Déclaration de principes

La planète hockey enchâsse ses valeurs, le pape salue l'initiative

Dans son message, le pape salue les valeurs véhiculées par la pratique d'un sport comme le hockey.
Dans son message, le pape salue les valeurs véhiculées par la pratique d'un sport comme le hockey.   (Pixabay/LuckyLife11)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-09-06 18:16 || Monde Monde

Jouer au hockey devrait toujours être une activité familiale agréable. Et tous, peu importe leur genre, leur race, leur orientation sexuelle ou leur statut économique, devraient avoir le droit de pratiquer ce sport. Voilà quelques-unes des valeurs enchâssées dans une déclaration adoptée le 6 septembre par plusieurs organisations de hockey, dont la Ligue nationale. Des valeurs que le pape François salue dans une lettre préparée pour l'occasion.

Lors d'une conférence de presse annonçant que 17 associations de hockey avaient élaboré et ratifié une Déclaration de principes sur la pratique du hockey, l'ex-joueur professionnel Pat LaFontaine a déclaré qu'il a reçu hier une lettre du Vatican, signée par le cardinal Pietro Parolin.

Le secrétaire d'État du Saint-Siège mentionne que le pape se réjouit «qu'un regroupement international d'organisations du hockey ait choisi d'adopter officiellement la Déclaration de principes issue de la Conférence mondiale Sport au service de l'humanité» qui a eu lieu en octobre 2016 au Vatican.

«Sa Sainteté a confiance que ce geste important permettra de mieux apprécier le rôle crucial que jouent le sport et l'esprit sportif pour amener les générations futures à aspirer à l'excellence et à promouvoir les valeurs spirituelles que sont le travail d'équipe, la solidarité et le respect mutuel, qualités qui sont si nécessaires à la construction d'un monde plus juste et fraternel», écrit le cardinal Parolin.

Quelque 150 athlètes, dont l'Américain Pat LaFontaine et le Québécois Luc Robitaille, ont participé l'an dernier à cette conférence qui a aussi réuni des représentants de différentes Églises chrétiennes.

«Nous avons le pape et tous les croyants au monde qui soutiennent cette initiative, a lancé aujourd'hui à New York Pat LaFontaine. C'est puissant comme message.»

Dix-sept associations de hockey, dont la Fédération internationale de hockey sur glace, la Ligue nationale de hockey et la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ont ratifié cette Déclaration de principes rendue publique aujourd'hui.

 

du même auteur

Le 25e Radio-don de Radio VM, une activité qui devait se dérouler le dimanche 8 novembre, n'aura pas lieu. Le directeur général de la station catholique, Raynald Gagné, explique dans une note remise au personnel et aux animateurs de la station avoir pris cette décision «à contre-cœur».
2020-10-27 17:33 || Québec Québec

COVID-19: pas de Radio-don pour Radio VM

Un dominicain et un prêtre diocésain, hébergés au Séminaire de Saint-Hyacinthe, sont décédés ces derniers jours après avoir contracté la COVID-19.
2020-10-26 13:11 || Québec Québec

COVID-19: deux décès au Séminaire de Saint-Hyacinthe

Un organisme dont la Caritas canadienne Développement et Paix a suspendu le financement - le Mouvement des travailleurs sans-terre (MST) du Brésil - était l'un des conférenciers invités à la Rencontre mondiale des mouvements populaires, une initiative du Vatican, ce samedi 24 octobre 2020.
2020-10-26 08:20 || Vatican Vatican

Un groupe boudé par Développement et Paix invité par le Vatican

articles récents

Dans le monde des mèmes, ces caricatures éditoriales basées sur des photos ou des illustrations, les internautes s'en donnent à cœur joie sur le cas de la religion et de la politique.
2020-10-22 17:19 || Monde Monde

La «religion civile» des États-Unis, terreau fertile pour les mèmes

La mission Saint-Jean-de-Brébeuf de Manawan.
2020-10-02 14:39 || Québec Québec

La mort de Joyce Echaquan remue le milieu religieux

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes