Entrevue avec France Labelle

30 bougies pour le Refuge des jeunes de Montréal

France Labelle, directrice générale et cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal.
France Labelle, directrice générale et cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-11-05 09:52 || Québec Québec

France Labelle cite sans difficultés aucunes les noms, les dates et toutes les démarches entreprises afin de doter Montréal d’un lieu d’accueil d’urgence pour les jeunes de la rue. C’était il y a plus de 30 ans.

Au milieu des années 1980, alors qu’elle était la présidente du Comité jeunes du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal, elle constate qu’il n’existe dans la ville aucune ressource de première ligne — «comme on dit dans notre jargon», lance la cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal — pour les jeunes de 17 à 25 ans en situation d’itinérance.

«Il y avait bien quelques ressources en hébergement prêtes à accueillir des jeunes filles et des jeunes garçons. Mais pour y accéder, il fallait être en démarche», dit France Labelle. Le jeune qui frappe à la porte de ces maisons doit être à la recherche d’un emploi, veut retourner sur les bancs de l’école, fait déjà un peu de bénévolat et s’abstient de toute consommation de boisson ou de drogue.

«Mais ce qui nous a frappé, c’est qu’il y avait des jeunes à Montréal qui ne remplissaient pas ces critères d’admission.» Les ruelles, les places publiques et les stations de métro étaient leurs seuls refuges. Y compris en plein hiver. «Ils se retrouvaient carrément dans la rue», mentionne France Labelle.

► LIRE LA SUITE DANS LE NUMÉRO DE SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2019 DE L'ORATOIRE ◄

***

 

 

du même auteur

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-09-24 16:42 || Québec Québec

Pas de messes à l'Oratoire Saint-Joseph cette fin de semaine

articles récents

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire