11 mars

Cérémonies civique et religieuses organisées en mémoire des victimes de la COVID-19

  (Image fournie par le gouvernement du Québec)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-03-09 07:41 || Québec Québec

Bien qu'ils aient répété avoir été ignorés et même discriminés par les autorités gouvernementales depuis le début de la pandémie, les responsables des différentes Églises et religions du Québec vont participer en grand nombre, le jeudi 11 mars 2021, à la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID‑19, un événement annoncé par le premier ministre François Legault lui-même.

«La pandémie laissera assurément une cicatrice importante dans l’histoire moderne du Québec. Bien que le Québec ne soit pas le seul endroit à vivre avec un triste bilan, il est de notre devoir et de notre responsabilité, comme nation, d’honorer la mémoire des milliers de victimes qui ont succombé au virus», avait déclaré le premier ministre, le vendredi 19 février, alors qu’il mentionnait, pour la toute première fois, la tenue de cette journée commémorative.

Jeudi matin, une mise en berne du drapeau du Québec sera observée sur tous les édifices publics du gouvernement, des municipalités et des représentations du Québec à l’étranger. Puis, à 12 h, une cérémonie civique se tiendra sur le parvis de l’hôtel du Parlement. Enfin, à 13 h précises, tous les citoyens seront invités à observer une minute de silence.

► S'inscrire gratuitement à l'infolettre de Présence.

En annonçant l’organisation de cette journée commémorative nationale, François Legault a formellement invité les villes et les municipalités «à procéder à une cérémonie ou à prendre part, à leur façon, à cette journée». Mais plusieurs responsables d'églises, de mosquées, de synagogues et de temples ont depuis multiplié les communiqués afin de faire connaître les événements qu'ils comptent organiser localement le 11 mars 2021.

À Montréal, par exemple, l'archevêque Christian Lépine a demandé à chacune des paroisses catholiques de «mettre en place un élément mémorial sur le parvis» afin que les citoyens puissent venir s’y recueillir et «y déposer une fleur, un lampion, une carte ou un objet». À 17 h, Mgr Lépine présidera une messe commémorative à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Cette messe sera diffusée sur la chaîne YouTube de l'archidiocèse, la cathédrale montréalaise étant située en zone rouge.

Dans l'archidiocèse de Québec, «nos paroisses vont répondre massivement à l’appel de faire sonner leurs cloches à 13 h 02», a indiqué Valérie Roberge-Dion, l'attachée de presse du cardinal Lacroix.

Cette volée de cloches, à la toute fin de la cérémonie civique tenue au Parlement, est aussi suggérée à toutes les paroisses du Québec, qu'elles soient catholiques, anglicanes ou protestantes.

À la paroisse Notre-Dame-de-Québec, on créera un mémorial à la porte de chacune des trois églises qui en font partie. De plus, une messe sera célébrée à 12 h 15 dans la cathédrale et sera suivie d'une procession au mémorial pour y déposer fleurs et lampions.

À Sainte-Anne-de-Beaupré, une croix blanche sera installée sur le perron de la basilique. L'inscription «En mémoire des victimes, COVID-19» sera apposée sur cette croix.

Le Conseil des rabbins de Montréal a invité les synagogues à souligner la journée en allumant une bougie et à incorporer des prières spéciales le jour même. «Nous sommes confiants qu’il aura une participation importante.»

Le 11 mars, le Forum interreligieux pour la paix ainsi que la Table interreligieuse de concertation du Québec vont organiser, en soirée, une commémoration interreligieuse.

«Cette soirée de prières veut exprimer la solidarité des croyants avec les nombreuses familles qui ont perdu une personne proche sans pouvoir l’accompagner adéquatement dans ses derniers instants et en vivre le deuil dans des conditions "normales"», a indiqué Denitsa Tsvetkova, du Centre canadien d’œcuménisme.

«Chaque victime de la pandémie au Québec est une personne concrète avec son identité et son histoire propre. Ensemble, ces victimes représentent la société québécoise dans sa diversité d’origines, de cultures et de  croyances. Nous souhaitons leur rendre hommage en reconnaissant et en honorant leur contribution à la construction d’un vivre ensemble harmonieux», a-t-elle ajouté.

Plusieurs leaders religieux participeront à cette cérémonie interreligieuse. Mentionnons la présence de Mgr Christian Rodembourg, président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, de Mgr Mary Irwin-Gibson, évêque anglicane de Montréal, du rabbin Reuben Poupko, de la synagogue Beth Israel Beth Aaron, et de l'imam Misaad Baltaji, de la mosquée Al-Ansar de Laval.

En date du 8 mars 2021, 10 481 Québécois et Québécoises ont succombé à la COVID-19 depuis près d’un an. 92 % de ces victimes étaient âgées de 70 ans et plus, selon les données mises à jour par l’Institut national de santé publique du Québec.

***

 

 

du même auteur

Photo d'une manifestation contre le projet de loi 21 en juin 2019 à Montréal. Malgré les espoirs de nombreux groupes de défense des droits humains, le juge Marc-André Blanchard n'a pas invalidé la Loi sur la laïcité du Québec dans son jugement dévoilé le 20 avril 2021.
2021-04-20 16:55 || Québec Québec

La Cour supérieure du Québec n'invalide pas la Loi sur la laïcité de l'État

En septembre 2019, un évêque latino-américain a déclaré à la Conférence des évêques catholiques du Canada qu'il existerait un «passage interne» entre un organisme local soutenu par l'ONG Développement et Paix et une clinique de santé reproductive.
2021-04-19 09:03 || Canada Canada

L'absurde affaire du tunnel entre un partenaire et une clinique d'avortement

Pour la première fois en trois ans, un dirigeant de Développement et Paix (DP) accorde une entrevue substantielle sur la revue des partenaires de l'organisme. Il confirme notamment qu'un partenaire de Birmanie a été réhabilité, dans un contexte où le pays connait des violences après un coup d'État.
2021-04-18 16:29 || Canada Canada

Le directeur général adjoint de Développement et Paix s'explique

articles récents

Pour la première fois en trois ans, un dirigeant de Développement et Paix (DP) accorde une entrevue substantielle sur la revue des partenaires de l'organisme. Il confirme notamment qu'un partenaire de Birmanie a été réhabilité, dans un contexte où le pays connait des violences après un coup d'État.
2021-04-18 16:29 || Canada Canada

Le directeur général adjoint de Développement et Paix s'explique

La rabbin Sherril Gilbert à l'Église Unie de Montréal-Ouest lors de la 42e Commémoration chrétienne de la Shoah.
2021-04-13 12:45 || Québec Québec

42e Commémoration chrétienne de la Shoah

Pour une deuxième année consécutive, la célébration de Yom HaShoah, le Jour commémoratif de l'Holocauste, s'est déroulée en ligne le mercredi 7 avril 2021.
2021-04-07 20:21 || Québec Québec

La mémoire des victimes de la Shoah rappelée en ligne