Déjeuner fraternité et prière

Une prière pour Denis Coderre et Valérie Plante

La mairesse Valérie Plante n'a pas pris part au Déjeuner fraternité et prière qui se tenait à Montréal le 21 novembre 2017.
La mairesse Valérie Plante n'a pas pris part au Déjeuner fraternité et prière qui se tenait à Montréal le 21 novembre 2017.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-11-21 21:59 || Québec Québec

«Depuis 47 ans, c'est la première fois que deux des personnes qui avaient accepté de prendre la parole dans un même événement sont obligées d'être absentes», a précisé l'homme d'affaires J.-Robert Ouimet dès le début de l'édition 2017 du Déjeuner fraternité et prière.

Aux quelques 200 hommes et femmes d'affaires qui prenaient place dans une salle de l'hôtel Plaza Centre-Ville le 21 novembre, le président du conseil d'Aliments Ouimet - Cordon bleu a dit que «le premier absent, c'est notre ami, le maire de Montréal, qui est en repos en ce moment». Défait lors des élections du 5 novembre, Denis Coderre avait inscrit dans son agenda, il y a plusieurs mois, cet événement auquel les différents maires de Montréal ont régulièrement participé.

M. Ouimet, qui a initié ce rendez-vous annuel en 1971 aux côtés du maire Jean Drapeau, en a profité pour saluer «la mairesse qui se prépare à une aventure considérable». Il a ensuite mentionné l'absence de l'hommes d'affaires Paul Desmarais jr, qui devait aussi réciter une prière.

C'est J.-Robert Ouimet qui a remplacé le co-chef de la direction de Power Corporation. Sa prière mentionnait l'ex-maire Denis Coderre et de nouvelle mairesse Valérie Plante.

«Seigneur, Père, puissiez-vous accompagner Denis et Valérie dans ce que tous les deux vivent actuellement», a-t-il d'abord récité, les appelant par leur prénom.

Il a ensuite demandé à Dieu d'«accompagner chacune des personnes de l'ancienne et de la nouvelle administration de Ville-Marie, à faire tout ce qu'il leur sera possible de faire au cours des mois et des années à venir afin de gérer Montréal en faisant appel aux mêmes valeurs que Jeanne Mance a vécues et appliquées dans sa gestion de Ville-Marie, il y a 375 ans».

Quittant ses notes, M. Ouimet a lancé: «C'est tout un contrat car on a passablement évacué les valeurs de nos ancêtres. Mais ça reviendra.»

Reprenant son texte, J.-Robert Ouimet a terminé la prière par ces mots: «Merci, Père, de veiller sur Ville-Marie, sur ta ville de Montréal».

 

du même auteur

Quatre actions collectives ont été déposées le jeudi 12 décembre contre autant d'institutions religieuses pour des motifs d'agressions sexuelles contre des mineurs.
2019-12-13 12:45 || Québec Québec

Actions collectives contre deux diocèses et deux congrégations

Un second recours collectif intenté contre les Frères du Sacré-Cœur du Québec pourra aller de l'avant.
2019-12-06 09:24 || Québec Québec

Un 2e recours collectif autorisé contre les Frères du Sacré-Cœur

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, se tenait dans cet édifice du boulevard René-Lévesque du 29 novembre au 1er décembre.
2019-12-06 00:00 || Canada Canada

Rencontre cruciale de Développement et Paix: le flou persiste

articles récents

Des citoyennes libanaises manifestent à Nabatieh le 24 octobre 2019.
2019-10-24 17:36 || Monde Monde

Au Liban, les dirigeants religieux se rangent derrière le peuple

L’évêque à la retraite Dennis Paul Drainville n’a pas réussi à se faire élire député à la Chambre des communes lors du scrutin du 21 octobre 2019.
2019-10-22 16:51 || Canada Canada

Défaite électorale pour l'ancien évêque anglican de Québec

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés