi 17 janvier la création d'un poste d'ombudsman pour la responsabilité sociale des entreprises.   (Pixabay/dimitrisvetsikas1969)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-01-17 16:38 || Canada Canada

«Cela fait très longtemps que nous attendions cette annonce», s'est exclamé Serge Langlois, directeur général de Développement et Paix.

En conférence de presse à Ottawa, le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a approuvé le mercredi 17 janvier la création d'un poste d'ombudsman pour la responsabilité sociale des entreprises, une mesure réclamée depuis dix ans par plusieurs Églises et des organismes religieux, dont Développement et Paix.

«Cela a pris au-delà d'une décennie pour qu'on puisse voir la création d'un tel poste», rappelle Jim Davis, coordonnateur du partenariat Afrique au sein de la coalition œcuménique Kairos. «C'est un grand pas, c'est certain.»

L'annonce faite par le ministre «démontre surtout l'efficacité de la société civile. Ce sont ses patientes mais persistantes activités de plaidoyer qui ont poussé le gouvernement à agir», estime-t-il.

Cet ombudsman aura pour mandat d’enquêter sur les allégations de violations des droits de la personne en lien avec les activités d’entreprises canadiennes à l’étranger. Il pourra, dit le ministre, aider à résoudre les différends ou les conflits entre les entreprises et les collectivités touchées.

Indépendance

La coalition œcuménique Kairos se réjouit tout particulièrement d'une assurance donnée par le ministre Champagne lors de l'annonce. Le nouvel ombudsman pourra «mener des enquêtes de façon indépendante, présenter des rapports, recommander des solutions et en surveiller la mise en œuvre».

«C'est essentiel que cet ombudsman soit complètement indépendant des compagnies et du gouvernement», dit Kairos qui réclame depuis plusieurs années que les compagnies minières canadiennes soient tenues responsables des violations qu'elles commettent dans les pays du Sud où elles sont présentes.

Kairos a documenté, au fil des années, plusieurs cas de brutalités, d'intimidation, de contamination des eaux et même de meurtres commis par des compagnies minières canadiennes ou par les agences de sécurité qui protègent leurs installations. À l'invitation de la coalition œcuménique ou de ses membres, des représentants de communautés qui ont vu leurs territoires être cédés à des compagnies minières canadiennes sont régulièrement venus à Ottawa témoigner des préjudices qu'elles ont subi.

Groupe consultatif

Le ministre du Commerce international a aussi annoncé la création d’un groupe consultatif multipartite sur la conduite responsable des entreprises qui sera chargé de conseiller le gouvernement canadien ainsi que l'ombudsman.

Ce groupe, qui débutera ses travaux prochainement, «sera composé d’experts de divers horizons, notamment des représentants de l’industrie et de la société civile». Le ministre François-Philippe Champagne a mentionné que des représentants de Développement et Paix, d'Amnistie internationale, du Congrès du travail du Canada, de l'Association minière du Canada et de l'Association canadienne des producteurs pétroliers seraient notamment membres de ce groupe consultatif multipartite.

 

du même auteur

Les Missionnaires oblats de Marie-Immaculée ont réagi le 22 octobre au reportage présentant des allégations d'abus sexuels à l'endroit d'Autochtones diffusé par Radio-Canada la semaine dernière.
2018-10-22 15:20 || Québec Québec

Réaction des oblats à l'émission Enquête de Radio-Canada

Un prêtre porte l'étole oblate. Les évêques du Québec et du Canada ont réagi au reportage de l'émission Enquête présentant des allégations d'abus sexuels contre des Autochtones par dix pères oblats.
2018-10-18 23:43 || Québec Québec

En marge des allégations contre les oblats, les évêques réitèrent leur «indignation»

Lancement à Montréal le 25 octobre d'Une bible des femmes.
2018-10-17 14:26 || Québec Québec

Lancement à Montréal d'Une bible des femmes

articles récents

L'archevêque de Montréal, Christian Lépine, s'oppose à toute discrimination basée sur des signes religieux.
2018-10-10 11:07 || Québec Québec

Signes religieux : «On aura des citoyens de seconde zone», craint Mgr Lépine

François Legault, le 18 janvier 2018, lors d'une soirée en hommage au père Pops, décédé plus tôt.
2018-10-02 13:06 || Québec Québec

Signes religieux, cours ECR, patrimoine: que fera François Legault?

Le pape François a levé les excommunications ou le statut irrégulier de sept évêques qui avaient été ordonnés avec l'approbation du gouvernement mais sans le consentement du Vatican, a annoncé le Vatican le 22 septembre.
2018-09-24 17:44 || Monde Monde

Le Vatican et la Chine s'entendent sur la nomination des évêques

 
 
 

À la une

Les Missionnaires oblats de Marie-Immaculée ont réagi le 22 octobre au reportage présentant des allégations d'abus sexuels à l'endroit d'Autochtones diffusé par Radio-Canada la semaine dernière.
2018-10-22 15:20 || Québec Québec

Réaction des oblats à l'émission Enquête de Radio-Canada

L’anthropologue Luce Des Aulniers a fait le point sur notre rapport à la mort dans le cadre du colloque sur les rites funéraires catholiques au sein de la francophonie canadienne qui se tenait à l’Université Laval les 17 et 18 octobre.
2018-10-18 12:31 || Canada Canada

Et à l'heure de notre mort

Lancement à Montréal le 25 octobre d'Une bible des femmes.
2018-10-17 14:26 || Québec Québec

Lancement à Montréal d'Une bible des femmes