"/>

400 ans de présence franciscaine en Amérique du Nord

Québec reconnaît comme «événement historique» l’arrivée des Récollets

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, a procédé à cette annonce à Rosemont le 9 novembre 2015.
La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, a procédé à cette annonce à Rosemont le 9 novembre 2015.   (Courtoisie)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-11-16 10:59 || Québec Québec

Le gouvernement du Québec vient de reconnaître officiellement l'arrivée des Récollets en Nouvelle-France en tant qu'événement historique. Il s’agit d’une reconnaissance symbolique qui officialise l’inscription de cet événement au registre du Patrimoine culturel du Québec.

Cette reconnaissance coïncide avec le 400e anniversaire de la présence franciscaine en Amérique, et donc de l’arrivée des Récollets, première communauté religieuse à venir s’établir sur le territoire de l’actuel Québec. Les Récollets faisaient partie de la famille franciscaine, mais ont cessé d’exister à la fin du XIXe siècle.

Les premiers Récollets sont arrivés le 2 juin 1615 à Québec. Ils furent obligés de quitter Québec après la victoire des frères Kirke en 1629, mais revinrent s’établir à Montréal à l’invitation de Jean Talon en 1670. Au cours des années suivantes, ils s'établirent également à Québec, Trois-Rivières et Percé.

Après la Conquête, le régime britannique a interdit le renouvellement de la communauté. Le dernier prêtre récollet est mort en 1813, tandis que le dernier des frères – qui avaient été sécularisés en 1796 – s’est éteint en 1849.

«Cette désignation de l'arrivée des Récollets en Nouvelle-France nous remémore le rôle-clé que cette communauté a joué dans notre histoire», a déclaré la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David. «Leur présence en terre québécoise et leur action dans les différentes paroisses au Québec ont contribué à forger notre culture et notre identité.»

Cet été, des commémorations ont eu lieu à Montréal, Trois-Rivières et Québec pour marquer ce 400e anniversaire.

Le frère Marc Le Goanvec, supérieur provincial des Franciscains de l'est du Canada, a pour sa part souligné le courage et «le sens pastoral et missionnaire» des Récollets. «C'est ce pan de notre histoire collective que nous souhaitons commémorer cette année avec toute la population québécoise», a-t-il ajouté.

 

du même auteur

Âgé de 70 ans, l'archevêque de Moncton, Mgr Valéry Vienneau, espère parvenir à régler la question des abus sexuels avant d'atteindre l'âge canonique de la retraite dans cinq ans.
2018-08-13 15:42 || Canada Canada

Les bouleversements d'une Église acadienne

Le pasteur Richard Bott a été élu au poste de modérateur de l'Église Unie du Canada le 26 juillet 2018.
2018-07-31 19:52 || Canada Canada

Richard Bott élu modérateur de l’Église Unie du Canada

Cinquante ans après sa publication, l’encyclique Humanae Vitae continue d’alimenter les passions.
2018-07-31 11:07 || Québec Québec

Humanae Vitae au Québec : entre rupture et relecture

articles récents

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.
2018-08-08 12:35 || Québec Québec

Patrimoine religieux: Québec annonce une enveloppe de 15 M$

Francesca Cencia note les détails de la restauration d'une fresque de Jésus crucifié le 10 juillet 2018 à la Scala Santa, à Rome.
2018-07-24 10:35 || Vatican Vatican

À Rome, les restaurateurs révèlent la beauté d'origine de la Scala Santa

L’artiste Okuda San Miguel se tient dans l’ancienne église Santa Barbara, à Oviedo, en Espagne. Le lieu de culte a été transformé en skatepark, un scénario que le Vatican aimerait éviter à l’avenir.
2018-07-16 10:24 || Vatican Vatican

Le public invité à préparer une conférence internationale sur la reconversion d'églises