Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook

La pandémie précipite la fermeture définitive d'une église en Estrie

Les portes de l'église Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook (vue ici dans les années 1950) demeureront fermées lorsque les autorités de la santé publique vont enfin autoriser la réouverture des lieux de culte au Québec.
Les portes de l'église Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook (vue ici dans les années 1950) demeureront fermées lorsque les autorités de la santé publique vont enfin autoriser la réouverture des lieux de culte au Québec.   (Carte postale, coll. privée)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-05-27 14:37 || Québec Québec

Les portes de l'église Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook demeureront fermées lorsque les autorités de la santé publique vont enfin autoriser la réouverture des lieux de culte au Québec.

C'est ce que viennent d'annoncer l'archidiocèse de Sherbrooke et la paroisse Saints-Apôtres, une unité paroissiale qui regroupe dorénavant trois églises à Coaticook, à Saint-Herménégilde et à Baldwin Mills.

«Nos difficultés financières n'ont pas débuté avec la COVID-19», indique Sonia Turgeon, l'animatrice de la paroisse Saints-Apôtres. «Les difficultés étaient déjà présentes.» Mais elle reconnaît volontiers que «la pandémie a précipité la fermeture de notre église».

Selon l'archidiocèse de Sherbrooke, la communauté de Saint-Jean-l’Évangéliste ne peut plus compter que sur des avoirs de 32 000 $, une somme «à peine suffisante pour couvrir les frais de la prochaine année reliés aux assurances, au chauffage et à l’électricité».

Un «capital financier en nette diminution», un «manque de relève pour assumer diverses tâches dans les comités» et une absence de revenus depuis la mi-mars ont donc contraint les autorités à prendre cette décision.

«Ce sera très pénible pour tous nos gens d'apprendre cette nouvelle», dit Sonia Turgeon. D'autant plus que la paroisse n'a pu les en informer de vive voix, lors de la messe dominicale ou d'une assemblée publique, des rassemblements interdits depuis la mi-mars. «On devra leur annoncer par courriel ou par les médias locaux», déplore-t-elle.

Ce sera un choc, puisque bien des paroissiens lui répètent avoir hâte à la réouverture de leur église. «La fenêtre de mon bureau donne sur le perron de l'église Saint-Edmond. Il n'est pas rare que je vois des gens s'y arrêter, faire leur signe de croix et y réciter une prière», confie l'animatrice paroissiale.

Les trois églises qui forment dorénavant la paroisse Saints-Apôtres auront «elles aussi des défis financiers à surmonter». Ce n'est pas une surprise, dit Sonia Turgeon, puisque c'est le cas de la plupart des églises du Québec. La pandémie obligera toutefois les paroisses à entreprendre, plus rapidement que prévu, des remaniements indispensables, croit-elle.

«Comme société et comme Église, on est rendu à un moment décisif. Si les gens veulent continuer à avoir un lieu de culte dans leur ville - pour eux-mêmes, pour leurs enfants et aussi pour leurs petit-enfants - il faudra qu'ils mettent la main dans leurs poches et l'épaule à la roue. Qu'ils s'engagent, financièrement et humainement, dans la vie de leur paroisse», dit Sonia Turgeon.

«On espère avoir la chance de vivre une dernière célébration dans notre église», ajoute l'animatrice paroissiale.

D'ici là, le conseil de gestion part à la recherche d’«une façon de valoriser l'endroit communautairement». On souhaite trouver un acquéreur «qui aura à cœur la communauté de Coaticook et qui voudra y tenir des rassemblements autres, mais toujours au service de notre communauté».

***

 

 

du même auteur

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été

La Sûreté du Québec a arrêté un total de huit membres des Clercs de Saint-Viateur entre le 23 et le 30 juin 2020.
2020-06-30 17:05 || Québec Québec

Nouvelles arrestations de Clercs de Saint-Viateur

Le syndicaliste Joseph Giguère, premier directeur général laïque du Centre St-Pierre de Montréal, est décédé le mardi 23 juin 2020.
2020-06-29 14:19 || Québec Québec

Décès de Joseph Giguère, figure majeure du catholicisme social

articles récents

Terrence Prendergast photographié à Beauport en août 2019.
2020-06-30 17:39 || Canada Canada

Un rare troisième pallium pour Mgr Prendergast

Des fidèles assistent à une célébration à Saint-Pierre de Rome le 14 juin 2020. Au Québec, les évêques reçoivent de nombreuses demandes pour accentuer les pressions sur le gouvernement pour rouvrir les églises.
2020-06-15 10:09 || Québec Québec

Un curé déplore la lenteur du gouvernement à ouvrir les églises

David Margaryan,  curé de la paroisse de la cathédrale arménienne Saint-Grégoire l’Illuminateur de Montréal.
2020-06-14 15:25 || Canada Canada

Directives pour la reprise progressive des services religieux