Au Repos Saint-François d'Assise

Adieux touchants aux défunts non réclamés

L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.
L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-09-29 14:07 || Québec Québec

«Dans l'Église, on fête souvent les saints et les saintes. Mais il y a beaucoup de saints et de bienheureux qui ne sont pas reconnus par l'Église», a déclaré l'abbé Claude Paradis lors d'une cérémonie en souvenir des défunts dont les corps n'ont pas été réclamés durant la dernière année.

«Ceux dont on fait mémoire aujourd'hui ont pourtant été, chacun à leur façon, des bienheureux et des saints», a assuré le fondateur de Notre-Dame de la rue, un organisme qui œuvre auprès des personnes itinérantes de Montréal.

Parce que «chaque personne a droit à une sépulture digne», le prêtre de l'archidiocèse de Montréal tient chaque année au Repos Saint-François d'Assise une brève cérémonie où il rappelle le souvenir d'une centaine de personnes de la région de Montréal dont les corps n'ont jamais été réclamés, parce que l’on a pas retrouvé leur famille ou qu’elle a refusé de s’occuper des funérailles.

Le 28 septembre, l'abbé Paradis a demandé aux quelque 150 participants à la célébration funéraire de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet de fleurs placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres. Il a alors rappelé que chaque personne a, durant sa vie, rendu des services, posé des gestes de bonté et manifesté son amitié.

«Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères. Amen», a-t-il lancé avant de bénir les lieux.

 

du même auteur

Dans son rapport annuel qui détaille les nombreuses violations des droits humains dans le monde, Amnistie internationale évoque la loi québécoise sur la laïcité qui interdit des signes religieux dans certains contextes.
2021-04-15 16:39 || Monde Monde

Amnistie internationale critique la Loi sur la laïcité de l'État

Le vicaire général du diocèse de Saint-Jean-Longueuil connaît quelques-uns des sept religieux qui ont été enlevés le dimanche 11 avril à la Croix-des-Bouquets, en périphérie de Port-au-Prince, alors qu’ils se rendaient à l’installation du nouveau curé de la paroisse de Galette-Chambon dans la commun
2021-04-15 11:29 || Monde Monde

«C'est tous les jours que l'on kidnappe des gens en Haïti»

Simon Lepage-Fournier, en 2019, lors de la manifestation pour le climat à laquelle participait la militante Greta Thunberg.
2021-04-13 15:57 || Canada Canada

Après la crise, à nous de faire les bons choix, dit Simon Lepage-Fournier

articles récents

La rabbin Sherril Gilbert à l'Église Unie de Montréal-Ouest lors de la 42e Commémoration chrétienne de la Shoah.
2021-04-13 12:45 || Québec Québec

42e Commémoration chrétienne de la Shoah

Pour une deuxième année consécutive, la célébration de Yom HaShoah, le Jour commémoratif de l'Holocauste, s'est déroulée en ligne le mercredi 7 avril 2021.
2021-04-07 20:21 || Québec Québec

La mémoire des victimes de la Shoah rappelée en ligne

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique.
2021-04-03 10:59 || Canada Canada

L'affaire des partenaires de Développement et Paix en 12 articles essentiels