Notre-Dame de l'Assomption de Nice

On ne doit jamais tuer au nom d'une religion, dit un imam québécois

 «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.
«Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.   (CNS photo/ABACAPRESS.COM via Reuters)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-10-29 16:29 || Monde Monde

«Stupéfaction, tristesse, et colère.» Ce sont les sentiments de l'imam québécois Hassan Guillet en apprenant que deux paroissiennes et le sacristain de la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, en France, venaient d'être assassinés par un assaillant que les autorités policières française ont rapidement identifié comme un terroriste islamiste.

«C'est l’œuvre d'un terroriste, aucun doute là-dessus», dit Hassan Guillet. «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste.»

L'imam émet toutefois des réserves sur le qualificatif d'islamiste ou de musulman qu'on a attribué à l'auteur de ces crimes. Il ne peut s'empêcher d'y voir «une association maladive de la religion à des actes criminels», d'autant plus, dit-il, que la religion musulmane prêche que «toute vie humaine est sacrée».

«C'est notre Seigneur qui donne la vie, c'est à lui de reprendre cette vie», ajoute-t-il. «Personne, de quelque religion soit-elle, ne peut donc venir décider de mettre fin à la vie des autres». Ceux qui commettent de tels crimes, «même s'il disent faire cela au nom de l'islam», ne sont que des «criminels fanatiques qui se servent de la religion».

L'ex-imam de la mosquée de Saint-Jean-sur-Richelieu cite alors de mémoire le verset 32 de la 5e sourate du Coran: «Quiconque tuerait une personne innocente, c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à toute l’humanité.»

Ce qui l'inquiète aussi, c'est que «le meurtre d'innocents par des criminels», comme ce fut le cas ce matin à Nice ou encore le 16 octobre dernier alors que le professeur Samuel Paty était aussi décapité près de son collège - vienne justifier la stigmatisation d'autres innocents par l'État français ou par les autorités policières.

«Tous comprennent qu'il serait injuste de tenir les Québécois responsables de la tuerie à la mosquée de Québec. Tout comme de tenir les Néo-Zélandais responsables de la tuerie aux mosquées de Christchurch.» Pour Hassan Guillet, tenir les musulmans coupables des assassinats perpétrés ce matin à Nice ou à Conflans-Sainte-Honorine, il y a deux semaines, lui apparaît tout aussi injuste.

Ce matin, en France, les autorités musulmanes ont condamné «avec la plus grande vigueur l’attentat terroriste qui a visé la basilique Notre-Dame de Nice faisant trois morts et plusieurs blessés».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a demandé à tous les musulmans français, «en signe de deuil et de solidarité avec les familles des victimes et les catholiques de France», d'annuler toutes les festivités du Mawlid», cette fête qui commémore la naissance du prophète Mahomet.

Le CFCM leur a aussi demandé de «fermer leurs mosquées jusqu’à nouvel ordre, dès ce soir après la prière de la nuit et de faire de ce dernier moment de prière l’occasion d’un hommage et d’un recueillement en la mémoire des victimes».

***

 

 

du même auteur

Un programme de soutien financier a été discrètement mis en place en 2019 par l’archevêque de Sherbrooke pour venir en aide à d’anciens membres de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ).
2021-03-04 00:00 || Québec Québec

Famille Marie-Jeunesse: aide offerte en échange du silence

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

articles récents

Alors que les abus physiques et sexuels au sein de l’Église sont aujourd’hui des réalités admises et mieux comprises, l’abus spirituel demeure pour plusieurs une notion aux contours flous et mal définis.
2021-03-05 17:18 || Monde Monde

Comment définir l’abus spirituel?

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations