Récemment lancée sur le Web

L'encyclopédie virtuelle du christianisme social québécois

Le site Mémoire du christianisme social au Québec, lancé la semaine dernière, entend «documenter les traces historiques du christianisme social dans les mobilisations des dernières décennies» en proposant une série de fiches thématiques.
Le site Mémoire du christianisme social au Québec, lancé la semaine dernière, entend «documenter les traces historiques du christianisme social dans les mobilisations des dernières décennies» en proposant une série de fiches thématiques.   (Capture d'écran)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-12-15 15:54 || Québec Québec

Qu'ont en commun l'ursuline et écologiste Estelle Lacousière, le syndicaliste Michel Chartrand, le missionnaire laïque Raoul Léger, assassiné au Guatemala en 1981, et la journaliste et essayiste Hélène Pelletier-Baillargeon? Ce sont tous des croyants et des croyantes dont l'engagement public a marqué la société au cours des 80 dernières années. Ces quatre témoins sont aussi mentionnés, aux côtés de plusieurs dizaines d'autres, dans une encyclopédie virtuelle du christianisme social québécois que vient de lancer le Centre justice et foi.

Cet ouvrage de référence en ligne, appelé Mémoire du christianisme social au Québec, entend «documenter les traces historiques du christianisme social dans les mobilisations des dernières décennies» en proposant une série de fiches thématiques qui montrent quels milieux les chrétiens de gauche, les intellectuels et les militants ou militantes des mouvements d'Action catholique ont investis.

En consultant ces fiches écrites par des historiens, on apprend qu'un bon nombre de luttes ouvrières ont longtemps été menées, au Québec, par des gens qui n'hésitaient pas à s'afficher comme croyants. On découvre que plusieurs religieux et religieuses ont été des pionniers de la «prise de conscience écologiste» que l'on connaît aujourd'hui. Les auteurs montrent aussi que plusieurs «féministes québécoises ont fait leurs premières classes dans les mouvements d’Action catholique, où s’élabore une vision plus revendicatrice de la foi chrétienne» et que la préoccupation pour les questions internationales a longtemps été portée par les membres des congrégations religieuses missionnaires, bons premiers dans le siècle à faire découvrir le quotidien, difficile sinon violent, qu'affrontent les populations d'Afrique et d'Amérique latine.

L'historien Frédéric Barriault, rédacteur en chef de cet outil de référence, souhaite créer plusieurs autres fiches thématiques. Les idées de sujets ne manquent pas. Voilà plus de cent ans que des chrétiens - et pas seulement des catholiques - accompagnent les personnes itinérantes, les filles-mères, les peuples autochtones. Bien des militants et des militantes ont aussi laissé leur marque en politique. Il est temps que l'on fasse mémoire de leurs noms et de leurs engagements.

Un élément réjouit l'historien. C'est qu'au moment où «chrétiens sociaux se questionnent sur l’avenir de leur mouvance» et de leur présence au cœur d'enjeux de société, les universitaires «n’ont jamais été aussi nombreux à s’y intéresser dans leurs recherches et publications». D'où les inévitables et combien intéressants liens entre les fiches thématiques proposées et des articles ou des livres rédigés par des chercheurs.

Le projet de Mémoire du christianisme social au Québec, mené par le Centre justice et foi, prend aussi «acte du vieillissement des acteurs de cette mouvance et des défis qui pèsent sur sa pérennité et son renouvellement, en contexte de sortie de chrétienté».

Heureusement que ce centre de réflexion liés aux jésuites, qui publie dorénavant la revue Relations, s'est vu confier ces dernières années les archives de quatre groupes aujourd'hui disparus. Les documents qu'ont produits L'Entraide missionnaire, le mouvement et magazine Sentiers de foi, le Réseau des Forums André-Naud ainsi que les Journées sociales du Québec revivent dans les pages de cette encyclopédie virtuelle et sont dorénavant protégés de l'oubli.

On souhaite que l'équipe puisse aussi récupérer les archives de l'École sociale populaire ainsi que celles du Réseau des politisés chrétiens, les publications des Fils de la charité, une congrégation religieuse de prêtres-ouvriers, ainsi que les outils de formation développés par le Centre de pastorale en milieu ouvrier et par les différents mouvements d'Action catholique qui ont notamment été à l'origine - qui donc s'en souvient? - de coopératives de toutes sortes.  

Aux fiches thématiques, on veut aussi joindre des pages de présentation des figures incontournables du christianisme social. On n'en propose qu'une actuellement, celle du prêtre-ouvrier Raymond Lavoie. C'est trop peu, aux dires même du responsable de ce site Web historique.

On conviendra qu’il y a urgence de mémoire puisque plusieurs témoins avancent en âge. D’autres encore sont décédés ces dernières années ou même ces dernières semaines. C’est le cas du trinitaire Sylvio Michaud, du capucin Pierre Viau, de la religieuse pharmacienne Christiane Sibillotte, du missionnaire Jean Ménard et de la théologienne féministe Élisabeth Jeannine Lacelle. Ils méritent quelques lignes, et pourquoi pas plusieurs paragraphes, dans cette encyclopédie virtuelle du christianisme social québécois.

***

 

 

du même auteur

En septembre 2019, un évêque latino-américain a déclaré à la Conférence des évêques catholiques du Canada qu'il existerait un «passage interne» entre un organisme local soutenu par l'ONG Développement et Paix et une clinique de santé reproductive.
2021-04-19 09:03 || Canada Canada

L'absurde affaire du tunnel entre un partenaire et une clinique d'avortement

Dans son rapport annuel qui détaille les nombreuses violations des droits humains dans le monde, Amnistie internationale évoque la loi québécoise sur la laïcité qui interdit des signes religieux dans certains contextes.
2021-04-15 16:39 || Monde Monde

Amnistie internationale critique la Loi sur la laïcité de l'État

Le vicaire général du diocèse de Saint-Jean-Longueuil connaît quelques-uns des sept religieux qui ont été enlevés le dimanche 11 avril à la Croix-des-Bouquets, en périphérie de Port-au-Prince, alors qu’ils se rendaient à l’installation du nouveau curé de la paroisse de Galette-Chambon dans la commun
2021-04-15 11:29 || Monde Monde

«C'est tous les jours que l'on kidnappe des gens en Haïti»

articles récents

La rabbin Sherril Gilbert à l'Église Unie de Montréal-Ouest lors de la 42e Commémoration chrétienne de la Shoah.
2021-04-13 12:45 || Québec Québec

42e Commémoration chrétienne de la Shoah

Pour une deuxième année consécutive, la célébration de Yom HaShoah, le Jour commémoratif de l'Holocauste, s'est déroulée en ligne le mercredi 7 avril 2021.
2021-04-07 20:21 || Québec Québec

La mémoire des victimes de la Shoah rappelée en ligne

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique.
2021-04-03 10:59 || Canada Canada

L'affaire des partenaires de Développement et Paix en 12 articles essentiels