Crise migratoire

L'Église de Toronto veut accueillir 100 familles réfugiées en 100 jours

Des centaines de migrants attendant un train, en Macédoine, le 7 septembre 2015.
Des centaines de migrants attendant un train, en Macédoine, le 7 septembre 2015.   (CNS photo/Stoyan Nenov, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-09-09 21:22 || Canada Canada

L’archidiocèse de Toronto lance un ambitieux plan d’aide en appui aux migrants. Son Projet Espoir lancé le 8 septembre vise à récolter 3 millions $ et à accueillir 100 familles réfugiées en 100 jours.

Les autorités catholiques de Toronto ont indiqué vouloir accueillir ces familles « le plus tôt possible ».

« Au cours des derniers jours, des images et des histoires frappantes de réfugiés en danger ont réveillé le monde », indique l’archidiocèse.

En réponse à cette crise humanitaire mondiale, le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto dévoile la mise en place d’un plan spécial pour venir en aide aux réfugiés.

« La campagne de 100 jours à un objectif de 3 millions $ et vise à établir 100 familles réfugiés dans le Grand Toronto dès que possible », annonce-t-il.

Cet effort demandera également 100 comités bénévoles pour aider les réfugiés à s’établir au Canada. L’archidiocèse précise qu’une priorité sera accordée aux réfugiés fuyant les violences et à ceux qui sont en proie à la misère. Il évoque plus particulièrement ceux en provenance de Syrie et d’Irak.

L’archidiocèse de Toronto a l’intention d’accueillir ces réfugiés peu importe leur appartenance religieuse.

Le cardinal Collins souhaite que cette initiative, qui survient à quelques mois du début officiel de l’Année de la miséricorde décrétée par le pape François, soit l’élément déclencheur d’une culture « d’attention, d’amour et de miséricorde » sur le territoire de l’archidiocèse.

« Accueillir l’étranger, habiller les démunis et nourrir les pauvres est au cœur de notre foi. Concrétisons ces paroles par nos actions », dit-il.

L’archidiocèse catholique de Toronto n’en est pas à sa première expérience en matière de réfugiés. Il a créé en 2009 l’Office pour les réfugiés afin de faciliter leur accueil sur son territoire. Il a ainsi déjà accueilli 2519 réfugiés, parrainés par 160 églises catholiques de Toronto, selon des données dévoilées cette semaine.

Aux yeux de Martin Mark, directeur de cet office, la crise actuelle requiert une attention « immédiate ».

« Notre priorité est d’enrôler le plus de gens possible » pour soutenir le Projet Espoir.

L’archidiocèse soutient que même si l’objectif est de 100 jours, le projet restera actif tant et aussi longtemps que les 100 familles ne seront pas établies dans la grande région de Toronto.

 

du même auteur

Détail d'une église de Turin, en Italie. Les évêques italiens ont approuvé cette semaine une nouvelle traduction de la prière du Notre Père.
2018-11-16 15:12 || Monde Monde

Nouvelle traduction du Notre Père approuvée en Italie

Détail du dépliant promotionnel pour la 16e édition de Noël en Lumière qui se tiendra du 21 décembre au 6 janvier au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2018-11-13 17:35 || Québec Québec

Un Noël en Lumière pensé pour les familles

Kristallnacht à Berlin en 1938, où les nazis s'en étaient pris à des commerces, écoles et maison juives. C'est pour fuir de telles violences que les juifs du MS Saint Louis espéraient entrer au Canada en 1939.
2018-11-09 17:00 || Canada Canada

Excuses officielles du Canada aux juifs du MS Saint Louis

articles récents

Dans une lettre aux responsables régionaux de Développement et Paix, le directeur général indique que l'organisme suspend le financement de 52 partenaires qui ne suivraient pas suffisamment les positions morales de l'Église.
2018-11-19 13:29 || Canada Canada

Développement et Paix suspend le financement du quart de ses partenaires

Les Cloches de la paix sonneront 100 fois le 11 novembre. Ce geste de solidarité auquel prendront part plusieurs églises survient alors que plusieurs voix appellent l'Église catholique à remettre en question son ancienne théorie de la «guerre juste».
2018-11-08 15:15 || Canada Canada

En Estrie, les cloches des églises sonneront 100 fois pour le jour du Souvenir

Le cantor Gideon Zelermyer, de la congrégation Shaar Hashomayim, et le rabbin Reuben Poupko, de la synagogue  Beth Israel Beth Aaron, entonnent les hymnes nationaux lors d'une vigile pour les victimes de l'attentat de Pittsburgh.
2018-10-31 16:51 || Québec Québec

Vigile de solidarité à Montréal pour les victimes de Pittsburgh