COVID-19

La communauté juive orthodoxe Tosh mise en quarantaine

Cent membres de la communauté juive orthodoxe Tosh de Boisbriand ont subi un test de dépistage de la COVID-19. Quarante résultats ont été reçus et près de la moitié sont posititifs, viennent d'annoncer les responsables de cette communauté.
Cent membres de la communauté juive orthodoxe Tosh de Boisbriand ont subi un test de dépistage de la COVID-19. Quarante résultats ont été reçus et près de la moitié sont posititifs, viennent d'annoncer les responsables de cette communauté.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-03-29 20:51 || Québec Québec

Cent membres de la communauté juive orthodoxe Tosh de Boisbriand ont subi un test de dépistage de la COVID-19. Quarante résultats ont été reçus et près de la moitié sont posititifs, viennent d'annoncer les responsables de cette communauté.

Ils demandent l'intervention de la Santé publique des Laurentides et du service de police de la municipalité de Boisbriand «afin de faire respecter la mise en quarantaine de leur communauté» qui compte 4000 membres.

«Il est important de ne pas sauter trop hâtivement à des conclusions, car il est possible que ceux qui se sont soumis à des tests soient des personnes qui avaient des symptômes ou qui avaient voyagé à l'extérieur du pays», indique un communiqué émis dimanche soir.

Les responsables soulignent aussi que, «lorsque requis par le gouvernement», ils ont ordonné la fermeture de leurs écoles et de leur synagogue.

Le mercredi 18 mars, le Conseil des Juifs hassidiques du Québec avait demandé à ce que les synagogues des différentes communautés orthodoxes soient fermées «pour la première fois de leur histoire».

«Aux yeux des autorités rabbiniques de nos communautés, la demande du premier ministre François Legault de fermer tous les lieux de culte est jugée nécessaire afin d'assurer le bien-être de tous les Québécois, dont celui de nos communautés.»

Une semaine plus tôt, les Juifs hassidiques avaient fermé leurs centres culturels et leurs écoles.

La communauté de Kiryas Tosh est l'une des cinq communautés juives hassidiques présentes au Québec. Elle est la seule à s'être établie à l'extérieur de Montréal.

***

 

 

du même auteur

Un programme de soutien financier a été discrètement mis en place en 2019 par l’archevêque de Sherbrooke pour venir en aide à d’anciens membres de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ).
2021-03-04 00:00 || Québec Québec

Famille Marie-Jeunesse: aide offerte en échange du silence

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

articles récents

Le premier ministre François Legault a notamment annoncé la fermeture des lieux de culte du samedi 9 janvier au lundi 8 février 2021.
2021-01-06 17:14 || Québec Québec

Lieux de culte fermés, sauf pour les funérailles

«À l'heure actuelle, il y a des éclosions dans des communautés religieuses», confirme la docteure Marie Muñoz-Bertrand, médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de Montréal.
2020-12-22 15:42 || Québec Québec

La santé publique inquiète des éclosions dans les congrégations religieuses

La docteure Valérie Julie Brousseau exhorte les communautés religieuses à bien suivre les directives de la santé publique pour leurs milieux de vie.
2020-12-21 05:46 || Québec Québec

Trop de communautés religieuses n'appliquent pas bien les mesures, dit une docteure