CNEWA Canada

1,2 million $ pour les chrétiens du Moyen-Orient

Une messe est célébrée à l'église syriaque Saint-Thomas à Mossoul, en Irak, le 28 février 2019.
Une messe est célébrée à l'église syriaque Saint-Thomas à Mossoul, en Irak, le 28 février 2019.   (CNS photo/Khalid al-Mousily, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-04-05 12:05 || Canada Canada

L’Association catholique d’aide à l’Orient a annoncé avoir récolté 1,2 million de dollars pour soutenir les chrétiens du Moyen-Orient dans le cadre de la campagne « La survie des chrétiens dépend de vous » lancée l’an dernier.

La campagne de l’association également connue sous le nom de CNEWA Canada a été lancée le 16 mai 2018. Son but était «d’aider les chrétiens à demeurer dans leur terre natale». On avançait alors que plus de 2,5 millions de chrétiens avaient été chassés de la région au cours des quinze années précédentes. Bien que la campagne se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2019, l’association estime qu’elle dépasse les attentes initiales.

«Chez CNEWA, nous considérons que les chrétiens du Moyen-Orient ont le droit de demeurer sur leurs terres ancestrales et d'y vivre leur foi en toute liberté, selon le respect qui leur est dû», a réagi le directeur national de CNEWA Canada, Carl Hétu.

Les fonds de la campagne serviront à soutenir des «des services de santé essentiels, de l'aide d'urgence, des centres d'accueil pour enfants vulnérables, des formations pour séminaristes et de l'enseignement spirituel aux laïques», a précisé l’association.

CNEWA Canada dit avoir récolté en 2018 plus de 4 millions de dollars, dont la moitié a été versée à des projets et des programmes concernant le Moyen-Orient.

Mise en place en 1926, CNEWA a une antenne canadienne depuis 2005.

Aide à l'Église en détresse et la Syrie

De son côté, l’organisme Aide à l’Église en détresse Canada a annoncé cette semaine avoir amassé jusqu’ici 17 000 dollars pour le programme Une goutte de lait. Celui-ci a été mis en place pour fournir du lait aux enfants de moins de 10 ans à Alep, en Syrie.

Entre le début de la guerre en Syrie en mars 2011 et la fin de l’année 2018, Aide à l’Église en détresse a donné, à travers le monde, 44,2 millions de dollars pour venir en aide aux chrétiens syriens.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le clocher de la cathédrale anglicane Holy Trinity, à Québec. Contraintes de garder leurs portes fermées, les cathédrales anglicanes de Montréal et de Québec se demandent à quoi ressemblera leur été.
2020-06-01 15:23 || Québec Québec

Saison estivale incertaine pour les cathédrales anglicanes

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

articles récents

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus. Parce que, pour nous, la vie humaine est sacrée», affirme Hassan Guillet.
2020-05-28 15:20 || Québec Québec

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus»

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national