Chaire de leadership en enseignement

Une nouvelle chaire en ecclésiologie à l’Université Laval

Le Vatican.
Le Vatican.   (CNS Photo/Paul Haring)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-04-12 10:56 || Québec Québec

À l’Université Laval, une nouvelle chaire théologique spécialisée en ecclésiologie voit le jour. Fait exceptionnel, cette chaire de leadership en enseignement sera financée par l’actuel doyen, le professeur Gilles Routhier, lui-même expert en ecclésiologie. L’objectif: assurer l’avenir de la formation en ecclésiologie à la Faculté de théologie et de sciences religieuses.

Également connu pour son expertise du concile Vatican II, le professeur Routhier donnera 300 000 $ sur une période de 10 ans. Lors du lancement de la chaire le 11 avril, le recteur de l’Université Laval, Daniel Brière, a salué un engagement personnel extraordinaire de la part du professeur, évoquant un «geste du cœur».

Une telle contribution personnelle de 30 000 $ par année permettra de financer complètement la chaire. C’est la première fois depuis la création des chaires de leadership en enseignement en 2011 qu’un doyen propose un tel engagement personnel. Il s’agit de la cinquième chaire du genre à la Faculté. L’Université Laval en compte 24.

Assurer l'avenir

Le professeur Routhier espère ainsi pérenniser la recherche et l'enseignement en ecclésiologie à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval. Il est en effet le dernier expert facultaire de ce champ d’étude qui se consacre aux structures de l’Église et à ses relations internes et avec la société.

«Je suis très conscient des besoins de la Faculté qui ne pourrait se développer et grandir autant, dans le contexte actuel, à partir des seuls budgets qui lui sont octroyés», a indiqué le professeur Routhier.

«Assurer la pérennité de la formation en ecclésiologie, notamment en développant des partenariats concrets ici au Québec, mais aussi au Canada, en Amérique du Sud, en Europe et en Afrique permettant d’encourager les échanges étudiants et l’organisation d’activités conjointes, est pour moi l’objectif ultime de cette formation unique à laquelle je suis fier et ravi de contribuer», a poursuivi le doyen Gilles Routhier.  

L'Église dans les cultures

La chaire entend proposer un enseignement «approfondi» sur la place et de rôle de l’Église dans les cultures. Elle s’intéressera particulièrement aux rapports entre l’Église et l’État, à son rôle dans une société pluraliste et à sa gouvernance. « Les cours et les programmes d’enseignement seront accessibles, par la formation à distance, aux étudiants étrangers souhaitant acquérir des connaissances de pointe dans le domaine», précise l’université.

Le titulaire de la chaire n’a pas encore été nommé.

La Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval compte 450 étudiants, dont 150 aux 2e et 3e cycles.

 

du même auteur

La chocolaterie se lance cette année dans la production de lutins en chocolat pour Noël.
2017-11-17 15:14 || Québec Québec

Les pères trappistes lancent des chocolats de Noël

Le rabbin Yacov Weil veut offrir à l'ensemble de la population l'occasion d'en apprendre davantage sur la culture juive.
2017-11-10 15:24 || Québec Québec

Lancement à Québec d’un projet-pilote axé sur la culture juive

La journaliste Claire Lesegretain signe un nouveau document de l'épiscopat français sur la question des célibataires dans l'Église.
2017-11-08 14:44 || Monde Monde

Célibataires: sortir du no man’s land ecclésial

articles récents