Perte progressive du financement de la conférence épiscopale canadienne

Le couperet tombe pour Communications et Société

Lors de l'assemblée générale de Communications et Société le 19 juin, le dicteur général Pierre Murray, a confirmé que l'organisme allait perdre son financement de la conférence épiscopale canadienne.
Lors de l'assemblée générale de Communications et Société le 19 juin, le dicteur général Pierre Murray, a confirmé que l'organisme allait perdre son financement de la conférence épiscopale canadienne.   (Photothèque Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-06-19 14:08 || Québec Québec

La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) se retirera progressivement du financement de Communications et Société, un organisme qu'elle a fondé il y a 60 ans et à qui elle verse depuis 1970 une somme annuelle de 50 000 $.

Cette année, Communications et Société n'a reçu de la conférence épiscopale qu'une somme de 25 000 $ pour la tenue de ses activités. En 2018, ce sera une somme de 12 500 $ qui sera versée.

L'organisme de communication ne recevra toutefois plus rien des évêques canadiens en 2019, a confirmé le 19 juin Pierre Murray, directeur général de Communications et Société.

«Cette nouvelle donne nous oblige à défricher de nouvelles voies d'activités qui permettront d'une part à notre organisme de réaliser sa mission et d'autre part de générer de nouvelles sources de revenus», a dit Mgr Murray lors de l'assemblée générale annuelle de Communications et Société, tenue à l'Université Laval de Québec en marge du congrès mondial de SIGNIS, un organisme international catholique spécialisé en communications.

En 2016, les revenus de Communications et Société ont atteint 800 000 $ en comptant l'apport de 50 000 $ de la CECC. C'est Médiafilm, son service d'évaluation de films au cinéma et à la télévision, qui permet à l'organisme d'engranger la moitié de ses revenus annuels.

Le déficit budgétaire de l'année est de 40 000 $ et risque bien d'être plus élevé en 2017, prévoit Mgr Murray, directeur général depuis quatre ans.

Connu d'abord sous le nom de Centre catholique national du cinéma, de la radio et de la télévision, Communications et Société a aussi porté le nom d'Office des communications sociales.

 

du même auteur

Le sort des six quotidiens du Groupe Capitales Médias, acculés à la faillite et désormais à la recherche de nouveaux propriétaires, inquiète des responsables religieux du Québec.
2019-08-20 11:04 || Québec Québec

Journalisme: préoccupations dans les milieux religieux

L'endroit, connu aujourd'hui sous le nom de la Maison Saint-Gabriel, musée et site historique, est toujours administré par les membres de la congrégation que Marguerite Bourgeoys a fondée.
2019-08-20 09:34 || Québec Québec

445 000 $ pour le 400e de Marguerite Bourgeoys

La cathédrale Saint-Michel, à Sherbrooke.
2019-08-20 08:31 || Québec Québec

Patrimoine religieux en Estrie : 1 M$, 7 projets

articles récents

Le sort des six quotidiens du Groupe Capitales Médias, acculés à la faillite et désormais à la recherche de nouveaux propriétaires, inquiète des responsables religieux du Québec.
2019-08-20 11:04 || Québec Québec

Journalisme: préoccupations dans les milieux religieux

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Des catholiques portent une statue le 1er avril 2019, jour de Pâques, à Tegucigalpa, la capitale hondurienne.
2019-07-30 13:51 || Canada Canada

Appui inconditionnel des jésuites canadiens au Padre Melo