100e anniversaire de Benoît Lacroix

« La lumière aura toujours le dessus »

Le père Benoît Lacroix.
Le père Benoît Lacroix.   (Courtoisie/Sabrina Di Matteo)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-09-08 15:22 || Québec Québec

L’un des grands intellectuels religieux du Québec fête aujourd’hui son 100e anniversaire. Le père dominicain Benoît Lacroix a souligné l’événement avec sobriété ce matin avec ses confrères et des fidèles qui participent à la messe quotidienne au couvent Saint-Albert-le-Grand de Montréal.

Devant la centaine de personnes réunies, il a pris un moment après l’évangile pour dire quelques mots. « Après cent ans de réflexion, a-t-il lancé, je n'ai pas voulu faire une homélie qui serait trop longue. »

Il a plutôt opté pour une simple prière.

« Tu es béni, Dieu de l'univers, toi le maître du temps et de l'histoire. Tu es béni, Dieu de l'univers, de nous avoir donné le temps, le temps pour t'aimer, te faire confiance et recevoir tes pardons », a clamé d'une voix toujours forte le dominicain philosophe et médiéviste.

« J'ai vu passer cent ans de vie », a-t-il résumé sobrement à la fin de la célébration, affirmant qu’il porte sur le monde actuel « un regard de miséricorde ».

« Je suis né avec la Première Guerre. J'ai vu l'autre grande guerre. Et je vois comment l'humanité agit aujourd'hui. J'ai l'impression que ça lui prend beaucoup de temps pour réfléchir. Et beaucoup plus de temps pour se corriger », a-t-il noté.

« L'humanité croit trop à la violence et pas assez à l'amour. Mais la lumière aura toujours le dessus. »

Lettre du Maître général

Le Maître général de l'ordre des Dominicains, le Français Bruno Cadoré a fait parvenir au père Lacroix une lettre dans laquelle il lui réitère son admiration devant « la manière dont vous avez vécu ce premier siècle ».

« Nous aimons dire dans l'Ordre que la vie de prêcheur nous est offerte comme voie de sanctification », écrit-il dans une lettre lue lors de la messe.

« Votre témoignage est un rappel que cette voie ne saurait conduire ailleurs qu'au cœur de l'humanité. Une humanité qui sait bâtir des ponts entre les milieux divers, entre les cultures et les pays, entre les générations. Une humanité dont le désir le plus profond est de faire le monde habitable pour tous et qui pour cela s'engage à établir les conditions concrètes de cette hospitalité fondamentale. Une humanité qui s'épanouit à travers l'amitié, l'amour de la bonté, l'émotion de la beauté. »
Le dominicain Cadoré a invité son confrère à poursuivre ses travaux.

« Tous vos amis sauront vous dire leur impatience de voir continuer à se réaliser les projets que vous portez aujourd'hui. Ils verront votre regard libre et malicieux veiller à ce que tout cela se tienne à sa juste place. Ce regard qui dit la beauté des êtres du monde et leur naissance toujours inattendue. »

Originaire de Saint-Michel-de-Bellechasse

Benoît Lacroix est né le 8 septembre 1915 à Saint-Michel-de-Bellechasse. Fils de Rose-Anna Blais et de Caïus Lacroix, il a été baptisé le lendemain de sa naissance sous le nom de Joseph Joachim François-Xavier Lacroix. C'est en devenant dominicain qu'il a pris le nom de frère Benoît-Marie.

Le dominicain Benoît Lacroix se rend aujourd'hui à Saint-Michel-de-Bellechasse. Il va au cimetière où reposent ses parents, puis à la maison où il a grandi. Il est attendu ensuite à la bibliothèque municipale qui porte son nom afin de rencontrer les citoyens de la municipalité où il est né, il y a un siècle.

 

du même auteur

La Cour suprême du Canada a refusé aujourd'hui d'entendre l'appel d'opposants à la Loi sur la laïcité de l'État qui demandaient la suspension des articles qui interdisent le port des signes religieux au travail.
2020-04-09 16:16 || Québec Québec

La Cour suprême rejette la demande des opposants à la loi 21

Samedi, le journal Le Devoir respectera une tradition établie il y près de 40 ans. Son cahier Religion, toutefois plus mince cette année, paraîtra malgré tout.
2020-04-09 13:15 || Québec Québec

Le cahier Religion du Devoir sera publié samedi

En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.
2020-04-08 14:37 || Canada Canada

Pas de rassemblements pour Pessa'h et Pâques, insistent les PM

articles récents

Alain Roy, curé de la paroisse Saint-Joachim, à Pointe-Claire, constate que la société expérimente présentement le manque de présence physique. Une réalité aux implications sociales et spirituelles.
2020-04-09 17:33 || Québec Québec

«Le grand enjeu de cette crise, c’est la présence physique»

En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.
2020-04-08 14:37 || Canada Canada

Pas de rassemblements pour Pessa'h et Pâques, insistent les PM

L’accompagnement des personnes en fin de vie peut sembler un travail triste, voire morbide. Mais pas pour l'infirmière Martine Fortier, coordonnatrice à la formation pour le Mouvement Albatros du Québec.
2020-04-05 16:30 || Québec Québec

Être une présence pour les personnes en fin de vie