COVID-19

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même de 25.

Le ministre Christian Dubé a aussi annoncé qu'«au cours des prochaines heures», il pourrait faire des «annonces importantes» concernant «certains rassemblements religieux, en autant que les règles de protection sont suivies».

C'est ce qu'il a répondu jeudi matin en chambre à une question du député libéral Carlos J. Leitão. Pour quelles raisons «la Santé publique traite nos lieux de culte de nos villes et villages de la même façon qu'on traite les bars?», a demandé le député Leitão.

Le ministre Dubé reconnaît que les gens, en situation de difficultés, «ont besoin de recueillement».

Il a ensuite révélé que «des discussions intensives dans les derniers jours» avec des représentants des groupes religieux ont eu lieu. «Je pense que, les prochaines heures, nous pourrons faire des annonces qui vont être très importantes pour nos citoyens», a-t-il déclaré jeudi matin, durant la période de questions à l'Assemblée nationale.

Jeudi, lors du pointt de presse sur l'état de propagation du virus, ni le ministre Dubé ni le directeur national de la santé publique n'ont annoncé quelque ajustement que ce soit aux nouvelles normes sur les rassemblements dans les lieux de culte.

Rencontre prévue vendredi

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) a confirmé que des membres de la Table interreligieuse doivent tenir vendredi une rencontre avec le Dr Horacio Arruda, le directeur national de la santé publique. C’est la première fois depuis le début de la pandémie qu’ils auront l’occasion de s’asseoir avec lui.

Cette rencontre est d’abord une réponse à une demande faite il y a trois semaines, précise le secrétaire général de l’AECQ, Mgr Pierre Murray. Le but initial de la rencontre est de parler des éventuelles mesures de reconfinement.

«Nous sommes très heureux de la rencontre», reconnait Mgr Murray. Il ajoute que les leaders religieux auraient bien aimé être consultés avant l’annonce surprise du resserrement des limites de personnes pour les lieux de culte dimanche dernier, des mesures qu’il qualifie «d’approximatives».

«La collaboration des différentes communautés religieuses pour la mise en place et le respect des mesures de la santé publique est essentielle pour protéger les membres de ces communautés et éviter des éclosions», a expliqué jeudi soir Marie-Louise Harvey, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux.

«Nous maintenons le dialogue avec les représentants des différentes communautés religieuses pour valider et, au besoin, ajuster l’application des différentes mesures recommandées pour les lieux de culte», ajoute-t-elle.

- Avec la collaboration de Philippe Vaillancourt

***

 

 

du même auteur

Le 25e Radio-don de Radio VM, une activité qui devait se dérouler le dimanche 8 novembre, n'aura pas lieu. Le directeur général de la station catholique, Raynald Gagné, explique dans une note remise au personnel et aux animateurs de la station avoir pris cette décision «à contre-cœur».
2020-10-27 17:33 || Québec Québec

COVID-19: pas de Radio-don pour Radio VM

Un dominicain et un prêtre diocésain, hébergés au Séminaire de Saint-Hyacinthe, sont décédés ces derniers jours après avoir contracté la COVID-19.
2020-10-26 13:11 || Québec Québec

COVID-19: deux décès au Séminaire de Saint-Hyacinthe

Un organisme dont la Caritas canadienne Développement et Paix a suspendu le financement - le Mouvement des travailleurs sans-terre (MST) du Brésil - était l'un des conférenciers invités à la Rencontre mondiale des mouvements populaires, une initiative du Vatican, ce samedi 24 octobre 2020.
2020-10-26 08:20 || Vatican Vatican

Un groupe boudé par Développement et Paix invité par le Vatican

articles récents

Les deux pasteurs évangéliques à l'origine de la manifestation-concert gospel du dimanche 11 octobre 2020 au parc Jarry de Montréal viennent d'annuler cet événement auquel devaient participer des leaders du mouvement antimasque dont la comédienne Lucie Laurier et le militant Alexis Cossette-Trudel.
2020-10-02 09:19 || Québec Québec

Des pasteurs évangéliques annulent la manifestation du 11 octobre

Plus de 1000 catholiques ont participé à la manifestation «Libérez la messe» de l'archidiocèse de San Francisco le 20 septembre 2020.
2020-09-29 10:23 || Monde Monde

Lieux de culte: limites «draconiennes» à San Francisco

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge