Point de presse quotidien sur la COVID-19

Besoins des congrégations religieuses: «On fait des analyses», dit François Legault

À la toute fin de son point de presse quotidien sur la COVID-19, le premier ministre François Legault a évoqué brièvement les conditions de travail du personnel des congrégations religieuses.
À la toute fin de son point de presse quotidien sur la COVID-19, le premier ministre François Legault a évoqué brièvement les conditions de travail du personnel des congrégations religieuses.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-05-19 15:37 || Québec Québec

Ce mardi 19 mai 2020, à la toute fin de son point de presse quotidien sur la COVID-19, le premier ministre François Legault a évoqué brièvement les conditions de travail du personnel des congrégations religieuses.

À 13 h 54, le journaliste Samuel Pouliot du réseau de télévision CTV a posé deux questions, en anglais. La première concernait la fermeture de la frontière canado-américaine. Après la courte réponse du premier ministre, le journaliste a alors lancé que «les Sœurs de la Providence disent qu'elles perdent des employés au profit du secteur public où ils gagnent davantage».

«Envisageriez-vous de les dédommager pour ces augmentations de salaire?», a alors demandé le journaliste

«Cela fait partie de l'analyse que nous faisons», a répondu François Legault.

«Nous comprenons très bien que lorsque vous augmentez les salaires dans le secteur public, cela a un impact dans le secteur privé, y compris pour la congrégation mentionnée. Donc, nous examinons cela. Nous avons commencé une analyse et une évaluation de ce que cela signifierait d'aider le secteur privé. Nous y travaillons», a-t-il ajouté.

Fidèle à écouter le point de presse quotidien du gouvernement du Québec tout en travaillant, Béatrice Prado a évidemment sursauté lorsque le nom des Sœurs de la Providence a été prononcé.

«On a bien entendu la réponse. On commence des analyses, a dit le premier ministre. Mais nous, on est plutôt dans l'attente d'une réponse définitive et favorable», a déclaré la directrice générale de l'Association des trésorières et trésoriers des instituts religieux (ATTIR).

Depuis trois semaines, l'ATTIR multiplie les interventions publiques afin que les congrégations religieuses puissent obtenir l'assurance du gouvernement qu'elles pourront verser au personnel des infirmeries qu'elles gèrent des primes et des augmentations semblables à celles annoncées par le premier ministre pour le personnel qui intègre le secteur public.

«Une communauté a perdu une vingtaine d'employés, attirés par les salaires promis aux nouveaux employés», dit-elle. Une autre communauté l'a informée «qu'elle avait perdu trois employés après l'annonce des primes de 3000 $» versées au personnel soignant des régions qui accepte de travailler à Montréal.

«Il y a actuellement une grande inquiétude chez les religieuses. Elles voient bien que la situation est tendue dans leurs propres milieux de vie. Elles souhaitent des réponses rapides», dit Béatrice Prado.

Et ce que la directrice générale de l'ATTIR a entendu un peu plus tôt aujourd'hui, de la bouche même du premier ministre du Québec, «ce n'est pas tout-à-fait ce que les sœurs attendaient».

***

 

 

du même auteur

À partir du cas de l'encan des biens de l'église Saint-Élisabeth, le sénateur à la retraite Serge Joyal et le directeur de musée Jean-François Bélisle discutent de la vente des biens patrimoniaux et des œuvres d'art d'églises paroissiales.
2020-09-14 19:29 || Québec Québec

Les leçons de la vente aux enchères de samedi

Le maître-autel de la première église Sainte-Élisabeth de Hongrie, dans Lanaudière, fait partie des lots qui ont été retirés avant l'encan qui avait lieu en fin de semaine.
2020-09-14 16:25 || Québec Québec

Lanaudière: succès pour l'encan malgré le retrait des objets patrimoniaux

Dans une récente lettre ouverte adressée aux fidèles de son diocèse et à «toutes les personnes en recherche de vérité», Mgr Gilles Lemay, l'évêque Amos, désavoue les messages et les prophéties de l’abbé Michel Rodrigue (photo).
2020-09-10 19:00 || Québec Québec

L’évêque d’Amos désavoue les prophéties d’un prêtre

articles récents

La CNESST fournira des affiches aux lieux de culte pour sensibiliser les fidèles aux mesures sanitaires.
2020-08-11 14:23 || Québec Québec

Des affiches contre la COVID-19 destinées aux lieux de culte

Intérieur de l'église Saint-Irénée, dans Charlevoix. Depuis le 3 août, les lieux de culte peuvent accueillir jusqu'à 250 personnes.
2020-08-03 17:11 || Québec Québec

Rassemblements de 250 personnes dorénavant autorisés

«Mais ce que je peux affirmer, sans hésitation aucune, c'est que la Résidence De La Salle était et est toujours l’une des résidences pour aînés les mieux gérées et les mieux organisées de tout le Québec», dit Florent Gaudreault, supérieur provincial des Frères des Écoles chrétiennes du Canada franco
2020-06-17 09:08 || Québec Québec

Comment expliquer les 34 morts de la Résidence De La Salle?