Éthique et religions dans Le Devoir

La dernière chronique de Jean-Claude Leclerc

  (Détail d'une capture d'écran du journal Le Devoir)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-09-22 11:00 || Québec Québec

Le chroniqueur Jean-Claude Leclerc a signé lundi son dernier texte dans la page Éthique et religions du quotidien Le Devoir.

Ce n'est qu'à la fin de son billet hebdomadaire, fidèlement publié chaque lundi depuis 16 ans, qu'il annonce son départ du quotidien où il a longtemps été chroniqueur municipal puis éditorialiste (de 1967 à 1990).

«Le moment est cependant venu d’un renouvellement des équipes, ainsi que Le Devoir a entrepris de le faire. La prochaine génération de journalistes s’avère prometteuse. Il faut faire place à cette relève», écrit-il.

Sa phrase finale s'avère plus précise. «À tous votre chroniqueur souhaite bon courage. Il ne saurait partir toutefois sans s’excuser des peines qu’il a pu causer, ni remercier de leur attention les lecteurs qui l’ont suivi depuis l’an 2000.»

Ce sont donc quelque 800 textes sur des questions éthiques et religieuses que Jean-Claude Leclerc aura rédigés pour cette page, la seule chronique dite religion encore publiée dans un quotidien du Québec. Pas moins de 685 billets, tous ceux rédigés depuis le lundi 6 mai 2002, sont toujours accessibles dans le site Web du quotidien sous le nom du chroniqueur.

En entrevue, Jean-Claude Leclerc hésite à nommer quelle chronique aura été la plus marquante. Puis, il avance sa toute première. «Je l'ai beaucoup travaillée celle-là. Et elle n'est pas passée inaperçue. Même que le Reader's Digest l'a résumée!»

Le sujet de sa première chronique? «Relisez mon texte de lundi, tout est là», lance, amusé, le chroniqueur. Les premiers mots de son billet rappellent en effet un singulier mariage tenu dans une petite église de Sorel en l'an 2000.

«Quel contraste entre l’indignation d’alors et la résignation d’aujourd’hui. En l’an 2000, un mariage dans une église pleine de motards avait choqué le Québec. En 2016, des Hells sont sortis triomphants d’un palais de justice. Cette déconfiture judiciaire, la pire du siècle, laisse une industrie du crime récupérer ses fonds et ses "affaires"», note-t-il.

«Est-ce là un revers isolé, une faille réparable? Ou le résultat d’une décomposition sociale, sinon morale, qui touche de plus en plus d’institutions?», demande ensuite le chroniqueur dans son dernier billet.

Son billet initial indique déjà la direction que prendra ses futurs textes. «Je vais montrer et analyser les liens entre religions et éthique. Je vais soulever des questions. Et je me suis dit que ma chronique serait éducative, plutôt que polémique», se rappelle Jean-Claude Leclerc.

Débutée au milieu des années 1990, la page Éthique et religions du Devoir a connu trois rédacteurs avant que le journaliste Leclerc, alors devenu pigiste, en soit le chroniqueur attitré. L'universitaire Solange Lefebvre et les journalistes Stéphane Baillargeon et Jean Pichette y ont signé les premiers textes.

 

du même auteur

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts en zone rouge. Églises, synagogues et mosquées pourront accueillir un maximum de 25 personnes à la fois et devront tenir un registre des participants, a déclaré le premier ministre du Québec lundi.
2020-09-28 19:09 || Québec Québec

Lieux de culte ouverts même en zone rouge

Le ministre de la Santé et des Services sociaux se dit «très sensible aux arguments» qu'il a entendus depuis qu'il a édicté, dimanche, que le nombre de personnes que peuvent dorénavant accueillir les lieux de culte du Québec étaient de 50 et même 25.
2020-09-24 18:13 || Québec Québec

Lieux de culte: le gouvernement prend note de la grogne

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-09-24 16:42 || Québec Québec

Pas de messes à l'Oratoire Saint-Joseph cette fin de semaine

articles récents

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire