Exclusion des femmes d'un chantier près d'une mosquée

La mosquée dément formellement les allégations

Le 12 décembre, un reportage diffusé par TVA affirmait qu'un entrepreneur en construction aurait subi des pressions et reçu des menaces pour que trois femmes qui travaillent sur le chantier qu'il dirige en soient exclues.
Le 12 décembre, un reportage diffusé par TVA affirmait qu'un entrepreneur en construction aurait subi des pressions et reçu des menaces pour que trois femmes qui travaillent sur le chantier qu'il dirige en soient exclues.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-12-13 14:03 || Québec Québec

Les dirigeants de la mosquée Ahl-ill Bait de Montréal nient avec force avoir demandé l'exclusion des femmes sur un chantier de construction érigé à proximité de leur lieu de culte.

Le 12 décembre, un reportage diffusé par TVA affirmait qu'un entrepreneur en construction aurait subi des pressions et reçu des menaces pour que trois femmes qui travaillent sur le chantier qu'il dirige en soient exclues, tout particulièrement les vendredis, alors que les musulmans pratiquants se rendent à leur mosquée.

«La mosquée Ahl-ill Bait entretient de bonnes relations avec l'entrepreneur depuis le début du chantier», a réagi aujourd'hui Moayed Altalibi, vice-président de la mosquée. Il se dit surpris et stupéfait devant cette nouvelle qui n'a aucun fondement, a-t-il affirmé dans un communiqué remis aux médias.

«Nous avions effectivement demandé l'accès au stationnement, sur l'heure du midi les vendredis», reconnaît-il, «mais nous n'avons jamais demandé l'exclusion de personne. Cette requête, si elle existe, ne provient pas de notre organisation.»

Peu après la diffusion du reportage, Dominique Vien, ministre responsable du Travail, a demandé à la Commission de la construction du Québec d'enquêter sur cette affaire.

«Nous vivons dans une société où l'égalité homme-femme est une valeur fondamentale. Devant ce geste totalement inacceptable s'il s'avère vrai, la vérification demandée auprès de la CCQ me permettra d'avoir les coudées franches et d'évaluer les avenues à emprunter», a déclaré la ministre.

«Les déclarations contenues dans le reportage concernant l'exclusion des femmes sur le chantier sont non seulement fausses, mais elles alimentent le cynisme et portent préjudice à toutes les communautés», disent les responsables de la mosquée Ahl-ill Bait.

Ils estiment que «ce type de fausses nouvelles contribuent à l'effritement social entre les Québécoises et Québécois de confessions musulmanes et non-musulmanes».

Sylvain «Maikan» Brouillette, porte-parole du groupe de la droite identitaire La Meute, incite ses membres sur Facebook à se rendre manifester devant la mosquée située dans l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce lors de la prière du vendredi afin de «protéger nos femmes du mépris manifesté par les intégristes religieux».

 

du même auteur

À l'occasion du 8 mars, la Commission de toponymie du Québec a dévoilé une carte interactive intitulée Femmes remarquables du Québec qui met en valeur les noms des lieux qui rappellent le souvenir de cinquante femmes qui ont marqué l'histoire québécoise.
2021-03-08 16:27 || Québec Québec

Femmes et toponymie: les personnalités religieuses dominent le paysage

Dès le lundi 8 mars, les lieux de culte des régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre-du-Québec peuvent dorénavant accueillir 100 personnes.
2021-03-08 07:31 || Québec Québec

Zone orange: 100 personnes dans un lieu de culte

Un programme de soutien financier a été discrètement mis en place en 2019 par l’archevêque de Sherbrooke pour venir en aide à d’anciens membres de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ).
2021-03-04 00:00 || Québec Québec

Famille Marie-Jeunesse: aide offerte en échange du silence

articles récents

Dès le lundi 8 mars, les lieux de culte des régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre-du-Québec peuvent dorénavant accueillir 100 personnes.
2021-03-08 07:31 || Québec Québec

Zone orange: 100 personnes dans un lieu de culte

Alors que les abus physiques et sexuels au sein de l’Église sont aujourd’hui des réalités admises et mieux comprises, l’abus spirituel demeure pour plusieurs une notion aux contours flous et mal définis.
2021-03-05 17:18 || Monde Monde

Comment définir l’abus spirituel?

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle