Massacre d'Orlando

La modératrice de l’Église Unie solidaire des LGTBQ et des musulmans

Ces gens émus participaient à une vigile au Pulse le 13 juin. La veille, Omar Mateen y a tué 49 personnes.
Ces gens émus participaient à une vigile au Pulse le 13 juin. La veille, Omar Mateen y a tué 49 personnes.   (CNS photo/Jim Young, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-06-15 19:38 || Canada Canada

La modératrice de l’Église Unie du Canada a réagi avec «horreur» devant le massacre de la boîte de nuit gaie Pulse, à Orlando. Elle-même homosexuelle, la pasteure Jordan Cantwell insiste toutefois pour relever des signes d’espoir à travers la douleur.

«Au moment même où je pleure pour les gens d’Orlando, je suis émue par tout l’amour manifesté et par le vibrant appel à la solidarité, tant à l’endroit de la communauté LGBTQ qu’à l’endroit de la communauté musulmane», a écrit la modératrice de l’Église Unie dans une lettre où elle ne fait jamais allusion à sa propre orentation sexuelle.

«En ce mois où les communautés LGBTQ célèbrent la fierté gaie et où nos voisins musulmans observent le Ramadan, puisse le Dieu que nous adorons, chacun à notre façon, être notre inspiration pour ériger des ponts d’espérance et d’amour plutôt que des murs de haine et de peur», a-t-elle lancé.

La semaine dernière, Jordan Cantwell a justement participé à un événement interreligieux en compagnie de la communauté musulmane montréalaise, alors qu’une délégation de l’Église Unie du Canada soulignait la rupture du jeûne avec des musulmans en pleine rue Sainte-Catherine.

«Aucun acte de violence ne peut nous dépouiller de notre humanité, surtout lorsque nous répondons à l’homophobie et à l’islamophobie par l’amour», a poursuivi la pasteure Cantwell dans sa lettre.

La quarantenaire est à la tête de la plus grande Église protestante canadienne depuis août 2015. Bien qu’elle ne soit officiellement que la deuxième personne ouvertement homosexuelle à occuper le poste de modérateur, son orientation sexuelle n’a pratiquement pas été soulevée lors du vote qui a mené à son élection.

L’Église Unie du Canada fait partie des Églises chrétiennes qui montrent une grande ouverture envers les personnes homosexuelles. Plusieurs de ses pasteurs sont homosexuels, et plusieurs communautés acceptent de célébrer des mariages gais.

Jordan Cantwell a eu une pensée pour les familles et les proches des victimes de la tuerie, ainsi que pour les premiers répondants qui ont vu l’horreur et ont risqué leur vie.

«Dans les jours qui viennent, puissent nos dirigeants civiques et politiques s’élever au-dessus des voix qui crient vengeance et qui jettent le blâme. Puissent-ils épouser la sagesse et la grâce de tous ces gens qui participent aux vigiles, dans des communautés proches et éloignées», a encore déclarée la pasteure, invitant la population à s’engager pour la solidarité et la paix.

 

du même auteur

«Le célibat a son sens, mais sans formation, qui va le vivre? demande Marie-Paul Ross, une religieuse sexologue.
2020-01-16 12:26 || Monde Monde

Célibat: «Finalement, on défend quoi?», demande une religieuse sexologue

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

Photo prise lors d'une vigile à Paris le 8 janvier 2015 après l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo.
2020-01-07 11:30 || Québec Québec || Aucun commentaire

Le religieux, marqueur incontournable de l'actualité des dernières années

articles récents

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde

Sonia Sarah Lipsyc, docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université de Montréal et rédactrice en chef de la revue La Voix Sépharade, veut faire connaître les résistances religieuses et spirituelles des juifs pendant la Shoah.
2019-12-19 15:11 || Québec Québec

La résistance spirituelle et religieuse durant la Shoah