Nouveau module au SPVM

Montréal élargit sa lutte aux incidents haineux

Montréal.
Montréal.   (Pixabay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-05-26 19:18 || Québec Québec

Le Service de police de la Ville de Montréal met en place un Module incidents et crimes haineux, une première au Québec.

Des policiers montréalais seront ainsi chargés de répertorier et d’analyser les incidents et les crimes haineux sur le territoire du SPVM. Ces types d’incidents et de crimes visent souvent un groupe ou une personne identifiable en raison de sa race, de sa religion, de son âge ou de son orientation sexuelle, par exemple.

Auparavant, seuls les crimes haineux constituant une infraction criminelle retenaient l’attention du SPVM. Un «incident haineux» n’est pas un acte criminel, mais plutôt un acte «qui pourrait affecter le sentiment de sécurité d'une personne ou d'un groupe identifiable de personnes».

«Le Module sera un guichet unique qui va assurer le traitement complet de chaque événement. Par la suite, l'équipe va accompagner et soutenir les citoyens et les communautés touchées par ces événements et dont le sentiment de sécurité est affecté», a précisé Philippe Pichet, directeur du SPVM, dans un communiqué.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a pour sa part défendu la réputation de Montréal, vantant la présence d’un «vivre ensemble» où chaque citoyen peut s’épanouir, «quelles que soient ses origines, sa religion ou encore son orientation sexuelle».

Le maire de la métropole a fait valoir qu’il importe de rester «vigilant» pour protéger la réputation de Montréal et l’intégrité de ses divers groupes.

Les citoyens pourront signaler un incident à caractère haineux en remplissant un rapport d'événement sur le site Internet du SPVM ou en composant le 280-2222.

Chaque année, quelques dizaines de crimes haineux sont répertoriés à Montréal. Selon des données compilées au cours des dernières au Canada, la tendance montre que certains groupes, dont les personnes homosexuelles, les juifs et les musulmans, sont plus souvent visés par des crimes haineux.

L’établissement du Module incidents et crimes haineux se fait en partenariat avec le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV). Le partenariat devrait permettre d’établir des données régulières sur le phénomène afin d’en déceler des tendances, un peu comme le fait la ville de Toronto.

Les citoyens de Montréal et du Québec pourront également signaler les incidents à caractère haineux en s’adressant au CPRMV via le www.info-radical.org ou par téléphone au 514 687-7141 (région de Montréal) et 1 877 687-7141 (ailleurs au Québec).

Le 3 mars 2016, le CPRMV a d’ailleurs reçu une subvention d’un demi-million $ du gouvernement du Québec pour ses activités.

 

du même auteur

«Le célibat a son sens, mais sans formation, qui va le vivre? demande Marie-Paul Ross, une religieuse sexologue.
2020-01-16 12:26 || Monde Monde

Célibat: «Finalement, on défend quoi?», demande une religieuse sexologue

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

Photo prise lors d'une vigile à Paris le 8 janvier 2015 après l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo.
2020-01-07 11:30 || Québec Québec || Aucun commentaire

Le religieux, marqueur incontournable de l'actualité des dernières années

articles récents

Boufeldja Benabdallah, président du Centre culturel islamique de Québec, était présent à la conférence de presse.
2020-01-23 19:50 || Québec Québec

La Semaine de la sensibilisation musulmane est de retour

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde