Au Repos Saint-François d'Assise

Adieux touchants aux défunts non réclamés

L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.
L'abbé Claude Paradis a demandé aux quelque 150 personnes présentes de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-09-29 14:07 || Québec Québec

«Dans l'Église, on fête souvent les saints et les saintes. Mais il y a beaucoup de saints et de bienheureux qui ne sont pas reconnus par l'Église», a déclaré l'abbé Claude Paradis lors d'une cérémonie en souvenir des défunts dont les corps n'ont pas été réclamés durant la dernière année.

«Ceux dont on fait mémoire aujourd'hui ont pourtant été, chacun à leur façon, des bienheureux et des saints», a assuré le fondateur de Notre-Dame de la rue, un organisme qui œuvre auprès des personnes itinérantes de Montréal.

Parce que «chaque personne a droit à une sépulture digne», le prêtre de l'archidiocèse de Montréal tient chaque année au Repos Saint-François d'Assise une brève cérémonie où il rappelle le souvenir d'une centaine de personnes de la région de Montréal dont les corps n'ont jamais été réclamés, parce que l’on a pas retrouvé leur famille ou qu’elle a refusé de s’occuper des funérailles.

Le 28 septembre, l'abbé Paradis a demandé aux quelque 150 participants à la célébration funéraire de déposer 101 roses blanches - pour autant de défunts - dans un bouquet de fleurs placé au-dessus de la fosse qui accueille leurs cendres. Il a alors rappelé que chaque personne a, durant sa vie, rendu des services, posé des gestes de bonté et manifesté son amitié.

«Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères. Amen», a-t-il lancé avant de bénir les lieux.

 

du même auteur

Un second recours collectif intenté contre les Frères du Sacré-Cœur du Québec pourra aller de l'avant.
2019-12-06 09:24 || Québec Québec

Un 2e recours collectif autorisé contre les Frères du Sacré-Cœur

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, se tenait dans cet édifice du boulevard René-Lévesque du 29 novembre au 1er décembre.
2019-12-06 00:00 || Canada Canada

Rencontre cruciale de Développement et Paix: le flou persiste

Le collectif de féministes chrétiennes L'Autre Parole, l'Association des religieuses pour les droits des femmes et les Jésuites du Canada ont aussi fustigé la direction de l'organisme Développement et Paix pour avoir remis au groupe haïtien Fanm Deside (photo) un ultimatum.
2019-12-02 13:54 || Canada Canada

Salve de critiques contre Développement et Paix

articles récents

Un homme à la solide carrure, Danny, était présent au brunch. Il souhaite pouvoir s'impliquer à son tour pour aider les itinérants un jour.
2019-12-11 11:16 || Québec Québec

Un premier brunch de Noël pour Notre-Dame-de-la-rue

Claude Paradis et Arlen John Bonnar posent à côté de la statue 'Homeless Jesus' installée devant l'Église Unie St. James, à Montréal.
2019-12-10 11:57 || Québec Québec

Un 'Homeless Jesus' sensibilise à l'itinérance à Montréal

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, se tenait dans cet édifice du boulevard René-Lévesque du 29 novembre au 1er décembre.
2019-12-06 00:00 || Canada Canada

Rencontre cruciale de Développement et Paix: le flou persiste