Attentat à la grande mosquée de Québec

Leaders politiques et religieux soulignent le 1er anniversaire de la tuerie

Six hommes sont morts dans l'attentat de la grande mosquée, au Centre culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017.
Six hommes sont morts dans l'attentat de la grande mosquée, au Centre culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-01-29 14:52 || Québec Québec

Des personnalités politiques et des groupes religieux ont souligné, notamment sur les réseaux sociaux, le premier anniversaire de l'attentat à la grande mosquée de Québec.  

«En cet anniversaire solennel, je me joins aux Canadiens de partout au pays pour honorer ceux qui nous ont quittés trop tôt. Nos pensées accompagnent les victimes, leurs proches et tous ceux qui vivent encore avec la douleur et les traumatismes provoqués par l’attentat», a déclaré Justin Trudeau, premier ministre du Canada.

«Peu importe nos croyances ou l’endroit où nous sommes nés, nous sommes des membres égaux de ce pays. Nous ne laisserons aucun geste d’intolérance nous diviser ou donner à des Canadiens l’impression de ne pas être ici chez eux», a ajouté le premier ministre.

Dans sa déclaration, le premier ministre Trudeau a pris l'engagement de continuer «à lutter contre l’islamophobie, à agir contre elle et toute autre forme de haine et de discrimination».

«Je veux dire à la communauté musulmane qu’elle n’est pas seule, et que la société québécoise tout entière la soutient», a écrit de son côté François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec.

Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, a annoncé sur Twitter qu'il participera à la commémoration citoyenne organisée ce 29 janvier à Québec. «En ce premier anniversaire du tragique attentat survenu au Centre culturel islamique de Québec, j’exprime toute ma solidarité aux victimes et leurs proches», a-t-il écrit.

Réactions religieuses

Le rabbin Reuben Poupko, coprésident du Centre consultatif des relations juives et israéliennes - Québec, demande à la population «de redoubler d’efforts pour bâtir une société où règne l’acceptation et la tolérance».

«La communauté juive appuie ses concitoyens musulmans dans la lutte contre l’intolérance anti-musulmane. En cette occasion solennelle, nous réaffirmons notre engagement collectif à combattre toute forme de haine et de discrimination», a jouté le rabbin Poupko de la Congrégation Beth Israel Beth Aaron.

«Tout en faisant mémoire des victimes de l’attentat horrible du 29 janvier 2017, prions pour que l’amour soit vainqueur de l’intolérance et de la haine», a déclaré Mgr Noël Simard, évêque de Valleyfield et président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec. Sa déclaration a été lue dimanche lors de la soirée de recueillement spirituel en mémoire des victimes organisée à Québec.

Augmentation des actes haineux

Un an après l’attentat, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse déplore une «augmentation des actes haineux» au Québec.

«L’attentat de Québec a porté atteinte aux droits fondamentaux des personnes touchées, qui ont été ciblées sur la base de leur religion. Les actes haineux, motivés par la haine de la race et de la religion en particulier, ont augmenté dans les dernières années, y compris après l’attentat du 29 janvier 2017», a reconnu aujourd'hui le président par intérim de la Commission, Camil Picard.

Les femmes musulmanes sont les premières victimes de ces gestes, estime de plus le président par intérim de la Commission.

«Les communautés musulmanes enregistrent le pourcentage le plus élevé de victimes de crimes haineux de sexe féminin. Les femmes portant le hijab sont une cible visible et explicite d’actes motivés par la haine de la religion», a déclaré la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

 

du même auteur

La religieuse Marie-Aveline Bengle, fondatrice du premier collège classique féminin au Québec, fait partie des huit femmes récemment reconnues comme «personnages historiques» en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.
2019-03-18 15:27 || Québec Québec

Une religieuse reconnue «personnage historique»

Un blessé est amené dans une ambulance après l'attentat visant la mosquée Al Noor à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019.
2019-03-15 13:46 || Canada Canada

Leaders politiques et religieux canadiens condamnent les attentats de Christchurch

Le centre Fundación ERIC et la station radiophonique Radio Progreso, deux organismes du Honduras dirigés par le jésuite Ismaël Moreno, mieux connu sous le nom de Padre Melo (photo), font partie des organismes que Développement et Paix a décidé de ne plus financer en 2018.
2019-03-13 16:08 || Canada Canada

Les jésuites canadiens agacés par une décision de Développement et Paix

articles récents

La religieuse Marie-Aveline Bengle, fondatrice du premier collège classique féminin au Québec, fait partie des huit femmes récemment reconnues comme «personnages historiques» en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.
2019-03-18 15:27 || Québec Québec

Une religieuse reconnue «personnage historique»

Un blessé est amené dans une ambulance après l'attentat visant la mosquée Al Noor à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019.
2019-03-15 13:46 || Canada Canada

Leaders politiques et religieux canadiens condamnent les attentats de Christchurch

La méditation pleine conscience fait son entrée dans les écoles du Québec. Mais derrière les bienfaits qu’on lui attribue pour la gestion du stress, cette pratique est-elle aussi neutre et areligieuse qu’on le dit?
2019-03-12 18:20 || Québec Québec

La méditation pleine conscience est-elle «neutre»… ou même efficace?