Sœurs Salésiennes de Saint Jean Bosco

Inauguration d’un pôle pour la paix dans le quartier Mercier-Est

  • Un groupe de Salésiennes près du nouveau pôle de paix, le 24 septembre 2016. Sur le pôle, il est écrit en italien «que la paix règne sur la terre».
  • Soeur Éthel Rousselle.
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2016-10-05 09:55 || Québec Québec

C’est dans une atmosphère recueillie qu’une cinquantaine de personnes ont participé le samedi 24 septembre à la mise en terre d’un pôle pour la paix sur le terrain des Filles de Marie Auxiliatrice, plus communément appelées Salésiennes de Saint Jean Bosco, dans le quartier Mercier-Est à Montréal.

«Puisse la paix régner dans le monde.» Cette prière, inscrite en quatre langues sur le pôle de la paix, a été scandée à plusieurs reprises par la petite foule massée devant le minuscule parterre des sœurs salésiennes.

Montréal compte trois autres pôles, dont un dans le Jardin de la paix inauguré au Collège Dawson après qu’un tireur ait ouvert le feu sur les étudiants et les membres du personnel en 2006.

Par la mise en terre d’un pôle de la paix, les sœurs de la communauté fondée par saint Jean Bosco veulent promouvoir la paix dans le quartier. «Nous avons un Centre de la petite enfance dans lequel nous retrouvons des enfants dont les parents proviennent de plusieurs pays. Ils sont en quête de paix. Surtout, ceux qui viennent de pays arabes. En raison du conflit en Syrie et des attentats, ils sont parfois étiquetés. Nous sommes sensibles à leur vécu», a affirmé sœur Ethel Rousselle, membre de la communauté.

Les Salésiennes de Saint Jean Bosco espèrent que le pôle de la paix sera un signe pour les passants. «Nous considérons que notre communauté est une oasis de paix pour le quartier. C’est un lieu d’amour», a expliqué sœur Rousselle. 

Cette initiative est née en 1976 grâce à Masahisa Goi, mort en 1983. Il est le fondateur d’une nouvelle religion japonaise, la Byakko Shinko Kai. C’est lors d’une méditation que Masahisa Goi s’est senti appelé à répandre la prière «Puisse la paix régner dans le monde.» C’est à partir du début des années 80 que les premiers pôles de la paix ont fait leur apparition à l’extérieur du Japon. Cependant, les cérémonies religieuses, à l’image de celle animée par les Salésiennes de Saint Jean Bosco, sont nées en 1986. Aujourd’hui, c’est la World Peace Prayer Society, émanation de la Byakko Shinko Kai, qui est responsable de cette initiative internationale.   

 

du même auteur

Lorraine Derocher, une spécialiste de la protection de l’enfance dans les milieux sectaires, craint que le développement physique et psychologique des mineurs soit compromis au sein de certains mouvements isolés qui prédisent l’apocalypse.
2020-04-23 15:18 || Québec Québec

Une sociologue s’inquiète pour les enfants membres de mouvements apocalyptiques

La mission des intervenants en soins spirituels prend une importance accrue en ce temps de pandémie.
2020-04-14 18:57 || Québec Québec

Les intervenants en soins spirituels, rouage délicat pendant la pandémie

Des pèlerins prient au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. «Nous n’avons pas de base financière nous permettant de vivre cette situation encore très longtemps», confie le recteur Pierre-Olivier Tremblay au sujet des mesures pour endiguer la pandémie.
2020-04-02 10:58 || Québec Québec

Frappée de plein fouet, l’industrie du tourisme religieux garde espoir

articles récents

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national

Le FC Cologne, le club de soccer de première division de la ville, aide l'archevêché catholique local à mettre en place un système de billetterie pour les services religieux où le nombre de places est limité en raison de la COVID-19.
2020-05-05 11:21 || Monde Monde

Le FC Cologne met son système de billetterie au service de l'archidiocèse