COVID-19

Reconfinement des églises: les évêques anglais veulent une justification

Les évêques catholiques d'Angleterre font appel au gouvernement pour qu'il revienne sur sa décision d'interdire les messes publiques lors du second confinement national.
Les évêques catholiques d'Angleterre font appel au gouvernement pour qu'il revienne sur sa décision d'interdire les messes publiques lors du second confinement national.   (CNS photo/Isabel Infantes, PA Images via Reuters)
2020-11-02 14:07 || Monde Monde

Les évêques catholiques d'Angleterre font appel au gouvernement pour qu'il revienne sur sa décision d'interdire les messes publiques lors du second confinement national.

Le cardinal Vincent Nichols de Westminster et l'archevêque Malcolm McMahon de Liverpool ont déclaré dans une déclaration commune que l'interdiction du culte communautaire public était «une source de profonde angoisse» pour l'Église.

Ils ont mis le gouvernement au défi de produire des preuves pour justifier l'interdiction et ont exhorté les catholiques à écrire à leurs députés pour tenter de modifier les restrictions avant un vote le 4 novembre.

Le premier ministre Boris Johnson a annoncé, lors d'un discours télévisé le 31 octobre, que l'Angleterre entrerait à nouveau en quarantaine le 5 novembre pour un minimum de quatre semaines après que des scientifiques aient prédit que les victimes de COVID-19 mourraient au rythme de 4000 par jour d'ici Noël sans une intervention rigoureuse. Plus d'un million de personnes au Royaume-Uni ont été infectées par le coronavirus depuis le premier cas enregistré dans ce pays en janvier. Le nombre officiel de décès dus au COVID-19 est de près de 47 000, bien que d'autres estimations aient été beaucoup plus élevées.

En vertu des restrictions de confinement, le seul culte collectif autorisé serait les cérémonies funéraires auxquelles assistent moins de 30 personnes, bien que les églises puissent rester ouvertes pour la prière privée et les banques alimentaires.

Le cardinal Nichols, président de la Conférence des évêques d'Angleterre et du Pays de Galles, et Mgr McMahon, vice-président, ont déclaré quelques heures plus tard qu'un nouveau confinement «apporterait des difficultés, de la détresse et de la souffrance à beaucoup de gens».

«Les communautés religieuses ont joué un rôle vital en soutenant la santé personnelle, spirituelle et mentale et en encourageant les activités caritatives vitales, qui soutiennent des centaines de milliers de personnes dans tous les secteurs de la communauté, en particulier les plus vulnérables», ont-ils déclaré le 31 octobre.

«Nos communautés ont beaucoup fait pour faire de nos églises des lieux sûrs où tous ont pu se rassembler de manière supervisée et disciplinée.»

Les évêques «n'ont encore vu aucune preuve qui ferait de l'interdiction du culte communautaire, avec tous ses coûts humains, une partie productive de la lutte contre le virus», et ils ont demandé au gouvernement de produire de telles preuves.

Le Royaume-Uni est entré en état d'urgence le 23 mars, et ce n'est qu'à la mi-juin que les magasins et les églises ont commencé à rouvrir, la messe n'étant autorisée en public qu'à partir de juillet.

Les infections par le SRAS-COV-2 se sont toutefois accélérées depuis septembre, après la réouverture des établissements d’enseignement, ce qui a incité le gouvernement gallois à placer le pays en quarantaine, qui prendra fin le 9 novembre, et le gouvernement écossais à introduire des mesures restrictives pour contrôler la propagation du virus.

Le premier ministre Johnson a tenté de contrôler les infections en Angleterre avec un système de zones qui a introduit des restrictions en fonction des taux de présence de la COVID dans des régions particulières. Il a déclaré qu'après quatre semaines de confinement, l'Angleterre reviendra à ce système.

Mais les évêques ne souhaitent pas que la messe publique soit interrompue une seconde fois, d'autant plus que des membres éminents du gouvernement ont indiqué que le confinement ne serait revu qu'en décembre et pourrait se poursuivre longtemps après.

***

 

 

du même auteur

Le cardinal canadien Michael Czerny, sous-secrétaire de la Section des migrants et des réfugiés du Vatican, appelle à rejeter les excès de la théorie de la guerre juste.
2020-11-19 14:49 || Monde Monde

Un cardinal canadien appelle à rejeter les excès de la théorie de la «guerre juste»

L'archevêque Carlo Maria Vigano photographié à Baltimore en 2012. Le rapport détaillé du Vatican sur l’ancien cardinal de Washington, Theodore McCarrick, a révélé plusieurs détails cruciaux qui remettent en question le témoignage de 2018 de Mgr Vigano.
2020-11-17 16:05 || Vatican Vatican

Rapport McCarrick: Vigano dément malgré des omissions

Préparatifs pour l'Avent dans une résidence à Berlin, en Allemagne. En raison de la pandémie de COVID-19, les Églises luthérienne et catholique en Suisse et en Allemagne prévoient la célébration de services religieux de Noël à la maison.
2020-11-17 15:13 || Monde Monde

Des Églises se préparent pour un Noël à la maison

articles récents

B'nai Brith Canada, un groupe de défense des droits des juifs, a déploré vendredi que le gouvernement n'ait accordé aucune considération à la fête juive de Hanoukka, la Fête des Lumières, lorsqu'il a rendu public le calendrier du temps des fêtes.
2020-11-20 18:02 || Québec Québec

Fêtes: déçus, des juifs accusent Legault de favoritisme

L'église Saint-Benoît-Abbé de Québec fait partie des lieux de culte où les mesures sanitaires sont rigoureusement observées et où aucune contamination n'a eu lieu.
2020-10-29 12:32 || Québec Québec

63 personnes infectées lors d'activités religieuses

Un dominicain et un prêtre diocésain, hébergés au Séminaire de Saint-Hyacinthe, sont décédés ces derniers jours après avoir contracté la COVID-19.
2020-10-26 13:11 || Québec Québec

COVID-19: deux décès au Séminaire de Saint-Hyacinthe