Attentat de Québec

Juifs, chrétiens et musulmans se réunissent pour contrer l’islamophobie

Mourad Bendjennet, administrateur du Centre islamique Al-Jazira et membre fondateur du Comité pour l’unité, a souligné avec force «que ce qui est arrivé [dimanche] soir ne représente ni le Québec, ni le Canada.
Mourad Bendjennet, administrateur du Centre islamique Al-Jazira et membre fondateur du Comité pour l’unité, a souligné avec force «que ce qui est arrivé [dimanche] soir ne représente ni le Québec, ni le Canada.   (Présence/Yves Casgrain)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2017-02-01 17:01 || Québec Québec

Malgré le froid, une cinquantaine de personnes ont participé à une vigile sur la Place de l’Unité située à L’Île-des-Sœurs lundi soir.

La vigile, initiée par le Collectif pour l’unité composé de représentants des communautés juive, catholique et musulmane, a débuté par une volée de cloches. Une minute de silence en mémoire des victimes de l’attentat perpétré dimanche contre le Centre culturel islamique de Québec a précédé les discours.

Parmi les orateurs, Mourad Bendjennet, administrateur du Centre islamique Al-Jazira et membre fondateur du Comité pour l’unité, a souligné avec force «que ce qui est arrivé [dimanche] soir ne représente ni le Québec, ni le Canada. Nous sommes tous pour l’ouverture et la paix. Restons unis! Restons solidaires! Aimons-nous les uns les autres! C’est avec l’amour et la compassion que nous pouvons vivre ensemble.»

Le maire de l’arrondissement de Verdun, Jean-François Parenteau, a également pris la parole. Chaudement applaudi par les participants, il a évoqué le rire des enfants qui jouaient avant la cérémonie. «Lorsque nous retournerons à la maison, j’espère que nous allons retrouver cet esprit enfantin, cette innocence que nous avons lors de l’enfance. Les enfants ont compris! Ils nous donnent des leçons. Ils jouent ensemble. Ils ne voient pas de couleurs, de races, de religions.»

Les trois lieux de culte qui jouxtent la Place de l’Unité étaient tous ouverts pour l’occasion. La synagogue, l’église et le centre islamique ont accueilli ceux et celles qui voulaient se réchauffer le corps…et l’âme.

 

du même auteur

Lorraine Derocher, une spécialiste de la protection de l’enfance dans les milieux sectaires, craint que le développement physique et psychologique des mineurs soit compromis au sein de certains mouvements isolés qui prédisent l’apocalypse.
2020-04-23 15:18 || Québec Québec

Une sociologue s’inquiète pour les enfants membres de mouvements apocalyptiques

La mission des intervenants en soins spirituels prend une importance accrue en ce temps de pandémie.
2020-04-14 18:57 || Québec Québec

Les intervenants en soins spirituels, rouage délicat pendant la pandémie

Des pèlerins prient au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. «Nous n’avons pas de base financière nous permettant de vivre cette situation encore très longtemps», confie le recteur Pierre-Olivier Tremblay au sujet des mesures pour endiguer la pandémie.
2020-04-02 10:58 || Québec Québec

Frappée de plein fouet, l’industrie du tourisme religieux garde espoir

articles récents

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national

Le FC Cologne, le club de soccer de première division de la ville, aide l'archevêché catholique local à mettre en place un système de billetterie pour les services religieux où le nombre de places est limité en raison de la COVID-19.
2020-05-05 11:21 || Monde Monde

Le FC Cologne met son système de billetterie au service de l'archidiocèse