Entrevue avec André Morency

Ancien propriétaire de bar, un prêtre aide les alcooliques et les toxicomanes

Le père André Morency, dans la chapelle de la Fraternité Saint-Alphonse, à Québec.
Le père André Morency, dans la chapelle de la Fraternité Saint-Alphonse, à Québec.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-03-23 22:29 || Québec Québec

Ancien propriétaire de bar, le père André Morency a fondé au début des années 1990 la Fraternité Saint-Alphonse, une maison d’accueil et d’hébergement à Québec qui offre une démarche de foi catholique pour des hommes et des femmes dont la vie a chaviré en raison de la dépendance à l’alcool, à la drogue ou au jeu.

Reprendre sa vie en main, il en connaît un chapitre là-dessus. Dans la vingtaine, il s’occupait d’un restaurant bar à Shawinigan-Sud, la ville où il a grandi. L’établissement était situé sur la terre familiale. Mais au début de la trentaine, dans la même année, il fut contraint de déclarer faillite et son projet de mariage tomba à l’eau.

«Ça a été un bout tough de ma vie...»

Dans son bureau à la Fraternité, les murs sont ornés de toiles et de photos hétéroclites. Les anges côtoient le pape, Marie veille sur les étagères où s’empilent des livres sur les dépendances. Régulièrement, un bénévole ou un résident passe le saluer, lui poser une question ou lui emprunter des clés. Assis dans un grand fauteuil, il parle aujourd’hui avec sérénité des années les plus sombres de sa vie.

«J’ai été trois mois à ne vouloir voir personne. Les stores baissés. L’orgueil... Un moment donné, je ne sais pas, je me suis levé un matin, il faisait beau soleil, j’ai ouvert ma toile dans la chambre. J’ai dit : ‘non, ma vie ne s’arrête pas là’».

►Lire la suite dans le numéro de mars 2018 de la revue Parabole.

 

du même auteur

Le mandat du recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, a pris fin le 7 octobre 2020. Son successeur sera connu ultérieurement.
2020-10-07 12:58 || Québec Québec

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap aura un nouveau recteur

Les autorités publiques québécoises ont entièrement raison de limiter le nombre de personnes à l’intérieur des lieux de culte, affirme la Dre Valérie Julie Brousseau.
2020-09-24 17:48 || Québec Québec

Lieux de culte: une médecin catholique donne raison au gouvernement

C’est surtout la littérature scientifique et les rassemblements complémentaires aux cérémonies religieuses qui auraient poussé le gouvernement à diminuer la limite de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte.
2020-09-22 15:50 || Québec Québec

Lieux de culte: le Dr Arruda évoque la science et la socialisation périphérique

articles récents

La mission Saint-Jean-de-Brébeuf de Manawan.
2020-10-02 14:39 || Québec Québec

La mort de Joyce Echaquan remue le milieu religieux

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper