100e anniversaire de Benoît Lacroix

« La lumière aura toujours le dessus »

Le père Benoît Lacroix.
Le père Benoît Lacroix.   (Courtoisie/Sabrina Di Matteo)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-09-08 15:22 || Québec Québec

L’un des grands intellectuels religieux du Québec fête aujourd’hui son 100e anniversaire. Le père dominicain Benoît Lacroix a souligné l’événement avec sobriété ce matin avec ses confrères et des fidèles qui participent à la messe quotidienne au couvent Saint-Albert-le-Grand de Montréal.

Devant la centaine de personnes réunies, il a pris un moment après l’évangile pour dire quelques mots. « Après cent ans de réflexion, a-t-il lancé, je n'ai pas voulu faire une homélie qui serait trop longue. »

Il a plutôt opté pour une simple prière.

« Tu es béni, Dieu de l'univers, toi le maître du temps et de l'histoire. Tu es béni, Dieu de l'univers, de nous avoir donné le temps, le temps pour t'aimer, te faire confiance et recevoir tes pardons », a clamé d'une voix toujours forte le dominicain philosophe et médiéviste.

« J'ai vu passer cent ans de vie », a-t-il résumé sobrement à la fin de la célébration, affirmant qu’il porte sur le monde actuel « un regard de miséricorde ».

« Je suis né avec la Première Guerre. J'ai vu l'autre grande guerre. Et je vois comment l'humanité agit aujourd'hui. J'ai l'impression que ça lui prend beaucoup de temps pour réfléchir. Et beaucoup plus de temps pour se corriger », a-t-il noté.

« L'humanité croit trop à la violence et pas assez à l'amour. Mais la lumière aura toujours le dessus. »

Lettre du Maître général

Le Maître général de l'ordre des Dominicains, le Français Bruno Cadoré a fait parvenir au père Lacroix une lettre dans laquelle il lui réitère son admiration devant « la manière dont vous avez vécu ce premier siècle ».

« Nous aimons dire dans l'Ordre que la vie de prêcheur nous est offerte comme voie de sanctification », écrit-il dans une lettre lue lors de la messe.

« Votre témoignage est un rappel que cette voie ne saurait conduire ailleurs qu'au cœur de l'humanité. Une humanité qui sait bâtir des ponts entre les milieux divers, entre les cultures et les pays, entre les générations. Une humanité dont le désir le plus profond est de faire le monde habitable pour tous et qui pour cela s'engage à établir les conditions concrètes de cette hospitalité fondamentale. Une humanité qui s'épanouit à travers l'amitié, l'amour de la bonté, l'émotion de la beauté. »
Le dominicain Cadoré a invité son confrère à poursuivre ses travaux.

« Tous vos amis sauront vous dire leur impatience de voir continuer à se réaliser les projets que vous portez aujourd'hui. Ils verront votre regard libre et malicieux veiller à ce que tout cela se tienne à sa juste place. Ce regard qui dit la beauté des êtres du monde et leur naissance toujours inattendue. »

Originaire de Saint-Michel-de-Bellechasse

Benoît Lacroix est né le 8 septembre 1915 à Saint-Michel-de-Bellechasse. Fils de Rose-Anna Blais et de Caïus Lacroix, il a été baptisé le lendemain de sa naissance sous le nom de Joseph Joachim François-Xavier Lacroix. C'est en devenant dominicain qu'il a pris le nom de frère Benoît-Marie.

Le dominicain Benoît Lacroix se rend aujourd'hui à Saint-Michel-de-Bellechasse. Il va au cimetière où reposent ses parents, puis à la maison où il a grandi. Il est attendu ensuite à la bibliothèque municipale qui porte son nom afin de rencontrer les citoyens de la municipalité où il est né, il y a un siècle.

 

du même auteur

Présenté lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal de 2019, le premier long métrage de Maxime Faure, Ainsi soient-elle, interroge les souvenirs, le quotidien mais surtout l'avenir des religieuses auxiliatrices du Québec.
2019-11-18 15:46 || Québec Québec

Première à Montréal du documentaire 'Ainsi soient-elles'

Postes Canada a mis en vente, en novembre, deux timbres qui célèbrent des fêtes religieuses.
2019-11-15 16:30 || Canada Canada

Postes Canada émet deux timbres religieux

Dans des clips de soixante secondes, le chef d'orchestre Yannick Nézet-Seguin, l'homme d'affaires Robert Dutton, le désigner de mode Denis Gagnon, la religieuse Angèle Rizzardo (Sœur Angèle) et Grégory Charles, ancien Petit Chanteur du Mont-Royal, racontent les liens qui les unissent à l'Oratoire.
2019-11-14 14:28 || Québec Québec

Yannick Nézet-Seguin, Denys Arcand et Grégory Charles disent leur attachement à l'Oratoire

articles récents

Un nouveau sondage du Pew Research Center a publié le 15 novembre une enquête qui mesure l'influence de la religion sur la vie des Étatsuniens et l'emprise du catholicisme et des autres religions chrétiennes sur leurs adeptes.
2019-11-15 17:58 || Monde Monde

À quel point le christianisme influence-t-il les perceptions des Étatsuniens?

Postes Canada a mis en vente, en novembre, deux timbres qui célèbrent des fêtes religieuses.
2019-11-15 16:30 || Canada Canada

Postes Canada émet deux timbres religieux

Dans des clips de soixante secondes, le chef d'orchestre Yannick Nézet-Seguin, l'homme d'affaires Robert Dutton, le désigner de mode Denis Gagnon, la religieuse Angèle Rizzardo (Sœur Angèle) et Grégory Charles, ancien Petit Chanteur du Mont-Royal, racontent les liens qui les unissent à l'Oratoire.
2019-11-14 14:28 || Québec Québec

Yannick Nézet-Seguin, Denys Arcand et Grégory Charles disent leur attachement à l'Oratoire