Notre-Dame de l'Assomption de Nice

On ne doit jamais tuer au nom d'une religion, dit un imam québécois

 «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.
«Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.   (CNS photo/ABACAPRESS.COM via Reuters)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-10-29 16:29 || Monde Monde

«Stupéfaction, tristesse, et colère.» Ce sont les sentiments de l'imam québécois Hassan Guillet en apprenant que deux paroissiennes et le sacristain de la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, en France, venaient d'être assassinés par un assaillant que les autorités policières française ont rapidement identifié comme un terroriste islamiste.

«C'est l’œuvre d'un terroriste, aucun doute là-dessus», dit Hassan Guillet. «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste.»

L'imam émet toutefois des réserves sur le qualificatif d'islamiste ou de musulman qu'on a attribué à l'auteur de ces crimes. Il ne peut s'empêcher d'y voir «une association maladive de la religion à des actes criminels», d'autant plus, dit-il, que la religion musulmane prêche que «toute vie humaine est sacrée».

«C'est notre Seigneur qui donne la vie, c'est à lui de reprendre cette vie», ajoute-t-il. «Personne, de quelque religion soit-elle, ne peut donc venir décider de mettre fin à la vie des autres». Ceux qui commettent de tels crimes, «même s'il disent faire cela au nom de l'islam», ne sont que des «criminels fanatiques qui se servent de la religion».

L'ex-imam de la mosquée de Saint-Jean-sur-Richelieu cite alors de mémoire le verset 32 de la 5e sourate du Coran: «Quiconque tuerait une personne innocente, c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à toute l’humanité.»

Ce qui l'inquiète aussi, c'est que «le meurtre d'innocents par des criminels», comme ce fut le cas ce matin à Nice ou encore le 16 octobre dernier alors que le professeur Samuel Paty était aussi décapité près de son collège - vienne justifier la stigmatisation d'autres innocents par l'État français ou par les autorités policières.

«Tous comprennent qu'il serait injuste de tenir les Québécois responsables de la tuerie à la mosquée de Québec. Tout comme de tenir les Néo-Zélandais responsables de la tuerie aux mosquées de Christchurch.» Pour Hassan Guillet, tenir les musulmans coupables des assassinats perpétrés ce matin à Nice ou à Conflans-Sainte-Honorine, il y a deux semaines, lui apparaît tout aussi injuste.

Ce matin, en France, les autorités musulmanes ont condamné «avec la plus grande vigueur l’attentat terroriste qui a visé la basilique Notre-Dame de Nice faisant trois morts et plusieurs blessés».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a demandé à tous les musulmans français, «en signe de deuil et de solidarité avec les familles des victimes et les catholiques de France», d'annuler toutes les festivités du Mawlid», cette fête qui commémore la naissance du prophète Mahomet.

Le CFCM leur a aussi demandé de «fermer leurs mosquées jusqu’à nouvel ordre, dès ce soir après la prière de la nuit et de faire de ce dernier moment de prière l’occasion d’un hommage et d’un recueillement en la mémoire des victimes».

***

 

 

du même auteur

Le commandant de police Jean-Marc Schanzenbach est allé présenter des excuses au pasteur pentecôtiste Toussaint Roger Mpemudgir et à une fidèle de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus le mercredi 2 décembre.
2020-12-03 21:08 || Québec Québec

Culte interrompu: un commandant du SPVM présente ses excuses

Le culte de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus, située rue Briand, dans le Sud-Ouest de Montréal, a été arrêté par les policiers le dimanche 29 novembre.
2020-12-02 09:28 || Québec Québec

Des policiers interrompent un service religieux de 13 personnes

L’avocat Alain Arsenault, qui défend plusieurs victimes de prêtres et de religieux, n’hésite pas à dire combien il est impressionné par l’ampleur et le contenu du rapport que la juge à la retraite Pepita G. Capriolo a rédigé à la demande de l'archevêque de Montréal sur les nombreuses défaillances de
2020-12-01 11:55 || Québec Québec

«On vient d'établir la nouvelle norme», dit l'avocat Alain Arsenault

articles récents

L'avocat, auteur et militant Dominique Boisvert est décédé le 23 novembre 2020.
2020-11-25 17:47 || Québec Québec

Dominique Boisvert emporté par la maladie

Le nouveau recteur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, le père Michael DeLaney, discute de sa connaissance de ce lieu fondé par le frère André, de sa vision de la langue et de la culture d’ici et des défis qu’il entend relever.
2020-11-22 17:20 || Québec Québec

«La clé de la culture, c'est la langue», dit le nouveau recteur de l'Oratoire Saint-Joseph

Le prêtre montréalais John Emmett Walsh est décédé subitement le lundi 9 novembre 2020 à l'âge de 78 ans.
2020-11-10 12:14 || Québec Québec

Décès de l'abbé John Emmett Walsh