COVID-19

Au tour de l’archidiocèse de Québec de fermer tous ses lieux de culte

Dans une note publiée en fin d’après-midi le 20 mars, le chancelier Jean Tailleur annonce qu’«à partir de ce soir, toutes les églises, les chapelles d’adoration et les oratoires publics doivent être désormais fermés et non accessibles aux fidèles [...] ».
Dans une note publiée en fin d’après-midi le 20 mars, le chancelier Jean Tailleur annonce qu’«à partir de ce soir, toutes les églises, les chapelles d’adoration et les oratoires publics doivent être désormais fermés et non accessibles aux fidèles [...] ».   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2020-03-20 17:23 || Québec Québec

L’archidiocèse de Québec aussi procède à la fermeture de tous ses lieux de culte en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans une note publiée en fin d’après-midi le 20 mars, le chancelier Jean Tailleur annonce qu’«à partir de ce soir, toutes les églises, les chapelles d’adoration et les oratoires publics doivent être désormais fermés et non accessibles aux fidèles jusqu’à nouvel ordre, y compris pour la prière personnelle».

Cette décision concerne aussi les sanctuaires de Sainte-Anne-de-Beaupré et de Sainte-Thérèse, à Beauport.

Les autorités diocésaines de Québec suivent ainsi le mouvement entamé hier au sein de plusieurs diocèses catholiques de la province et se plient du même coup à la demande formulée mercredi par le premier ministre du Québec qui exigeait que tous les lieux de culte soient fermés.

«Seules les activités destinées à la transmission aux fidèles de célébrations ou d’activités de prière par des moyens électroniques peuvent être maintenues dans ces lieux. On veillera qu’il y ait un groupe très restreint et le respect des règles de précaution devra être observable et réel», précise le chancelier.

Par ailleurs, l’archidiocèse de Québec indique que les chapelles et oratoires sous la responsabilité des Instituts de vie consacrée doivent également être fermés au public.

«Les offices prévus peuvent s’y tenir avec un souci constant de respecter les règles de distance sociale et les autres précautions d’usage», note Jean Tailleur.

Plus tôt dans l’après-midi, l’archidiocèse de Montréal a aussi annoncé la fermeture de tous ses lieux de culte.

***

 

 

du même auteur

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

Jean-Philippe Auger, alias Padre Coach.
2020-05-15 18:00 || Québec Québec

Plaidoyer pour une transition numérique en pastorale

articles récents

Le Plan de déconfinement rendu public le 25 mai 2020.
2020-05-26 14:06 || Québec Québec

Aucune date pour la réouverture des lieux de culte

Entre le 1er et le 15 mai, le ministre provincial de l’Ordre des frères mineurs capucins, Louis Cinq-Mars, a appris le décès de sept de ses confrères, tous atteints de la COVID-19.
2020-05-21 14:18 || Québec Québec

Sept capucins décédés de la COVID-19 en deux semaines

À la toute fin de son point de presse quotidien sur la COVID-19, le premier ministre François Legault a évoqué brièvement les conditions de travail du personnel des congrégations religieuses.
2020-05-19 15:37 || Québec Québec

Besoins des congrégations religieuses: «On fait des analyses», dit François Legault