Postes Canada

L'émission du timbre pour Hanoukka reportée d'une semaine

Pour Postes Canada, il s'agit du quatrième timbre émis en 2017 qui souligne une fête religieuse.
Pour Postes Canada, il s'agit du quatrième timbre émis en 2017 qui souligne une fête religieuse.   (Courtoisie Postes Canada)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-11-15 12:11 || Canada Canada

Inutile de se précipiter au bureau de poste afin d'obtenir le timbre que le Canada consacre à la fête juive de Hanoukka. Au comptoir, on répondra que l'émission du carnet de dix timbres a été reportée de six jours.

Le timbre de la fête juive des Lumières montrant une menorah - un chandelier - surmontée d'une étoile de David, sera disponible le lundi 20 novembre.

Pas moins de 300 000 carnets, comprenant chacun dix timbres, devaient être mis en vente dès le mardi 14 novembre mais leur émission «a été retardée d'une semaine afin de régler un problème graphique lié au carnet», a brièvement expliqué Postes Canada.

«Ce timbre est important et nous regrettons ce retard», ont ajouté les autorités postales canadiennes.

Fêtes religieuses à l'honneur

Pour Postes Canada, il s'agit du quatrième timbre émis en 2017 qui souligne une fête religieuse.

Le 23 mai, le tout premier timbre canadien consacré à l'islam était dévoilé à Montréal. La vignette postale soulignait à la fois l’Aïd al-Fitr, la fin du jeûne du ramadan, et l’Aïd al-Adha, la fête du sacrifice.

Quatre mois plus tard, Postes Canada, cette fois en lien avec les autorités postales de l'Inde, proposait des timbres sur Diwali, la fête des Lumières célébrée par les hindous.

La fête chrétienne de Noël est représentée sur des timbres canadiens depuis plus de cinquante ans. Ces dernières années, Postes Canada a pris l'habitude d'émettre des timbres festifs (des cadeaux, des pères Noël, des sapins) ainsi qu'une vignette à motif religieux.

Le 3 novembre, un ours polaire, un cardinal et un renne ont fait leur apparition sur les trois timbres de Noël de 2017. Un quatrième montre L'adoration des bergers, une œuvre du peintre italien Tommaso di Stefano Lunetti, exposée au Musée des beaux-arts de l'Ontario.

Ces timbres de Noël, profanes ou religieux, sont actuellement en vente dans tous les bureaux de poste du Canada.

 

du même auteur

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-09-24 16:42 || Québec Québec

Pas de messes à l'Oratoire Saint-Joseph cette fin de semaine

articles récents

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire