Attentats de Bagdad

Pour le ministre Dion, l'État islamique n'a aucun respect pour l'islam

Des hommes déplacent une dépouille à Bagdad. Dans la nuit de samedi à dimanche, un attentat a fait au moins 213 morts.
Des hommes déplacent une dépouille à Bagdad. Dans la nuit de samedi à dimanche, un attentat a fait au moins 213 morts.   (CNS photo/Ahmed Saa, Reuters)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-07-05 15:21 || Canada Canada

L’islam est «une religion de paix qui favorise le respect de la vie humaine», a dit Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères, au lendemain des attaques menées samedi à Bagdad par l'État islamique. Le ministre estime que le groupe terroriste vient de prouver une fois de plus qu'il n'a aucun respect, ni pour la vie humaine, ni même pour l'islam. Rarement un ministre s'avance-t-il aussi qualitativement sur la nature d'une religion.

«Le Canada condamne fermement les attentats qui ont tué plusieurs dizaines d’innocents irakiens dans les rues de Bagdad, alors qu’ils se préparaient à célébrer l’iftar», a déclaré le ministre dimanche. L'iftar est le repas que les musulmans prennent lorsqu'ils rompent leur jeûne quoditien durant le mois du ramadan.

«Ces attaques sauvages sont survenues lors de l’une des dernières soirées sacrées du mois du ramadan, alors que les gens se préparaient à l’Aïd», a-t-il ajouté. C'est le jour de l'Aïd Al-Fitr, une date décrétée par les autorités musulmanes de chaque pays, qui marque la fin du ramadan.

Un deuil national de trois jours a aussitôt été annoncé par le gouvernement d'Irak

«Les Irakiens de toute confession et de toute origine méritent de vivre en paix, sans violence ni oppression», a dit le ministre Dion. «Une fois encore, le soi-disant État islamique en Irak et au Levant (EIIL) prouve qu’il n’a aucun respect pour la vie humaine et pour l’islam, une religion de paix qui favorise le respect et la promotion de la vie humaine.»

Deux jours avant l'attaque de Bagdad, dans un blogue qu'il anime, le ministre des Affaires étrangères s'en était pris au «soi-disant État islamique en Irak et au Levant» et avait dénoncé ce groupe qui «attaque des femmes et des filles, les garde en captivité en tant qu’esclaves sexuelles, les achète et les vend dans des marchés d’esclaves».

Le ministre Dion avait aussi déploré que les combattants de l'État islamique ciblent des groupes religieux et ethniques. «Tout récemment, un rapport publié par une commission indépendante mandatée par l’ONU concluait que l’EIIL a commis et continue de commettre un génocide contre des membres de la communauté yézidie de Sinjar et de la région avoisinante, en Irak.»

«Le Canada ne peut rester un spectateur inerte pendant que ces violations et mauvais traitements perdurent», a écrit Stéphane Dion dans son blogue.

Parmi les stratégies d'intervention du gouvernement canadien devant ces exactions, le ministre mentionne spécifiquement la création du «nouveau Bureau des droits de la personne, des libertés et de l’inclusion», qui remplace l'ex-Bureau de la liberté de religion institué par le précédent gouvernement conservateur.

«Nous savons que cette approche exhaustive à l’égard des droits de la personne, des libertés et de l’inclusion permettra d’en faire davantage pour enrichir nos sociétés, en tenant compte, dans l’engagement civique et le discours public, des personnes souvent marginalisées.»

L'attentat de Bagdad a fait au moins 213 morts samedi.

 

du même auteur

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

articles récents

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

En zone orange, 25 personnes pourront être accueillies dans un lieu de culte. La limite de 10 est maintenue pour les zones rouges.
2021-02-02 19:19 || Québec Québec

Zones oranges: jusqu'à 25 personnes pour les lieux de culte