Justin Trudeau et François Legault

Pas de rassemblements pour Pessa'h et Pâques, insistent les PM

En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.
En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-04-08 14:37 || Canada Canada

Chaque année, c'est le cas. Le premier ministre Justin Trudeau salue les communautés juives du Canada avant le début de Pessa'h, la Pâque juive, cette fête d'une durée de huit jours qui commémore la sortie d'Égypte du peuple d'Israël.

Il sait qu'«habituellement, familles et amis soulignent la Pâque juive en se rassemblant autour de la table du séder pour partager un repas festif et lire des textes de la Haggadah» qui guide les rituels de cette fête. Mais cette année «sera différente» en raison de la lutte contre la pandémie de COVID‑19.

«Je vous invite à suivre les recommandations de nos experts de la santé publique et à rester chez vous. Si vous devez sortir, n’oubliez pas de garder une distance d’au moins deux mètres des autres afin de vous protéger ainsi que vos proches», a-t-il indiqué mercredi, quelques heures avant le coucher du soleil qui marque le début de Pessa'h.

Pour le premier ministre du Canada, «la Pâque juive est le moment de souligner le pouvoir de l’amour ainsi que la force et la persévérance du peuple juif, qui a survécu à une inconcevable persécution».

Il invite tous les citoyens canadiens à se «tenir debout contre l’antisémitisme, la haine et la discrimination, et ce, peu importe où ils se produisent».

Idem pour le Québec

La veille, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la situation quant à la COVID-19, le premier ministre du Québec a surtout évoqué la fête de Pâques, «en fin de semaine», tout en ayant une brève pensée pour les communautés juives.

«Ça fait partie des traditions au Québec d'aller à l'église, de recevoir sa famille, dans la communauté juive, d'aller à la synagogue», a déclaré François Legault. Cette année toutefois, «c'est très important qu'il n'y ait pas de rassemblements physiques».

«Donc, ce n'est pas le temps de préparer des partys de famille en fin de semaine prochaine.» Les célébrations de Pâques, il faudra les vivre «par vidéo, par téléphone, mais pas physiquement».

«Je compte sur les leaders de toutes les communautés, entre autres religieuses, pour passer le message. Il ne doit pas y avoir de rassemblements physiques pour aucune fête religieuse», a déclaré M. Legault.

Une semaine plus tôt, pas moins de cent chefs des Églises chrétiennes et des grandes religions de tout le Canada ont exhorté leurs fidèles «à écouter et à suivre attentivement les instructions des responsables de la santé publique et des gouvernements». Comme leaders religieux, ils s'engageaient «à montrer l'exemple».

Le 23 mars, trente chefs religieux du Québec ont affirmé que «la seule façon adéquate d’agir en ce moment critique est de continuer à prier à partir de la maison, de cesser tout rassemblement religieux et de fermer temporairement nos lieux de culte».

***

 

 

du même auteur

 «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.
2020-10-29 16:29 || Monde Monde

On ne doit jamais tuer au nom d'une religion, dit un imam québécois

L'église Saint-Benoît-Abbé de Québec fait partie des lieux de culte où les mesures sanitaires sont rigoureusement observées et où aucune contamination n'a eu lieu.
2020-10-29 12:32 || Québec Québec

63 personnes infectées lors d'activités religieuses

Le 25e Radio-don de Radio VM, une activité qui devait se dérouler le dimanche 8 novembre, n'aura pas lieu. Le directeur général de la station catholique, Raynald Gagné, explique dans une note remise au personnel et aux animateurs de la station avoir pris cette décision «à contre-cœur».
2020-10-27 17:33 || Québec Québec

COVID-19: pas de Radio-don pour Radio VM

articles récents

 «Tuer des fidèles innocents dans une église, c'est terroriste. Tout comme tuer des fidèles pieux dans une mosquée ou dans une synagogue, c'est aussi terroriste», rappelle l'imam Hassan Guillet.
2020-10-29 16:29 || Monde Monde

On ne doit jamais tuer au nom d'une religion, dit un imam québécois

Dans le monde des mèmes, ces caricatures éditoriales basées sur des photos ou des illustrations, les internautes s'en donnent à cœur joie sur le cas de la religion et de la politique.
2020-10-22 17:19 || Monde Monde

La «religion civile» des États-Unis, terreau fertile pour les mèmes

La mission Saint-Jean-de-Brébeuf de Manawan.
2020-10-02 14:39 || Québec Québec

La mort de Joyce Echaquan remue le milieu religieux