Doyenne de la marche Du pain et des roses

Décès de la religieuse Christiane Sibillotte

Christiane Sibillotte (1916-2017). Cette photo fut prise lors de son 100e anniversaire.
Christiane Sibillotte (1916-2017). Cette photo fut prise lors de son 100e anniversaire.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-12-28 08:18 || Québec Québec

«À cette grande marcheuse qui ne cessera jamais de nous inspirer.»

Ces mots ont été gravés sur la médaille de l'Assemblée nationale qu'a reçue Christiane Sibillotte lors de son 100e anniversaire. Ils rappelaient qu'en 1995 la religieuse pharmacienne, alors âgée de 79 ans, avait tenu à participer à la marche des femmes contre la pauvreté, la marche Du pain et des roses, un périple de 200 kilomètres.

Ce 22 décembre à 15 h 08, la doyenne des marcheuses a terminé son parcours. «Jusqu'à son dernier souffle, elle fut résistante et énergique, comme elle l'a été toute sa vie», confient Gisèle Ampleman et Marie-Paule Lebel, ses consœurs auxiliatrices, dans la note acheminée au lendemain de son décès.

Née à Paris le 18 avril 1916, Christiane Sibillotte obtient un diplôme en pharmacie avant de faire son entrée au noviciat des Sœurs auxiliatrices en 1939. En 1949, on l’envoie au Québec afin d’y établir une résidence permanente pour sa congrégation. De 1973 à 1995, elle est pharmacienne à la Pharmacie populaire de Pointe-Saint-Charles, un des quartiers les plus défavorisés de Montréal. Dans les années 1980, elle participe aux côtés du syndicaliste Marcel Pepin à l’aventure du Mouvement socialiste du Québec. Elle devient membre de l’exécutif de ce parti socialiste et indépendantiste. En 1995, elle est porte-parole du Regroupement des religieux et des religieuses pour le OUI lors du second référendum sur la souveraineté du Québec.

Ses funérailles auront lieu à 15 h le samedi 6 janvier à l’église de la Communauté chrétienne Saint-Albert-le-Grand (2715, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal).

 

du même auteur

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-09-24 16:42 || Québec Québec

Pas de messes à l'Oratoire Saint-Joseph cette fin de semaine

articles récents

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire