Archidiocèse de Sherbrooke

Première édition de la Balade des clochers les 13 et 14 octobre

La première édition de la Balade des clochers se tient les samedi et dimanche 13 et 14 octobre. Organisée par l’archidiocèse de Sherbrooke, elle propose de partir à la découverte de sept églises pour y admirer la richesse de leur histoire et de leur architecture.
La première édition de la Balade des clochers se tient les samedi et dimanche 13 et 14 octobre. Organisée par l’archidiocèse de Sherbrooke, elle propose de partir à la découverte de sept églises pour y admirer la richesse de leur histoire et de leur architecture.   (Capture d'écran/Archidiocèse de Sherbrooke)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-10-12 16:27 || Québec Québec

La première édition de la Balade des clochers se tient les samedi et dimanche 13 et 14 octobre. Organisée par l’archidiocèse de Sherbrooke, elle propose de partir à la découverte de sept églises pour y admirer la richesse de leur histoire et de leur architecture.

«La Balade des clochers a pour objectif de faire connaître les trésors cachés dans les églises du vaste territoire de l’archidiocèse de Sherbrooke. Dans une ambiance festive, cette activité ouverte à tous, permet aux visiteurs d’en apprendre davantage sur le patrimoine religieux», précise l’archidiocèse.

Les églises participantes sont Immaculée-Conception de Sherbrooke, Sainte-Élisabeth à North Hatley, Saint-Georges à Saint-Georges-de-Windsor, Saints-Anges à Ham Nord, Saint-Louis-de-France à East Angus, Sainte-Cécile à Ste-Cécile-de-Whitton et Saint-Zénon à Piopolis. Elles sont réparties en deux circuits – romantique ou panoramique – que l’on peut à l’aide de cartes préparées pour l’occasion.

Un guide de 15 pages offrant de brèves explications et des photos de chacune des églises sera distribué gratuitement. On peut également se le procurer en ligne. «L’église est le témoin de grands événements de la vie et devient le reflet de la communauté qui l’habite», y écrit Mgr Luc Cyr, archevêque de Sherbrooke. «Dynamique et colorée dans certains coins de pays, elle devient calme et sereine dans d’autres secteurs. Peu importe, chaque église a son histoire et la Balade des clochers vous permettra de la découvrir à travers les activités qui vous sont proposées.»

Dans la plupart des cas, les visites commentées débuteront à 9 h et auront lieu une bonne partie de la journée. Diverses activités supplémentaires, teintées par les talents disponibles dans ces diverses églises, s’ajoutent à la programmation entièrement gratuite. À l’Immaculée-Conception, on proposera par exemple un rallye de découverte pour les jeunes en début d’après-midi samedi. À Sainte-Élisabeth, ce sera un concert suivi d’un thé à l’anglaise dimanche après-midi. Les heures des diverses activités se trouvent dans un dépliant conçu pour l’occasion.

L’idée d’organiser une Balade des clochers a germé dans la tête d’Eliane Thibault, responsable des communications pour l’archidiocèse. Dans le cadre de ses tâches, cette ancienne journaliste était appelée à visiter divers lieux de culte sur le territoire archidiocésain. Fascinée par la découverte de ces lieux, elle s’est demandé comment en faire profiter le plus grand nombre possible.

«On connait la réalité: ce ne sont pas toutes les églises qui peuvent rester ouvertes en tout temps. Certains se sont butés sur des portes closes. Mais avec la Balade, on dit: ‘on est là pour vous, venez nous visiter’», explique-t-elle.

Difficile pour le comité organisateur d’estimer combien de personnes prendront part à l’événement, puisqu’il n’existe pas vraiment d’équivalent ailleurs au Québec, du moins sous cette forme. Mais Mme Thibault espère susciter l’intérêt «des jeunes familles, des amoureux du patrimoine et des amoureux de l’histoire, par nécessairement croyants, mais qui aiment connaître la vie religieuse». Elle prête d'ailleurs sa voix à la vidéo promotionnelle qui met l'accent sur la variété des expériences proposées par chaque lieu de culte.

Les organisateurs planchent déjà sur l’édition 2019. Ils ont à cet effet déjà recueilli les candidatures d’autres églises. Car on entend non seulement répéter l’expérience l’an prochain, mais le faire en proposant de partir à la découverte d’autres lieux.

***
Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

La grande mosquée de Québec en 2017.
2019-02-12 11:39 || Québec Québec

Sentence de Bissonnette: combat contre l’islamophobie loin d'être gagné, disent des groupes

Le président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, Mgr Noël Simard, aborde la question du suicide dans un message rendu public le 5 février.
2019-02-06 15:52 || Québec Québec

Suicide: «Peu importe l’uniforme, on peut tous avoir besoin d’aide»

Jasmine Johnson a occupé le poste de directice des communications du diocèse de Trois-Rivières de 2006 jusqu'à son abolition, le 1er février 2019.
2019-02-01 17:26 || Québec Québec

Jasmine Johnson, 40 ans de communications pour l'Église de Trois-Rivières

articles récents

Mgr Lucien Labelle en 1998.
2019-02-04 19:56 || Québec Québec

Lucien Labelle est décédé

Daniel Amar, nouveau directeur général du Musée de l’Holocauste Montréal.
2019-01-24 12:17 || Québec Québec

Les projets de Daniel Amar

Le journaliste français Jean-Claude Guillebaud propose que la France s'inspire du Québec pour sortir de la crise des gilets jaunes.
2019-01-22 10:53 || Québec Québec

Gilets jaunes: un journaliste français propose de s'inspirer de Bouchard-Taylor