Archevêque émérite de Keewatin-Le Pas

Décès de Mgr Peter Sutton

  (Courtoisie: Archives oblates)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-09-11 09:28 || Canada Canada

Archevêque émérite de Keewatin-Le Pas, Mgr Peter Sutton est décédé le samedi 5 septembre 2015 à l'âge de 80 ans. Sa dépouille est exposée aujourd'hui à la Résidence Notre-Dame de Richelieu, au Québec.

Membre de la congrégation des Missionnaires oblats de Marie-Immaculée, Mgr Sutton vivait, parmi ses confrères, dans cette grande maison où il bénéficiait de soins infirmiers. En 2006, à l'âge de 71 ans, l'archevêque avait remis sa démission pour des raisons de santé.

Né à Chandler, au Québec, en octobre 1934, ordonné prêtre en 1960, le missionnaire est nommé, à l'âge de 40 ans, évêque de Labrador City-Schefferville. En 1986, douze ans plus tard, le pape Jean-Paul II le nomme archevêque-coadjuteur puis archevêque en titre de Keewatin-Le Pas, au Manitoba.

À Richelieu, une messe sera célébrée aujourd'hui à 14 heures par Mgr Sylvain Lavoie, lui aussi oblat et archevêque émérite de Keewatin-Le Pas.

Le lundi 21 septembre, la messe des funérailles sera présidée en l'église Canadian Martyrs d'Ottawa par Mgr Douglas Crosby, actuel évêque de Hamilton et ex-évêque du diocèse de Labrador City-Schefferville. Ce diocèse a été supprimé en 2007. Les paroisses qui en faisaient partie ont été intégrées aux diocèses d'Amos et de Baie-Comeau, au Québec, ainsi qu'au diocèse de Corner Brook et Labrador, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

En novembre et décembre 1997, Mgr Peter Sutton avait participé à l'Assemblée spéciale du synode des évêques pour l'Amérique. Il était intervenu sur les relations entre l'Église catholique et les peuples autochtones.

«Nous n'avons pas toujours prêché l'Évangile dans toute son intégrité. Même si nos efforts antérieurs ont été généreux, constructifs et sont devenus source de grâce, ils ne respectaient pas toujours les cultures et les traditions aborigènes dans leur intégrité. Parfois nos efforts ont été aussi limités par nos propres faiblesses et péchés personnels», avait-il alors déclaré.

 

du même auteur

Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.
2019-10-17 11:33 || Québec Québec

«Je vais bien, très bien même», dit le recteur de l'Oratoire, 6 mois après son agression

Mgr Linda Nicholls est-elle devenue la 14e «primate» de cette Église? Ou est-elle devenue la toute première femme à accéder au titre de «primat» de l'Église anglicane du Canada?
2019-10-16 17:12 || Canada Canada

Primat ou primate? Débat linguistique à la tête de l'Église anglicane du Canada

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés

articles récents