Rapport 2015 de l'organisme Portes Ouvertes

Nette augmentation des persécutions antichrétiennes

Des chrétiens pakistanais transportent le cercueil d'une victime d'un attentat à la bombe contre une église de Lahore survenu le 17 mars 2015.
Des chrétiens pakistanais transportent le cercueil d'une victime d'un attentat à la bombe contre une église de Lahore survenu le 17 mars 2015.   (CNS photo/Rahat Dar, EPA)
2016-01-14 09:05 || Monde Monde

Les faits de violence contre les chrétiens ont doublé et l’extrémisme islamique, première source de persécution, s’enracine chaque année. L’année qui vient de s’écouler est l’année des débordements.

L’Index mondial de Persécution des chrétiens a rendu sa synthèse pour les faits enregistrés en 2015. En tête de ce recensement, on trouve (pour la 14e année consécutive) la Corée du Nord, suivie respectivement de l’Irak et de l’Érythrée. L’Index mondial relève que trois pays ont fait «une poussée de fièvre antichrétienne» en 2015: l’Érythrée, le Pakistan et la Libye. Le Pakistan figure en 6e  place, son plus haut rang jamais atteint.

Une progression constante de la persécution

La violence meurtrière et exterminatrice contre les chrétiens et leurs églises a augmenté avec l’enregistrement de 7100 cas de chrétiens tués en 2015 pour des raisons liées à leur foi, soit une augmentation de 63% par rapport à l’année dernière où on en comptait 4344. Plus de 2406 églises ont été ciblées par des procédures de fermeture arbitraire, des attaques et des destructions en 2015, soit plus du double par rapport à 2014 (1062).

L’Inde: violences en toute impunité contre les chrétiens

En Inde, l’arrivée au pouvoir des nationalistes hindous a exacerbé les tensions contre les chrétiens. Les exactions contre la minorité chrétienne ont augmenté, et ce, en toute impunité. Rajeshwar Singh, dirigeant influent proche du pouvoir, a annoncé un plan politique d’élimination totale des minorités religieuses au profit de l’hindouisme d’ici le 21 décembre 2021.

L’extrémisme islamique, première source de persécution

D’année en année, cette tendance ne fait que se renforcer et a des répercussions partout dans le monde. Dans 35 pays sur les 50 que comptent l’index, l’extrémisme islamique est le principal mécanisme de persécution, que ce soit dans des pays du Moyen-Orient, d’Afrique Subsaharienne ou d’Asie (Centrale et du Sud-Est).

Pour accéder à l’ensemble des tendances, la synthèse des résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2016 est disponible en ligne.

Manu Van Lier, CathoBel

 

du même auteur

Des infirmières portant un masque se tiennent devant une statue du pape Jean-Paul II à Wadowice, en Pologne, à l'occasion d'une cérémonie soulignant le 100e anniversaire de naissance du saint le 18 mai 2020.
2020-05-22 15:09 || Monde Monde

Photo du jour - 22 mai 2020

Des gens marchent dans la ville d'Idlib, en Syrie, le 18 avril 2020.
2020-05-20 16:38 || Monde Monde || 1 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Soutenir d’autres travailleurs essentiels

Devant la COVID-19, l'auteur propose de «commencer à réfléchir à des gestes, à des lieux et à des temps de ritualisation, de guérison et d’apaisement».
2020-05-08 18:25 || Québec Québec || 7 Commentaire(s)

LETTRE OUVERTE. Un chantier de deuil collectif se dresse devant nous

articles récents

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus. Parce que, pour nous, la vie humaine est sacrée», affirme Hassan Guillet.
2020-05-28 15:20 || Québec Québec

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus»

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national