Commémoration de l'Holocauste

«Tolérance zéro» pour les crimes haineux, dit Denis Coderre pour Yom HaShoah

 La survivante de la Shoah Sylvia Fogel, entourée de membres de sa famille, allume la deuxième des six bougies en hommage aux victimes de l'Holocauste.
La survivante de la Shoah Sylvia Fogel, entourée de membres de sa famille, allume la deuxième des six bougies en hommage aux victimes de l'Holocauste.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-04-24 15:22 || Québec Québec

Premier maire de Montréal à faire de Yom HaShoah un événement pour tous les Montréalais, Denis Coderre a salué avec émotion les survivants de l'Holocauste, ce «sombre chapitre de notre histoire», qui ont «choisi de rebâtir leur vie» dans la métropole québécoise.

Dirigeant ses yeux vers les six survivants présents à l'avant de la synagogue Tifereth Beth David Jérusalem, chemin Baily, à Côte-Saint-Luc, le maire Coderre leur a lancé un sonore «vous êtes des héros» ce dimanche 23 avril.

«Votre résilience est une source d'inspiration pour moi et pour tous les Montréalais», a-t-il déclaré. Le maire a prononcé son discours en français et en anglais, y insérant quelques mots en hébreu.

Après la Deuxième Guerre mondiale, Montréal a accueilli 30 000 survivants de la Shoah, avance la Ville de Montréal dans un communiqué diffusé lundi. Ce serait le troisième plus important contingent au monde, en proportion, après Israël et New York.

«Je veux être très clair», a ajouté Denis Coderre, «se souvenir des victimes de la Shoah et tirer des leçons de ce sombre chapitre de notre histoire ne sont pas des devoirs juifs mais bien des obligations pour l'humanité toute entière».

«Plus jamais. Never again», a ensuite martelé le politicien montréalais. «L'antisémitisme, le racisme et la discrimination n'ont pas leur place dans une métropole comme Montréal. J'ai une politique de tolérance zéro pour les crimes, les actes et les discours haineux.»

Le maire a encouragé les gens présents à cette commémoration du souvenir de l'Holocauste «à demeurer vigilants devant les démons de l'antisémitisme et toutes les formes de haine et d'exclusion».

Son discours a été suivi par celui du consul général d'Israël, Ziv Nevo Kulman, qui a déploré que «le déni de l'Holocauste et le révisionnisme historique sont plus répandus que jamais dans des endroits comme le Proche-Orient, au cours des campagnes électorales en Europe et même ici en Amérique du Nord.»

Tour à tour, les six survivants montréalais de l'Holocauste salués précédemment par le maire Coderre, accompagnés par leurs enfants et petits-enfants, ont allumé une bougie en mémoire des six millions de juifs tués durant la Deuxième Guerre mondiale.

Ils ont ensuite, avec solennité, demandé aux personnes présentes dans la synagogue de s'engager à ce que «la mémoire sacrée de nos souffrances ne soit jamais méprisée ou effacée».

 

du même auteur

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

C'est la basilique Notre-Dame à Montréal qui obtient le plus grand montant pour la période 2019-2020 : 1 M$ pour la restauration de sa maçonnerie.
2019-08-14 05:21 || Québec Québec

Patrimoine religieux: l'identité des projets subventionnés dévoilée

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?

articles récents

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Des catholiques portent une statue le 1er avril 2019, jour de Pâques, à Tegucigalpa, la capitale hondurienne.
2019-07-30 13:51 || Canada Canada

Appui inconditionnel des jésuites canadiens au Padre Melo

Radio Progreso du Honduras n'est pas le seul partenaire de Développement et Paix à avoir reçu cet été une demande de clarification en provenance du secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).
2019-07-30 11:00 || Canada Canada

Un groupe craint des représailles de la conférence épiscopale s'il parle