Au Repos Saint-François d'Assise

Adieux touchants aux défunts non réclamés

L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.
L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-09-29 14:07 || Québec Québec

«Dans l'Église, on fête souvent les saints et les saintes. Mais il y a beaucoup de saints et de bienheureux qui ne sont pas reconnus par l'Église», a déclaré l'abbé Claude Paradis lors d'une cérémonie en souvenir des défunts dont les corps n'ont pas été réclamés durant la dernière année.

«Ceux dont on fait mémoire aujourd'hui ont pourtant été, chacun à leur façon, des bienheureux et des saints», a assuré le fondateur de Notre-Dame de la rue, un organisme qui œuvre auprès des personnes itinérantes de Montréal.

Parce que «chaque personne a droit à une sépulture digne», le prêtre de l'archidiocèse de Montréal tient chaque année au Repos Saint-François d'Assise une brève cérémonie où il rappelle le souvenir d'une centaine de personnes de la région de Montréal dont les corps n'ont jamais été réclamés, parce que l’on a pas retrouvé leur famille ou qu’elle a refusé de s’occuper des funérailles.

Le 28 septembre, l'abbé Paradis a demandé aux quelque 150 participants à la célébration funéraire de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet de fleurs placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres. Il a alors rappelé que chaque personne a, durant sa vie, rendu des services, posé des gestes de bonté et manifesté son amitié.

«Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères. Amen», a-t-il lancé avant de bénir les lieux.

 

du même auteur

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu'il dirigeait la maison de production Auvidec.
2018-02-13 15:51 || Québec Québec

Les victimes réclament 16,2 M $

2018-02-13 12:01 || Québec Québec

Pas question de démissionner, disent les deux administrateurs

2018-02-12 15:09 || Québec Québec

L’indépendance d’un assureur au cœur d’une bisbille avec l’archidiocèse de Montréal

articles récents

En annonçant le décès de son père, Gregory Charles a inséré cette photo de ses parents.
2018-02-01 10:23 || Québec Québec

Le père de Gregory Charles est décédé

Nathalie Provost, qui a survécu à la tuerie de la Polytechnique, et Mohamed Labidi, président du Centre culturel islamique de Québec.
2018-01-30 07:33 || Québec Québec

Plus jamais de 29 janvier

Six hommes sont morts dans l'attentat de la grande mosquée, au Centre culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017.
2018-01-29 14:52 || Québec Québec

Leaders politiques et religieux soulignent le 1er anniversaire de la tuerie