COVID-19

Des religieuses de Québec au cœur d'un foyer d'éclosion

Il y a un nouveau foyer d'éclosion de la COVID-19 à la résidence pour aînés Les Jardins d'Évangéline de Beauport, là où habitent des membres de trois communautés religieuses, dont les ursulines (photo).
Il y a un nouveau foyer d'éclosion de la COVID-19 à la résidence pour aînés Les Jardins d'Évangéline de Beauport, là où habitent des membres de trois communautés religieuses, dont les ursulines (photo).   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-04-27 17:31 || Québec Québec

Il y a un nouveau foyer d'éclosion de la COVID-19 à la résidence pour aînés Les Jardins d'Évangéline de Beauport, a annoncé ce lundi 27 avril 2020, le docteur François Desbiens, directeur régional de la santé publique.

Trente-deux résidents et deux employés de cette résidence pour aînés autonomes et semi-autonomes sont atteints, a indiqué le docteur Desbiens, sans préciser qu'elles étaient membres de deux communautés religieuses, les Sœurs servantes du Saint-Coeur de Marie et les Ursulines. Des membres de ces deux communautés religieuses occupent des ailes de cette grande résidence où habitent aussi des couples et des personnes seules.

«C'est vrai qu'il y a trois ursulines qui sont atteintes», confirme sœur Cécile Dionne, la supérieure générale des Ursulines de l'Union canadienne. «Elles ont des symptômes légers.»

Par ailleurs, Radio-Canada a révélé que les autres personnes déclarées positives à la COVID-19 étaient membres de la congrégation des Soeurs servantes du Saint-Cœur de Marie.

Quelques membres de la Congrégation du Très-Saint-Sacrement habitent aussi dans cette résidence de Beauport.

Sœur Cécile Dionne explique que l’éclosion est circonscrite à l’infirmerie de cette grande résidence et non dans les autres bâtiments occupés par des laïques ou des religieuses autonomes.  Actuellement, seules des religieuses reçoivent des soins à l’infirmerie.

La supérieure générale est confiante que «l’éclosion sera limitée» car la direction de l’établissement a pris très tôt des mesures de prévention. «Cela fait plus d’un mois que nos sœurs de la partie autonome ne vont plus du côté de l’infirmerie», dit-elle

Dans la résidence, «le confinement est respecté à la lettre». Les ursulines passent «la majorité de leurs journées dans leur chambre».  Si elles se réunissent ou se rencontrent, «ce n’est pas jamais plus de deux à la fois».

En annonçant la nouvelle, le directeur régional de la santé publique de la Capitale-Nationale s'est dit reconnaissant «de la rapidité avec laquelle les gestionnaires de la résidence Les Jardins d'Évangéline ont pris contact avec nous afin de permettre une prise en charge efficace de la situation».

Mentionnons que le nom des Jardins d'Évangéline n'est pas encore inscrit dans la liste des «milieux de vie pour personnes aînées et vulnérables» où des éclosions de la COVID-19 ont été confirmées. Cette liste, préparée par le gouvernement du Québec, est mise à jour quotidiennement. Le nom de la Résidence De La Salle, où trois religieux sont décédés récemment de la COVID-19, apparaît maintenant dans cette liste sous la couleur rouge. Cela veut dire que 25 % ou plus des résidents sont atteints.

***

 

 

du même auteur

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

«Il est inacceptable que des rassemblements soient autorisés dans des salles de cinéma pour un maximum de 250 personnes, alors que les lieux de culte sont limités à 10 personnes dans les zones rouges», martèle la Table interreligieuse de concertation dans un nouveau communiqué.
2021-02-23 07:42 || Québec Québec

Lieux de culte: au tour de la Table de réclamer la capacité de 30 %

Le cardinal Lacroix demande aux catholiques de ne pas «demeurer silencieux devant les décisions prises par les autorités» et les encourage à «faire connaître leurs préoccupations et leurs questionnements aux élus qui les représentent et aux personnes responsables».
2021-02-22 14:12 || Québec Québec

Lieux de culte: nouvelles pressions catholiques sur le gouvernement

articles récents

Le premier ministre François Legault a notamment annoncé la fermeture des lieux de culte du samedi 9 janvier au lundi 8 février 2021.
2021-01-06 17:14 || Québec Québec

Lieux de culte fermés, sauf pour les funérailles

«À l'heure actuelle, il y a des éclosions dans des communautés religieuses», confirme la docteure Marie Muñoz-Bertrand, médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de Montréal.
2020-12-22 15:42 || Québec Québec

La santé publique inquiète des éclosions dans les congrégations religieuses

La docteure Valérie Julie Brousseau exhorte les communautés religieuses à bien suivre les directives de la santé publique pour leurs milieux de vie.
2020-12-21 05:46 || Québec Québec

Trop de communautés religieuses n'appliquent pas bien les mesures, dit une docteure