À la cathédrale Christ Church de Montréal

L'évêque anglicane présidera la Messe de la fierté gaie

L'évêque anglicane de Montréal, Mary Irwin-Gibson, présidera la deuxième édition de cette célébration axée sur la fierté gaie le 13 août.
L'évêque anglicane de Montréal, Mary Irwin-Gibson, présidera la deuxième édition de cette célébration axée sur la fierté gaie le 13 août.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-08-01 15:25 || Québec Québec

C'est l'évêque anglicane de Montréal, Mgr Mary Irwin-Gibson, qui présidera cette année la Messe de la fierté. Cette célébration religieuse se tiendra, pour une deuxième année consécutive, à la cathédrale Christ Church de Montréal, le dimanche 13 août, dès les premiers jours de ce qu'on appelait autrefois la Semaine de la fierté gaie.

«C'est très important d'affirmer ce message que l'Église croit dans la diversité et qu'elle est ouverte à toutes les personnes, qu'elles soient hétéros, homosexuelles ou transgenres. Il y a une ouverture de notre part», dit le révérend Jean-Jacques Goulet, prêtre assistant à la cathédrale Christ Church.

Cette ouverture n'a pas toujours existé, reconnaît ce prêtre récemment ordonné dans l'Église anglicane du Canada. Dans sa paroisse, on lui a confié la responsabilité, entre autres, de la pastorale auprès de la communauté LGBTQ. «Cette communauté s'est souvent sentie exclue de l'Église», dit-il.

«On aime la personne mais on n'aime pas ce que la personne fait», a-t-il souvent entendu dans les cercles religieux où il a œuvré. «Nous, on accepte la personne, point final.»

Il se dit très heureux que son évêque, Mgr Irwin-Gibson, préside cette messe. «Cela démontre que ce n'est pas que l'initiative d'une petite équipe à la cathédrale. L'évêque appuie cette ouverture.»

Tous sont les bienvenus à cette Messe de la fierté, insiste le révérend Goulet, notant toutefois qu'une invitation a été acheminée aux paroisses du diocèse anglican de Montréal et non pas à l'ensemble des Églises présentes à Montréal. «C'est délicat», concède-t-il. Après une pause, il ajoute: «Ce n'est pas parce qu'on n'est pas ouverts. Mais c'est délicat.»

La Messe de la fierté du dimanche 13 août ne fait pas partie de la programmation officielle de ces onze jours d'activités planifiés par l'organisme Fierté Montréal. Toutefois, le mercredi 16 août, un atelier sur la «lutte internationale contre l'homophobie et la transphobie à caractère confessionnel» se tiendra à Montréal. La modératrice de l'Église unie du Canada, la pasteure Jordan Cantwell, et le révérend Brent Hawkes, de l'Église communautaire métropolitaine de Toronto, prendront la parole.

 

du même auteur

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

C'est la basilique Notre-Dame à Montréal qui obtient le plus grand montant pour la période 2019-2020 : 1 M$ pour la restauration de sa maçonnerie.
2019-08-14 05:21 || Québec Québec

Patrimoine religieux: l'identité des projets subventionnés dévoilée

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?

articles récents

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Des catholiques portent une statue le 1er avril 2019, jour de Pâques, à Tegucigalpa, la capitale hondurienne.
2019-07-30 13:51 || Canada Canada

Appui inconditionnel des jésuites canadiens au Padre Melo

Radio Progreso du Honduras n'est pas le seul partenaire de Développement et Paix à avoir reçu cet été une demande de clarification en provenance du secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).
2019-07-30 11:00 || Canada Canada

Un groupe craint des représailles de la conférence épiscopale s'il parle